Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

A Porto Rico, une “veillée pour la lumière et la vérité” contre la dette publique qui étouffe la population

Image : Aujourd'hui, veillée pour la lumière et la vérité. #AuditMAINTENANT

Afin d'obtenir l'audit de la dette publique de Porto Rico, qui atteint 72 milliards de dollars, plusieurs organisations civiques et religieuses ont participé le 3 avril dernier à une veillée de masse qui a commencé en face du Capitole et qui s'est poursuivie avec une marche dont le point fort était l'arrivée sur la place Colomb dans le vieux San Juan. La manifestation a été convoquée par le groupe Front Citoyen pour l'Audit de la Dette et la Coalition Œcuménique et Interreligieuse de Porto Rico.

De plus, les partisans de l'audit ont lancé une pétition sur la page officielle de la Maison Blanche aux États-Unis qui a déjà 7 727 signatures. Leur demande est :

The people of Puerto Rico demand for the politicians, bankers and government agencies responsible for the debt to be held liable for their corruption. We demand a financial oversight and management board with no personal interests in the debt, with a fixed salary attune with our financial reality, and working to benefit our economy.
We are being extorted and we are being enslaved. The people of Puerto Rico refuse to pay a debt that is not ours. We will not choose between education or healthcare. Our elders will not have their pensions reduced. We demand immediate action.

La population de Porto Rico exige que ses politiques, ses banquiers et les agences gouvernementales responsables de la dette soient inculpés pour corruption. Nous réclamons un audit financier et un directoire de gestion sans intérêts personnels dans la dette, avec un salaire fixe qui soit en accord avec notre réalité financière et qui travaillent pour le bien de l'économie.

Actuellement, on nous rackette et nous réduit en esclavage. Nous, peuple de Porto Rico, nous refusons de payer une dette qui n'est pas la nôtre. Nous ne choisirons pas entre éducation et santé. Nos retraités ne subiront pas une baisse des pensions. Nous exigeons une action immédiate.

L'île – un territoire américain non incorporé – fait face à une grave crise financière. Aussi, en lieu et place du Conseil du contrôle fiscal imposé par le gouvernement fédéral des États-Unis, le Centre pour la nouvelle économie, une organisation indépendante, à but non lucratif et apolitique ayant comme objectif de promouvoir le développement socio-économique du pays, propose une loi de responsabilité fiscale. En voici les motifs :

La crise économique et fiscale de Porto Rico nécessite une large restructuration de l'infrastructure fiscale de Porto Rico. Un effort imposé depuis l'extérieur sans la participation et l'adhésion des habitants de Porto Rico risque d'être rejeté par la population.

L'événement était intitulé “Veillée pour la lumière et la vérité”. Nous présentons ici quelques images :

Des participants de la veillée en cours de préparation pour la marche qui clôturait l'événement. Photographie : Alberto Alonso. Utilisée avec autorisation.

Algunos de los líderes a su llegada a la Plaza Colón del Viejo San Juan. Fotografía: Alberto Alonso

Quelques-uns des leaders de la manifestation à leur arrivée place Colomb dans le vieux San Juan. Photographie : Alberto Alonso. Utilisée avec autorisation.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site