Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Élections au Conseil de GV 2017 : Gwenaëlle Lefeuvre

(Note : Cette série de posts concerne les bénévoles des différents sites de Global Voices, appelés à désigner leurs représentants pour 2 ans au Conseil administration de l'organisation)

Bonjour à toutes et à tous !

Je m'appelle Gwenaëlle, Gwen pour faire court, originaire d'Europe. Je me porte candidate pour le poste de représentante des bénévoles dans cette élection à venir.

C'est moi&nbsp!

Mon parcours ne menait pas directement sur le chemin pour travailler avec GV, mais me voici ! J'ai étudié la physique à Paris, puis ai eu une carrière de 9 ans dans la recherche universitaire, jusqu'à ce que je me sente prête à autre chose. Je travaille depuis 4 ans maintenant dans l'industrie des semi-conducteurs. Alors… comment suis-je arrivée sur GV ? Complètement au hasard, en fait : ça avait commencé avec mon amour pour les langues et les cultures, et mon besoin de garder mon français fluide et précis. Voyez-vous, j'ai quitté la France il y a 11 ans, mais ma langue est ce qui exprime le mieux mon identité et je ne veux pas la perdre. J'ai commencé à traduire pour GV en français il y a exactement 3 ans et je me suis impliquée de plus en plus au fil du temps. Depuis l'année dernière, j'aide aussi Suzanne Lehn et Claire Ulrich, nos rédacteurs Lingua, avec le processus de sous-édition et de publication.

Travailler avec GV a ouvert de nouvelles portes pour moi, tant avec la communauté qu'avec les thèmes des articles. Ce que je fais avec vous fait de moi une meilleure citoyenne mondiale puisque cela m'a aidé à m'impliquer dans différents projets. Grâce à mon travail, je tente de convaincre les filles qu'elles peuvent avoir une carrière scientifique ou technique aussi, pas seulement les garçons. J'ai parlé à plusieurs événements de carrière dans le Sud-Est de l'Angleterre et encadré des étudiantes et une écolière via SEPnet et le Girls Network (Réseau des filles) : l'éducation que j'ai reçue doit être aussi naturelle comme option pour les filles que cela a été pour moi.

Travailler avec GV a ouvert de nouvelles portes pour moi, tant avec la communauté qu'avec les thèmes des articles. Ce que je fais avec vous fait de moi une meilleure citoyenne mondiale puisque cela m'a aidé à m'impliquer dans différents projets. Grâce à mon travail, je tente de convaincre les filles qu'elles peuvent avoir une carrière scientifique ou technique aussi, pas seulement les garçons. J'ai parlé à plusieurs événements de carrière dans le Sud-Est de l'Angleterre et encadré des étudiantes et une écolière via SEPnet et le (Réseau des filles) : l'éducation que j'ai reçue doit être aussi naturelle comme option pour les filles que cela a été pour moi.

En outre, Rising Voices ainsi qu'un événement familial m'ont fait réaliser à quel point le monde traite mal les locuteurs des langues minoritaires. Maintenant que je vis dans un autre pays que le mien, je comprends parfaitement comment le manque de respect de la langue d'une personne est le déni d'une partie très intime de son identité. J'ai cofondé une organisation pour promouvoir et publier des documents dans l'une de ces langues et je gère notre compte Twitter (@AcademieDuGallo). Certains d'entre vous ont peut-être vu les mèmes que nous avons créés pour le Challenge du mème de la langue maternelle co-organisé par Rising Voices et dont notre organisation était un partenaire.

Parmi ce sur quoi je voudrais travailler si je suis élue :

  • Trouver un moyen de donner une meilleure visibilité aux publications originales sur les sites Lingua.
  • Maintenant que GV existe dans toutes les grandes langues du monde (et encore !), étendre Lingua aux langues minoritaires. Par exemple, dans les années à venir l'Europe va assister à un mouvement de fierté renouvelée dans les langues régionales de ses citoyens. GV pourrait être parmi les premiers médias internationaux à leur donner une voix.
  • Nous rendre célèbres ! Je n'ai trouvé GV que quand je cherchais une opportunité de faire de la traduction bénévole. Ni ma famille ni mon cercle d'amis ou collègues de travail (dans au moins 8 pays), tous raisonnablement bien informés et politisés, n'avaient déjà entendu parler de Global Voices avant que je leur parle de nous. Ceci est inacceptable, tout le monde devrait connaître le travail que nous faisons.

Mais ce ne sont que quelques-unes de mes idées, et ce qui importe vraiment est notre élan collectif : notre communauté est toujours bouillonnante d'idées, de thèmes, de questions, et c'est inspirant à voir. Il est crucial que les bénévoles savent qu'ils peuvent les partager et contribuer à façonner l'évolution de GV. Voilà le rôle joué par les deux représentants des bénévoles, et c'est la voix que j'espère devenir : la vôtre.

J'ai appris et reçu beaucoup de tout le monde à Global Voices depuis le jour où j'ai commencé à travailler avec vous et je suis reconnaissante pour tout, mais maintenant il est temps pour moi d'exprimer ma gratitude d'une manière plus constructive et redonner à notre communauté.

Démarrez la conversation, posez-moi vos questions ici dans les commentaires, par courriel ou via Twitter.
Merci d'avoir pris le temps de lire !

Gwen :
Écrivez-moi via mon formulaire de contact, ou sur Twitter : @DiffractedWord

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site