Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Plus qu'un jeu ? La nouvelle culture des paquets rouges virtuels dans l'application chinoise WeChat

Remix image from HKFP.

Image remixée de Hong Kong Free Press.

Cet article écrit par Catherine Lai est paru originellement sur Hong Kong Free Press le 6 novembre 2016. Cette version est republiée par Global Voices dans le cadre d'un accord de partage de contenu.

Les paquets rouges sont des enveloppes contenant des dons d'argent. Ceux-ci ont une grande importance dans la tradition chinoise, surtout durant la période du Nouvel An lunaire. Avec l'avènement d'applications de messagerie propres à la Chine, des sociétés telles que Tencent ont intégré ces paquets rouges dans leurs services sous forme de transactions monétaires.

Au fur et à mesure du développement de l'application, on a vu la naissance d'une culture de paquets rouges virtuels sur le continent, avec des utilisateurs créant des jeux et formant de nouvelles pratiques sociales.

La fonction a été mise en vedette durant la récente élection du représentant des étudiants du troisième cycle au conseil de l'Université de Hong Kong, où un candidat a accusé son rival d'utiliser ces fameux paquets pour acheter des votes. Le candidat, Printa Zhu Ke, a prétendument offert des paquets rouges d'une valeur de 80 yuans (environ 11 euros) dans des groupes WeChat. Cependant, l'investigation menée par le conseil des gouverneurs de l'université a considéré ce montant comme étant “immatériel”.

Que sont les paquets rouges virtuels?

La fonction des paquets rouges virtuels a été déployée le 27 janvier 2014 par le géant chinois Tencent dans son application mobile WeChat.

Ces paquets virtuels peuvent être envoyés directement dans des conversations entre deux personnes ou dans un groupe. L'expéditeur peut spécifier le montant ainsi que le nombre de personnes qui vont recevoir ces paquets. Bien qu'il existe des paquets où l'on peut aussi spécifier combien d'argent chaque personne reçoit, la plupart des gens préfèrent utiliser la version loterie.

Lorsque le paquet est envoyé, le récepteur doit simplement appuyer sur l'image du paquet rouge ou – si cela est spécifié par l'expéditeur – écrire une phrase indiquée sur le paquet pour recevoir l'argent. Pour ce qui est des paquets de groupe, il s'agit plutôt d'un concours de vitesse vu que les paquets seront attribués à ceux qui les trouvent et cliquent dessus en premier.

Pour les paquets rouges de loterie, leur valeur reste indéterminée jusqu'à ce qu'ils soient ouverts. Les résultats de la loterie – combien de personnes ont ouvert le paquet et combien ils ont reçu – peuvent être consulté sur une liste à travers les détails du paquet rouge.

Pour retirer l'argent gagné à travers un paquet rouge, la personne doit connecter son compte bancaire à l'application.

Paiements, jeux et tout le reste

Payer pour des repas ou accueillir un nouveau membre dans un groupe sont des raisons courantes d'offrir des paquets rouges virtuels.

Une culture de jeux c'est aussi développée autour de cette fonctionnalité. On trouve par exemple “Red Packet Chain Game,” où, après qu'un paquet initial a été offert, celui ayant reçu le moins d'argent doit fournir le paquet suivant, ainsi de suite.

La prolifération de ce genre de jeux a entraîné la création de groupes spécifiques à l'échange de paquets rouges de loterie. Ces jeux ont aussi donné lieu à des arnaques où l'on promet une importante somme d'argent à la personne si elle paye un dépôt. Wendy Tang, reporter indépendant à Greater China,  raconte a Hong Kong Free Press :

Je pense que l'idée, c'est qu'il est amusant d'être le premier à obtenir un paquet rouge, je pense que c'est cela la psychologie derrière le jeu. Peu importe qui l'obtient en premier, que ça soit une personne ou un groupe, tant qu'on a droit à une part du gâteau.

Roger Shek, étudiant de deuxième cycle en ingénierie électrique à l'Université de Hong Kong, a exprimé des sentiments similaires, indiquant à Hong Kong Free Press que s'il y a un packet rouge,

Oui, pourquoi ne pas cliquer dessus?… si la personne vous offre de l'argent, si vous n'en voulez pas, alors ne le prenez pas. Ça expirera en un jour. Si vous voulez le prendre vous n'avez qu'à cliquer dessus.

