Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ces patients indiens en phase terminale affrontent la mort comme des professionnels du rire

Capture d'écran de YouTube Video par End Of Life Care India.

Prendre soin d'une personne en phase terminale est un défi extrêmement éprouvant et exigeant pour toute famille ou parent. Bien sûr, l'expérience est également pénible et inconfortable pour le patient. L'Association indienne des soins palliatifs (IAPC) s'attaque à cette situation à travers une campagne dont le but est de discuter de la mort avec humour.

Les vidéos, marquées du mot-clic #LaughAtDeath (Rire de la mort), sont disponibles sur YouTube. Elles mettent en scène des patients en phase terminale exécutant des sketches comiques pour leurs familles et médecins. L'objectif est d'aider les malades à conquérir leur peur de la mort.

Parler de la mort n'est pas un tabou. L'accepter est essentiel pour les soins de fin de vie. Apprenez-en davantage sur https://t.co/Ss6kGBVvsl.

Les soins palliatifs sont des unités de soins médicaux spécialisées qui accompagnent les patients atteints de maladies graves et leurs familles. Dans ce cadre, les patients ne séjournent plus dans les unités de soins intensifs mais passent leurs derniers jours entourés de leurs proches.

L'IAPC fut fondée en 1994 comme un forum national pour mettre en contact, apporter du soutien et motiver les individus et les institutions impliquées dans les soins palliatifs. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le gouvernement indien ont aidé au processus.

L'année dernière, l'IAPC a chargé l'agence de communication indienne Medulla Communications de créer et gérer sa campagne #LastWords (Dernières paroles). Le produit, une vidéo de deux minutes, rassemble des extraits d'entretiens avec des infirmier(e)s de tout le pays, en activité et à la retraite, qui ont l'occasion d'entendre les dernières paroles de patients. Cette vidéo soulève des questions sur la qualité de la mort que les gens reçoivent et sur la dignité autour du décès, plus particulièrement en Inde.

Cette courte publicité a remporté deux Lions d'or au soixante-troisième Festival international de la créativité de Cannes.

La dernière campagne vidéo de l'IAPC, également créée par Medulla Communications, fut téléchargée sur YouTube le 29 mars 2017. Elle a attiré plus de trois cent quatre-vingt-sept mille vues en une seule journée. La série comporte déjà quatre autres vidéos et le mot-clic #LaughAtDeath a brièvement été une tendance populaire en Inde lorsque les utilisateurs les ont partagées.

Dans la vidéo ci-dessus, un groupe de patients exhorte le public à “rire de la mort” grâce à leurs sketches. Ces individus ont été choisis parmi des centaines de patients en phase terminale du réseau de l'IAPC. Ils furent ensuite formés par des comédiens professionnels.

La formation s'est avérée fructueuse. Quand on regarde les vidéos, on ne s'aperçoit pas que ces mourants sont de simples amateurs du monde de la comédie.

Narendra Mhatre, qui a reçu un rein, plaisante que « les Américains aimeraient que leur nouveau président soit comme moi. Pour qu'il ne dure pas longtemps ». Janice Powell, soixante-cinq ans, explique que « c'est la première fois que je fais ce genre de spectacle. Qui sait, c'est peut-être la dernière ».

Cette campagne de Medulla Communications pour l'IAPC vous fera rire de la mort.

Un groupe de patients en phase terminale monte sur scène et fait de la comédie. C'est merveilleux. Trois minutes de votre vie bien utilisées.

Le fondateur et directeur de Medulla Communications, Praful Akali, explique dans un entretien avec Campaign India que « ce n'est pas qu'une campagne, mais aussi un projet à long terme et une plate-forme pour que les patients en phase terminale puissent partager leurs histoires et sensibiliser le public sur les soins palliatifs ».

La mort est la seule vérité, nous devons vivre chaque moment de notre vie, peu importe qu'elle soit heureuse ou malheureuse.

#LaughAtDeath avec Manudevi Singh :

C'est ok de rire de la mort ? Oui ! Si quelqu'un dans votre famille est en phase terminale, vous devez rire ! Votre famille doit rire ! Et le patient doit rire aussi !

Pour beaucoup, les vidéos sont douces-amères : pleines de rires, mais en même temps, indéniablement tristes. Sur Twitter par exemple, Ganashan Iyer écrit :

Viens de regarder une vidéo de Rire de la mort. J'en ai les larmes au yeux. C'est sûr, c'est dur de faire face à une mort certaine mais comme ils disent, vivez chaque moment à fond !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site