Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

‘Les filles à l'avant’ : La Journée Internationale des Droits de la Femme 2017 en Australie

Girls To The Front on triple j - triplej screenshot of YouTube video

Les Filles à l'Avant, sur triple j – capture d'écran de triplej sur une vidéo YouTube

Lors de la Journée Internationale des Droits de la Femme 2017, de nombreux événements ont été organisés à travers toute l’Australie afin de célébrer les victoires et ne pas oublier les luttes toujours d’actualité.

Bien avant le 8 mars, un empire médiatique avait été critiqué par un confrère pour sa programmation. La société de diffusion nationale Australian Broadcasting Corporation (ABC) avait programmé des présentatrices pour cette journée.

De plus, Triple J, une des stations de radio numérique d’ABC, avait pour objectif d’attirer un public de 18-25 ans, mettant en vedette la musique ‘faite par les femmes et programmée par les femmes’ pour la Journée Internationale des Droits de la Femme 2017.

Le Daily Telegraph a attaqué ABC, dénonçant sa condescendance. Pedestrian.tv explique :

Sharri Markson, rédacteur politique national au [Daily Telegraph] a critiqué ABC qui selon lui a fait un effort “pour la forme” et “paternaliste”, pour promouvoir l’égalité des sexes au travail en annonçant que les présentateurs masculins laisseraient leur place aux talents féminins le lendemain pour la Journée Internationale des Droits de la Femme 2017

Un utilisateur de Twitter, Chris Mac, accuse le patron du journal :

Au moins une station de radio commerciale fait de même. Le radotage d’hier du @dailytelegraph faisait partie du plan anti ABC de @rupertmurdoch.

Les hashtags #IWD2017 #internationalwomensday et #girlstothefront ont ont été en tête de tendance sur Twitter en Australie, ainsi que le thème 2017 #beboldforchange (‘Oser le changement’).

Les préoccupations traditionnelles telles que le sexisme, l’écart salarial et le nombre restreint de femmes dans les fonctions de direction ne concernaient qu’une petite partie des problèmes abordés à travers les hashtags.

Pour moi, #BeBoldForChange est un appel au sexisme ordinaire et une interrogation sur les pratiques bien ancrées favorisant les hommes lors des prises de décision #IWD.

[“Un plafond ? Je croyais que c'était un plancher”] Le point de vue de hier sur le Plafond de verre par @GlenLeLievre

Aujourd'hui nous honorons la Journée internationale des droits des femmes, de l'égalité des salaires à la sécurité au travail. La confédération des syndicats d'Australie soutient les femmes.

Les violences domestiques étaient la question prioritaire en Australie. ‘We say no more’ [“Nous disons stop”] est une campagne centrée plus particulièrement sur les besoins des Aborigènes et habitants des îles du détroit de Torres en la matière :

Journée internationale des droits des femmes : élever la voix contre la violence silencieuse

Le monde des affaires a tenu à claironner la moindre bonne nouvelle sur les médias sociaux :

Le lobby du bâtiment nomme sa première femme PDG

Pour mener l'égalité de genre, il nous faut des idées audacieuses. C'est pourquoi nous présentons notre nouvelle initiative de recrutement

Les accomplissements en Science, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (ou STIM) ont eu du succès sur Twitter :

C'est la Journée Internationale des Femmes. Chapeau à toutes les femmes dans les STIM qui changent le monde ! Vous êtes formidables !

Je voudrais que ce soit tous les jours la Journée Internationale des Femmes ! j'adore les tweets #LesFillesAuPremierPlan de triplej et #femmesdanslesSTIM qui rendent le travail au microscope amusant !

En 1887, ces sept jeunes femmes se sont battues pour être admises à la faculté de médecine de Melbourne, 25 ans après sa création

La célèbre féministe Anne Summers a publié le Manifeste des Femmes pour la Journée internationale pour le droit des femmes. Ses quatre objectifs d'égalité pour 2022 sont :

  • Egalité salariale sanctionnée par la loi dans tous les emplois
  • Dépénalisation de l'avortement en Nouvelles Galles du Sud et au Queensland
  • Tribunaux spécialisés dans les violences domestiques dans chaque État d'Australie
  • Quotas de genre imposant 50 % de femmes pour tous les députés, tous les gouvernements et autres ministères et directeurs de toutes les entreprises publiques et conseils de ministres.

Il y a eu des défilés dans tout le pays. A celui de Melbourne, l’ ‘affiche est parlante’ :

Le défilé de la Journée internationale des femmes avec l'équipe de PlanAustralia à Melbourne – l'affiche est parlante [littéralement, ‘le patriarcat c'est pour les bites’ – en anglais, le mot signifie aussi ‘connard’ NdT]

Enfin, des avocats bénévoles ont continué la lutte au Centre de Ressources pour les Demandeurs d'Asile (ASRC) jusqu'à tard dans la soirée :

Journée internationale des femmes19h53 et nos brillantes avocates de l'ASRC travaillent sans relâche à faire fonctionner mercredi soir la Clinique des droits humains pour les garder en sécurité. 🌟🌟

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site