La culture des paquets rouges prédomine commercialement surtout durant le Nouvel An lunaire. C'est à ce moment que les sociétés se mettent à offrir des paquets ainsi qu'à encourager les utilisateurs à obtenir certains des centaines, voire milliers de paquets rouges offerts pendant une durée limitée. Durant les années précédentes, Wechat a collaboré avec le gala de Nouvel An de CCTV, un événement important du Nouvel An lunaire chinois, afin d'encourager les utilisateurs à se joindre à la bataille et obtenir des paquets rouges.

Shek indique qu'il a utilisé la fonction des paquets rouges à plusieurs reprises, que ça soit “durant le Nouvel An lunaire, ou quand quelqu'un a payé pour un repas… tout le monde lui donnera un paquet rouge.” Il explique:

Par exemple, lorsqu'on rejoint un groupe, on offre un paquet rouge… pour montrer qu'on veut être amical.

Quels autres motifs peuvent pousser à offrir de tels paquets?

Wendy Tang précise qu'offrir des paquets rouges lorsqu'on demande une faveur à quelqu'un est la “norme” en Chine :

Lorsqu'un utilisateur veut faire une demande dans un groupe, disons qu'il ait publié un article sur la plateforme WeChat et qu'il veuille que d'autres utilisateurs l'aide à partager ce contenu…  Et bien puisqu'il souhaite que des gens le fassent, il enverra des paquets rouges à ces utilisateurs en guise de motivation.

Je dirais que d'après ce que j'ai vu, c'est la norme ici en Chine. Si cela est éthique ou pas…  si l'on en vient à cette question, alors je pense qu'il s'agit d'une culture tout à fait différente, d'un concept différent […] Par exemple, lorsque des reporters de la Chine Continentale assistent à une conférence, les organisateurs de ces conférences vont traditionnellement offrir des paquets rouges… aux reporters. Encore une fois, il s'agit d'argent, de motivation, l'idée derrière cela est qu'ils payent pour les frais de transport…[et aussi] qu'ils rédigent un article à propos de la conférence de presse.

La controverse des paquets rouges à l'élection de l'Université de Hong Kong

Lorsqu'on demande l'avis des étudiants de la Chine Continentale, ceux-ci estiment que les paquets rouges n'influencent pas leurs motivations, du moins en ce qui concerne leur manière de voter. Yue, un étudiant de deuxième cycle en ingénierie à l'Université de Hong Kong, précise à Hong Kong Free Press :

Si vous voulez que je vous élise et que je vous soutienne… je n'accepterai pas l'argent. Car je ne veux pas que ce paquet rouge influence ma décision et mes idées. Je ne crois pas que ça soit approprié.

Je pense que c'est insignifiant, je ne vois pas l'utilité de recevoir de l'argent depuis [un] groupe de discussion […]  la somme est assez modique [pour ce qui est des paquets rouges de groupe].

Pour ce qui est des allégations de fraude électorale, Shek indique :

[Les paquets rouges de groupe] peuvent être tracés, ils ne font donc pas partie des techniques de corruption […] Je ne clique pas vraiment dessus, car ça ne représente que quelques centimes [et il est] très rare que quelqu'un offre de gros paquets rouges dans un groupe, à moins que la relation ne soit extrêmement bonne.

Il a aussi affirmé que même s'il décidait d'ouvrir un paquet, il n'avait pas le sentiment de devoir quelque chose à quelqu'un.

Pendant ce temps, plus de 4000 personnes ayant des relations avec l'université ont signé une pétition demandant au conseil de gouvernance de révéler les raisons pour lesquels ils ont décidé d'arrêter de poursuivre cette affaire. Ils ont aussi appelé à ce qu'une enquête formelle soit menée au sujet des allégations de fraude et ont demandé au conseil de réévaluer la procédure électorale.

Bien que le conseil ait rejeté la plainte, son président Arthur Li Kwok-cheung a affirmé qu'il « a été recommandé, lors de la réunion du conseil, que le règlement de l'élection universitaire soit examiné et révisé » pour le futur.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site