Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mieux connaitre Madagascar: le parc national de la Montagne d'Ambre

Madagascar parc national de la montagne d'ambre. Photo de l'auteur avec sa permission

Madagascar parc national de la montagne d'ambre. Photo de l'auteur avec sa permission

Premier parc naturel établi à Madagascar, la Montagne d'Ambre fait partie de l'une des aires protégées les plus intéressantes à explorer. Notamment, parce qu'il s'agit d'un foyer important d'endémicité. Mais c'est aussi d'un havre de fraîcheur, où règne une atmosphère contrastant complètement avec la chaleur accablante de cette région du nord de la Grande Île.

Séjourner à Madagascar pour explorer le parc de la Montagne d'Ambre

 

Le parc national de la Montagne d'Ambre se situe à 40 kilomètres au sud de Diego Suarez, dans le nord de Madagascar. Sa forêt tropicale humide couvre une superficie de plus de 23.000 hectares dans le massif volcanique où il se trouve. Ainsi, cette forêt est la source des 85% de précipitations annuelles de la région. On y trouve aussi six lacs, ainsi que plusieurs cascades et rivières.

Pour le visiter, vous devez obligatoirement faire appel aux services d'un guide professionnel du Madagascar National Park (MNP). Si vous décidez de découvrir cette réserve naturelle au cours de votre voyage à Madagascar, généralement, vous aurez le choix entre des circuits allant d'une demi-journée à trois jours. Durant ces balades, vous traverserez des sentiers se trouvant entre 850 et 1.400 mètres d'altitude.

Une biodiversité impressionnante à découvrir

 

Madagascar brookesia micra. Photo de l'auteur avec sa permission

Madagascar brookesia micra. Photo de l'auteur avec sa permission

À votre entrée sur le site, vous devez savoir qu'il vous faut respecter quelques «fady» (interdits). Rassurez-vous, votre guide vous en informera. Le parc national de la Montagne d'Ambre possède de nombreuses espèces endémiques incluant 77 espèces d'oiseaux, 7 espèces de lémuriens, ainsi que 24 espèces d'amphibiens, connues à ce jour.

On y trouve communément le Microcèbe roux qui est le plus petit lémurien du monde. Vous pourrez également chercher l'Ibis huppé de Madagascar dans les branches des arbres. Essayer aussi de repérer le Brookesia micra qui est le plus petit caméléon au monde. Ce reptile n'atteint même pas 3 centimètres à l'âge adulte ! Et il est assez difficile à repérer, parce qu'il est camouflé dans les feuillages.

En ce qui concerne le règne végétal, le parc répertorie 1.020 espèces. Votre guide ne manquera pas de vous faire l'éloge des vertus médicinales de bon nombre des plantes. On y rencontre fréquemment des palissandres, le Famelona ou encore le Ramy. Comme il s'agit d'une forêt tropicale humide malgache, fougères, arbres du voyageur, lianes étrangleuses ainsi qu'orchidées feront partie du décor habituel.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site