Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Accès gratuit (limité dans le temps) à une bibliothèque électronique de 100 000 livres pour les Croates

A woman readin in the painting "A Moment's Distraction" by Croatian artist Vlaho Bukovac (1855-1922). Public domain.

Femme lisant, sur le tableau du peintre croate Vlakho Bukovatsa (1855-1922) “Distraction momentanée”, domaine public.

[Sauf mention contraire, les liens mènent à des pages en anglais].

En décembre, la Croatie est devenue une “Zone de lecture gratuite”, ou “Frez” (Free Reading Zone). Tous les habitants qui ont installé une application gratuite dédiée ont pu accéder à une grande bibliothèque électronique.

Cette Zone de lecture gratuite a été mise en place par la société Total Boox, qui offre à différents publics d'accéder à sa bibliothèque virtuelle au moyen d'applications mobiles. Pour les usagers des bibliothèques et autres sociétés partenaires de Total Boox, l'accès est gratuit. Le modèle adopté pour les autres est de “ne payer que ce qu'ils lisent : si vous ne lisez que 10% d'un livre électronique, vous n'aurez à payer que 10% du prix total”.

En juin 2016, Total Boox avait déjà créé une Zone de lecture gratuite dans l'État du Texas en partenariat avec le Réseau des bibliothèques du comté de Brazoria.

En septembre, une Zone de lecture gratuite croate a été testée dans un café de Zagreb. Courant décembre, la “Frez” a été étendue à tout le pays, en même temps qu'était lancée l'application mobile Croatia Reads, disponible pour Android et IOS.

L'application Croatia Reads permet aux usagers croates d'accéder à 100 000 livres, pour la plupart en anglais. Elle propose les nouveautés à succès de la littérature croate et étrangère. Une section spéciale recense environ 260 livres électroniques d'auteurs croates en langue croate. En partenariat avec les maisons d'édition locales, de nouveaux titres sont ajoutés tous les vendredis.

Les usagers ne paient rien pour utiliser l'application, mais en échange ils autorisent l'accès à leurs données personnelles. Selon les derniers chiffres, l'application a été installée de 10 000 à 50 000 fois.

D'après le premier portail croate du secteur des technologies de l'information, Netokracija [en croate], le fonctionnement de la Zone de lecture gratuite en Croatie a été sponsorisé en décembre par le portail No Shelf Required. La Frez continuera à exister si d'autres sponsors sont trouvés.

Mirela Rončević speaking at 2013 E-Summit organized by New Jersey Public Library. CC BY-NC.

Intervention de Mirela Rončević sur E-summit, organisée par la Bibliothèque publique du New Jersey en 2013. CC BY-NC.

Les Zones gratuites de lecture ont d'ailleurs des origines croates. C'est la spécialiste des contenus et militante du libre accès Mirela Rončević, Croate émigrée aux États-Unis, qui en a eu l'idée. Mirela a grandi dans une petite ville de Dalmatie où il n'y avait pas de librairie. Elle considère l'accès aux connaissances comme l'un des droits humains fondamentaux. Son projet de Zone gratuite de lecture allie volonté de garantir cet accès aux connaissances et approches commerciales innovantes:

Još uvijek pristup knjizi ovisi o tome gdje se nalazite i kojoj instituciji pripadate. Ali kada se knjige svijeta otvore u digitalnom formatu, stvaraju se nove mogućnosti koje svako društvo treba maksimalno iskoristiti.

J'estime que l'accès aux livres dépend de l'endroit où vous vous trouvez ou de votre appartenance à telle ou telle organisation. Mais quand on peut se procurer tous les livres au format électronique, de nouvelles possibilités apparaissent, et la société doit les utiliser au maximum.

L'application fonctionne aussi pour les possesseurs d'iPhone qui se trouvent ailleurs qu'en Croatie. La plupart des livres électroniques sont payants, selon le modèle PPR (“pay per read”, paiement à la lecture), mais les livres croates sont diffusés gratuitement.

Par ailleurs, certains titres de la collection Total Boox sont déjà en libre accès avec l'autorisation de leur auteur, comme le prévoit la licence Creative Commons. Ainsi, par exemple, le roman “Overclocked” de Cory Doctorow, auteur de science-fiction canadien et activiste qui s'intéresse aux questions de confidentialité sur internet, est téléchargeable en plusieurs formats sur le site de l'auteur.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site