Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Sous les pluies et les inondations, le Pérou résiste uni dans une seule et même force #UnaSolaFuerza

Capture d'écran de la vidéo partagée par Carlo Paredes sur YouTube “Evangelina Chamorro: Lutte et courage”.

Depuis début mars, différentes villes du Pérou ont été affectées par une série apparemment interminable de pluies, d’inondations, de glissements de terrains, de coupures de routes et dernièrement même de fermetures d'écoles, qui avaient repris quelques jours avant. Tandis que le nombre de victimes augmente et que les Péruviens rassemblent leurs efforts, les réseaux sociaux, dans le pays et à l’extérieur, ont fait circuler histoires, initiatives et encouragements par le hashtag #FuerzaPerú et #UnaSolaFuerza.

Les incidents sont liés au phénomène Niño côtier. Au jeudi 16 mars, le bilan était de 62 morts et 62 000 sinistrés au Pérou. Aux dernières nouvelles, l’Equateur a aussi été affecté par le phénomène.

Deux présentoirs d’un kiosque à journaux le samedi 18 mars. Pratiquement toutes les unes font référence aux pluies. Photo de l’auteure, publiée avec autorisation.

Le président Pedro Pablo Kuczynski a utilisé son compte Twitter pour envoyer des messages aux Péruviens, listant ses actions face au désastre et les recommandations pour la population en général :

J’ai fait en sorte de distribuer 4,4 milliards de soles (environ 1,3 milliard de dollars) pour les gouvernements locaux, régionaux et national afin de commencer la reconstruction des zones en état d’urgence.

Nous sommes organisés et prêts à faire face à l'urgence. Restons tous calmes et obéissons aux autorités.

Cette urgence passera mais nous devons être prudents. Ne prenons pas des risques inutiles comme traverser des routes inondées ou des ponts fragilisés.

Différentes institutions et entreprises récoltent des dons pour envoyer dans les zones les plus affectées. Il y a eu beaucoup de rumeurs et des fausses alertes qui ont fait peur à la population, déjà effrayée par les nouvelles quotidiennes. Mercredi 15 mars, les personnes faisaient la queue dans les supermarchés pour s'approvisionner en eau, en raison des coupures de service afin d'éviter que l'eau polluée n'affecte les installations.

Les habitants de Lima vont au centre commercial Megaplaza pour effectuer des dons.

Queues pour remplir les seaux d'eau. Il en est de même dans toute la ville. Avenue Parinacochas, La Victoria – Lima

Eau en bouteille épuisée supermarchés queues interminables, prévenir SI – Ne tombons pas dans la psychose L'approvisionnement en nourriture est garanti.

Evangelina Chamorro, symbole de la résistance

La vedette de la semaine a été Evangelina Chamorro, qui littéralement a surgi de la boue mercredi 15, après qu'un huayco [terme quechua pour une énorme coulée de boue causée par les pluies torrentielles] a détruit le quartier de Lima de Punta Hermosa, où elle vivait avec sa famille.

Evangelina Chamorro, 32 ans, a échappé à la mort suite à l'huayco de Punta Hermosa et est devenue le symbole de la tragédie au Pérou.

Evangelina a réussi à sortir de la boue après beaucoup d'efforts. De là, elle a été transférée à un hôpital où elle se remet de ses nombreuses blessures mais qui ne mettent pas en jeu son pronostic vital.

Horreur ! [Huaycos et débordements de rivières causent la panique à Lima]

Ceci est la une de notre édition d'aujourd'hui, jeudi 16 mars 2017.

Son histoire a inspiré l'artiste colombien Humberto Álvarez, connu comme Alter Eddie, auteur du site web Je vous l'explique avec de la pâte à modeler. Álvarez a réinterprété l'image déjà devenue iconique d'Evangelina avec des mots de soutien pour le Pérou :

Debout le Pérou !

Evangelina Chamorro, tout un exemple de lutte et de courage

Au sein des défis, le pays se souvient du grand historien péruvien Jorge Basadre qui a prononcé une des phrases les plus répétées ces derniers jours : « Le Pérou est plus grand que ses problèmes ».

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site