Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Élections au conseil de GV 2017 : Arzu Geybulla(yeva)

(Note : Cette série de posts concerne les bénévoles des différents sites de Global Voices, appelés à désigner leurs représentants pour 2 ans au Conseil administration de l'organisation)

Chers amis, membres de cette communauté extrêmement précieuse et diversifiée de GV !

J'écris ce post pour me présenter car moi aussi, j'ai été nominée candidate représentante des bénévoles. Bien que je doive dire que je me sens inhabituellement mal préparée. C'est très probablement le résultat de ma provenance d'Azerbaïdjan et de ne pas vraiment connaître les élections (ou parce que n'ayant pas eu d'expérience en cette matière). Ainsi, être nominée, dans des élections – l'idée n'est pas tout simplement nouvelle, mais comme je l'ai dit, inhabituelle et très excitante en même temps.

Cela dit, je suis plus qu'honorée d'être nominée avec tant de membres de GV intéressants et talentueux.

Donc, tout d'abord, je suis Arzu Geybulla(yeva) de l'Azerbaïdjan, basée depuis quelques années à Istanbul. Je suis journaliste de formation et je traite de l'Azerbaïdjan depuis 2009. Mais j'ai également été active dans des campagnes de plaidoyer pour les prisonniers politiques en Azerbaïdjan et j'ai pris la parole lors d'un certain nombre d'événements internationaux, en prononçant des discours sur la mauvaise situation des droits humains et des libertés dans mon pays.

Ma passion principale est pourtant écrire et raconter des histoires. C'est ainsi que j'ai fait mes débuts dans le journalisme. J'ai commencé un blog en 2008 et petit à petitce qui a commencé comme un loisir m'a amenée à écrire pour des médias couvrant les développements politiques en Azerbaïdjan. En 2014, mon travail a été reconnu par la BBC et j'ai été incluse dans la liste des 100 femmes de l'année.

Aujourd'hui, je poursuis mon travail de journaliste en exil auto-imposé couvrant l'Azerbaïdjan.

Communauté GV

Je suis arrivée dans la communauté GV en 2009. Avec une pause de quelques années entre les deux, j'ai été ravie de me reconnecter à nouveau en 2013. Pour moi la caractéristique la plus fascinante de la communauté GV est l'engagement des traducteurs bénévoles et la chance que ces gens formidabls offrent aux auteurs de voir leurs écrits repris dans tant d'autres langues. Cela en soi, pour moi, c'est de la magie. Parce qu'en tant que journaliste lorsque vous écrivez un article, vous l'écrivez avec l'espoir qu'il sera lu aussi largement que possible et qu'il atteindra de nombreux coins du monde. GV a créé cette opportunité et pour cela, je lui suis pour toujours reconnaissante.

Et puis bien sûr, vous avez cette communauté extrêmement diversifiée de contributeurs qui se passionnent à raconter des histoires et cela me fait sentir à l'aise en sachant qu'il y a une communauté dans laquelle je suis pleinement en confiance et que si quelque chose arrivait à l'un de nous, nous faisons bloc. Ayant aidé les prisonniers politiques, leurs familles, en organisant des campagnes de plaidoyer, j'ai toujours trouvé en GV un lieu sur lequel on pouvait compter pour exposer les cas, et pour appeler à un soutien international.

C'est pourquoi, c'est un grand honneur d'être nominée pour représenter cette communauté. Je pense souvent à GV comme à un arbre de Noël, avec la différence que celui-ci vous n'allez jamais le démonter pour le remettre dans une boîte. Il se tient toujours, droit, coloré, et prêt à rassurer les gens avec sa présence.

Je souhaite la meilleure chance à tous ceux et toutes celles qui sont sur la liste des nominés. Et je suis honorée au-delà des mots d'en faire partie une fois de plus. Bonne chance à toutes et tous.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site