Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

« Bonne gouvernance » en Afrique : le Cap Vert en tête et l'Angola à la traîne

Mo Ibrahim, Addis Ababa (arquivo). Foto: Mo Ibrahim Foundation

Mo Ibrahim, créateur de la fondation qui porte son nom. Photo (archive) : Mo Ibrahim Foundation/ Flickr CC BY-ND 2.0

Parler de « bonne gouvernance» en Afrique n'est pas chose aisée, surtout quand il s'agit d'analyser comment les gouvernements sont évalués par leurs citoyens. C'est dans ce contexte que, depuis 2007, une initiative menée par la Fondation Mo Ibrahim appelée « l'indice Mo Ibrahim »existe. Il mesure chaque année la qualité de gouvernance des pays africains en recueillant des données dans différents domaines : ceux ci vont de l'éducation à la participation politique.

Cette année, les résultats furent présentés à Londres le 3 octobre et montrent des résultats très contradictoires au sujet de la « bonne gouvernance » des pays de langue officielle portugaise (PALOP). Malgré une tendance plutôt positive depuis 2006, l'Angola est descendu de la 43ème à la 45ème place sur un total de 54 pays.

« Nous ne pouvons pas le dire plus clairement : nous avons besoin de la paix en Afrique.

La détérioration des conditions de sécurité et l'état de droit de la dernière décennie ont provoqué une chute des indices de gouvernance dans toute l'Afrique. Nous avons besoin de la paix ! » Vous pouvez télécharger une copie de l'enquête de 2016 ici.

Situé à la 3ème place, le Cap Vert continue d'être le pays de langue portugaise le mieux placé, obtenant 73 points sur 100, et progressant ainsi de 1,9 points sur les 10 dernières années. Il est suivi par l'Île Maurice et le Botswana. Le rapport indique que l'Angola a obtenu un score de 39,2 ponts sur 100, score qui place le pays de José Eduardo dos Santos parmi les 10 pays aux pires résultats, parmi lesquels on retrouve la Somalie, le Soudan du Sud et la République Centrafricaine.

Maurice, Botswana, Cap Vert, Seychelles et Namibie sont les nations africaines les mieux gouvernées, dit la Fondation Mo Ibrahim.

Sao Tomé et Principe se trouve quant à lui à la 11ème place, avec une hausse de 2,9 points depuis 2007. Le Mozambique occupe la 21ème place, mais avec une chute de 1,8 points sur les dix dernières années. La Guinée-Bissau, avec une amélioration de 4 points, se retrouve à la 44ème place.
 La Fondation Mo Ibrahim a récompensé les anciens présidents du Mozambique et du Cap Vert, respectivement  Joaquim Chissano et Pedro Pires, pour leur “bonne gouvernance” en Afrique.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site