Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Russie dit non au crowdfunding politique

Russian opposition leader Alexy Navalny

Le leader de l'opposition russe Alexei Navalny. Photo: Wikimedia.

Le service de paiement électronique Yandex.Money a annoncé lundi devoir interdire sur sa plateforme le transfert d'argent à des figures politiques, et ce afin de se soumettre à la loi électorale russe. Plusieurs personnes pensent qu'il s'agit plutôt d'une attaque contre Alexei Navalny, leader de l'opposition utilisant le service pour financer sa campagne présidentielle de 2018.

Lundi après-midi, Navalny a signalé sur un blog que Yandex.Money avait envoyé le 20 janvier un mail à Leonid Volkov, son directeur de campagne et propriétaire du compte Yandex.Money duquel Navalny recevait ces dons. Dans le mail, Yandex a alerté que le financement d'actions politiques par le biais d'individus pourrait enfreindre la loi électorale russe.

L'e-mail envoyé par Yandex.Money à Leonid Volkov.

Navalny décrit une campagne de harcèlement menée par des organismes publics souhaitant entraver sa capacité à recueillir des fonds :

История моего сбора средств на общественные и политические проекты — это и история о том, как ФСБ, МВД, администрация президента, ЦБ и прочее жульё пытается запретить в России сбор средств на такие проекты.

L'histoire de ma collecte de fonds pour des projets civils et politiques— c'est comment le FSB Fédéral de Sécurité], le MVD [Ministère de l'Intérieur], le président, la Banque Centrale, et autres escrocs ont essayé d’interdire la collecte de fonds pour ces projets en Russie.

Le leader de l'opposition affirme que la Banque Centrale a forcé Yandex.Money à faire l'impossible pour bloquer les dons affluant sur le compte de Volkov. Leur but étant de mettre fin à la candidature de Navalny à la présidentielle de 2018.

S'adressant au site TJournal, le service de presse de Yandex.Money affirme que la loi russe exige de” limiter l'utilisation de payements électroniques pour des fins juridiquement ambiguës”, Le non-respect de cette consigne peut entraîner des répercussions juridiques. Yandex avoue vouloir minimiser les risques qu'il et ses millions d'utilisateurs pourraient encourir:

Мы приняли решение изменить условия пользовательского соглашения и внести пункт, ограничивающий сбор средств на кошелек в политических целях. Это ограничение — стандарт для рынка электронных платежей.

Изменения будут размещены на сайте в ближайшие дни. С момента публикации это требование вступит в силу. Несогласие с изменением оферты, согласно п.12.4, означает отказ от использования кошелька.

При этом фонд-юрлицо по-прежнему может использовать «Яндекс.Кассу» для сбора пожертвований от частных лиц в любых объёмах.

Nous avons décidé de changer nos conditions d'utilisation. Nous introduisons une clause limitant la collecte de fonds pour des fins politiques. Ceci est la norme dans le marché du paiement électronique.

Les changements seront postés sur notre site dans les jours à venir. Ces changements prendront effet dès leur publication. Refuser les changements de la clause 12.4 entraînera le blocage du porte-monnaie électronique.

Cependant, les personnes morales pourront toujours utiliser Yandex.Kassa pour recevoir de l'argent de particuliers, quelle que soit la somme.

Bien que Navalny ne puisse plus collecter des dons à travers son directeur de campagne, il le pourra en théorie grâce à son organisation à but non lucratif, la Fondation Anti-Corruption, par le biais du service Yandex.Kassa, Malheureusement, a indiqué Volkov à TJournal, le groupe n'est pas enregistré comme une organisation politique en Russie, l'empêchant donc d'avoir un rôle dans la campagne électorale de Navalny.

Lorsque la nouvelle politique de Yandex prendra effet, on ne pourra envoyer de l'argent à Navalny qu'à travers PayPal. Cela permettra à tous ses supporters, quels que soient leur nationalité ou pays de résidence, d'envoyer leurs dons directement à Volkov. Actuellement, la société de technologie californienne ne compte pas restreindre ses services en Russie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site