Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Élections au conseil de GV 2017 : Nwachukwu Egbunike

Nwach présentant les conclusions de son groupe de travail "Voix et neutralité" lors du Sommet GV de 2012 à Nairobi, au Kenya

Nwach présentant les conclusions de son groupe de travail “Voix et neutralité” lors du Sommet GV de 2012 à Nairobi, au Kenya

(Note : Cette série de posts concerne les bénévoles des différents sites de Global Voices, appelés à désigner leurs représentants pour 2 ans au Conseil administration de l'organisation)

Je suis Nwachukwu Egbunike, poète, éditeur et chercheur en médias sociaux. Je vis et travaille à Ibadan, au Nigeria.

J'ai été nominé pour les élections au conseil d'administration de Global Voices. Je souhaite servir en tant que représentant des bénévoles au sein du conseil d'administration de GV.

J'ai rejoint Global Voices en 2011 et j'ai écrit des articles pour GV, Advox et Rising Voices. Mis à part mon travail de rédaction à GV, j'ai également collaboré à de nombreux projets dans la communauté. Par exemple, j'ai été le mentor d'un jeune Nigérian en 2012 grâce à la formation des blogueurs GV / Action Aid Activista. Toujours en 2012, après à peine un an au sein de Global Voices, j'ai proposé que les auteurs de GV aient une “voix”. Cette suggestion a déclenché une série de discussions avant et après le sommet (virtuelles et visuelles). Nous avons ensuite mené un sondage à l'échelle de la collectivité, avons consolidé nos résultats et nous les avons soumis à l'équipe principale. En tant que chef de groupe, nos recommandations ont été ensuite transformées en The Bridge. J'ai été l'un des panélistes qui ont animé “Occupy Everywhere” lors du Global Voices Citizen Media Summit qui s'est tenu à Nairobi au Kenya en juin 2012.

En 2014, alors que j'étais le seul auteur de GV au Nigeria, j'ai organisé le premier GV Meet-Up à Lagos. En collaboration avec le directeur de Rising Voices (Eddie Avila) et l'ancien rédacteur en chef de GV (Solana Larsen), j'ai pu conclure un partenariat avec une université à Lagos, faire découvrir GV à des blogueurs nigérians et à des activistes numériques.

J'ai été membre du défunt Groupe Advox Core (2013 – 2014). Avec l'arrestation des blogueurs du blog collectif éthiopien Zone9, j'ai travaillé en étroite collaboration avec le rédacteur régional pour l'Afrique sub-saharienne et le directeur d'Advox pour placer leur sort au devant de la scène. Notre stratégie principale a consisté à mener une campagne à travers les médias sociaux qui a bénéficié de notre diversité dans la communauté GV. J'ai co-organisé le premier African Global Tweetathon qui a eu lieu le 14 mai 2014. Ce tweeting massif sur # FreeZone9Bloggers a créé la tendance dans diverses parties du monde et il a également été repris par les médias traditionnels. Cette action a été suivie par la série de billets “Ils ont des noms” sur Advox qui a rendu visibles individuellement les membres du blog Zone9, qui étaient incarcérés en Éthiopie sur la base d'accusations inventées de terrorisme. Entre-temps, ils ont été libérés.

Lecture des déclarations pour les blogueurs emprisonnés - avec Arzu Geybullayeva, Jannie Lung, Mohamad Najem, Laura Vidal, Nwachukwu Egbunike et Thant Sin à Cebu City, Philippines. (Crédit photo: Rai M Azlan)

Lecture des déclarations pour les blogueurs emprisonnés – avec Arzu Geybullayeva, Jannie Lung, Mohamad Najem, Laura Vidal, Nwachukwu Egbunike et Thant Sin à Cebu City, Philippines. (Crédit photo: Rai M Azlan)

Nous avons rédigé et lu l'Appel à la liberté des journalistes citoyens emprisonnés à travers le monde lors de la cérémonie d'ouverture de notre sommet Citizen Media à Cebu, Philippines, en janvier 2015.

À l'université, ma première maîtrise était sur la communication du développement et la seconde était axée sur les médias et les mouvements sociaux. Je prépare actuellement un doctorat sur les médias sociaux, la participation politique des jeunes et l'appartenance ethnique. J'ai publié des articles dans des revues et des chapitres de livres. J'ai écrit deux livres : Dyed Thoughts, a conversation in and from my Country (2012) [Pensées teintes, une conversation dans et depuis mon pays] et une collection de poèmes intitulée, Blazing Moon, qui est arrivée deuxième dans le concours 2015 de l'Association of Nigerian Authors Prize for Poetry (Association des auteurs nigérians de poésie).

Nous sommes Global Voices! - Servir en tant que Représentant des Volontaires au conseil d'administration de Global Voices

À l'occasion du 10e anniversaire de Global Voices, j'ai écrit ceci :

Ce qui m'a frappé et a été et reste encore remarquable jusqu'à présent, c'est le fort esprit de famille. C'est si naturel que malgré la grande diversité, la communauté GV a été construite sur un fort respect de l'opinion de chaque individu et aussi des vues du monde.

C'est essentiellement la raison de mon engagement envers Global Voices. C'est aussi ce que j'espère apporter au Conseil. J'espère, avec les autres, approfondir les liens qui font de nous une communauté unique. À mon avis, cela reste le fondement de notre engagement dans le monde d'aujourd'hui. En tant que communauté, nous devons constamment servir de ponts qui unissent et non des murs qui divisent.

Je demande donc votre voix afin de vous servir en tant que représentant des bénévoles au sein du conseil d'administration de Global Voices. Je vous assure que j'y mettrai le même engagement qui a guidé tous les aspects de ma participation au sein de GV depuis 2011.

Nous sommes le Pont, Nous sommes Global Voices!

Un groupe de Global Voices groupe faite sans drone (Crédits photos: Jeremy Clark)

Un groupe de Global Voices groupe faite sans drone (Crédits photos: Jeremy Clark)

With stories
We narrate history
With stories
We tell hidden tales

We’re the voice of the mute
We take it personal
We’re the Bridge
We’re Global Voices![1]

[1] Nwachukwu Egbunike, “The Bridge” in Blazing Moon (2015), p 95

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site