Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Kremlin s'inquiète que les agressions de leaders d'opposition accroissent leur popularité

Source : Alexei Navalny, Twitter

Quelques jours après que le leader de l'opposition et candidat à la présidence Alexeï Navalny s'est à nouveau fait asperger d'antiseptique en vert en route pour une intervention à Moscou, le site d'informations Gazeta.ru a rapporté que le Kremlin a donné instruction aux autorités régionales de sévir dorénavant contre de telles agressions.

Gazeta.ru cite une source au Kremlin disant que les agressions contre Navalny et d'autres opposants avec l'antiseptique “vert brillant”—appelé “zelyonka” en russe—font de la publicité gratuite à l'opposition et contribuent à améliorer son image dans tout le pays. “En réalité, ces attaques ne font qu'accroître leur popularité”. Les autorités de maintien de l'ordre sont encouragées à réprimer les agressions et à punir leurs auteurs, a indiqué cette source.

Une publicité pour Alexeï Navalny

Navalny a été hospitalisé jeudi après qu'un agresseur a déversé de la zelyonka sur lui devant son bureau de Moscou. Dimanche, il a écrit sur son site web qu'il soigne toujours son œil droit, aspergé pendant l'attaque, et qu'il craint de perdre une partie de sa vision. 

Les attaques à la zelyonka se sont tellement multipliées ces derniers mois que le vert brillant est devenu la couleur officieuse de la campagne présidentielle 2018 de Navalny et plus largement de l'opposition anti-Poutine. Les sympathisants de Navalny se sont peint le visage de vert en signe de solidarité, et s'efforcent de rebondir sur les attaques pour mobiliser des volontaires.

Selon une source de Gazeta.ru, une récente agression contre le blogueur populaire Ilia Varlamov dans la cité méridionale de Stavropol le 26 avril a été “la goutte qui a fait déborder le vase”. Depuis, les autorités de maintien de l'ordre ont mis la main sur cinq agresseurs—Varlamov lui, dit qu'ils étaient dix.

Salut tout le monde !

Les agressions ne paraissent pas pour autant marquer le pas. Hier, c'est le populaire blogueur de Samara Tema Izgaguine qui a été agressé par des individus.

Hier à Ekaterinbourg, des voyous ont suivi Tema Izgaguine quand il a quitté une manifestation anti-Poutine, l'ont coincé et arrosé d'antiseptique.

Navalny a écrit dimanche sur son blog que le Kremlin était derrière les agressions contre sa personne, accusation catégoriquement rejetée par les sources de Gazeta.ru. L'article de Gazeta.ru met cependant en question l'idée que les agresseurs puissent agir sur instructions des autorités locales ou régionales. En particulier, une source a attiré l'attention sur le fait que beaucoup d'auteurs identifiés proviennent de régions voisines des lieux de leurs forfaits, ce qui fait penser à une coordination centralisée.

Une autre source, de son côté, a dit croire que les agresseurs agissaient indépendamment et par conviction sincère que Navalny et d'autres opposants nuisaient à l’État.

L'Administration Présidentielle ignore qui a lancé de la zelyonka dans les yeux de Navalny.

L'inquiétude du Kremlin que les attaques améliorent l'image de l'opposition coïncident avec une montée en popularité de Navalny : près de 100.000 bénévoles se sont inscrits pour œuvrer à sa campagne électorale, montrant que son mouvement politique pourrait être plus populaire que beaucoup ne le pensaient jusqu'ici.

Nombre d'adhérents des partis :
Russie Unie ~2 millions
Communistes ~150.000
Parti Libéral-Démocrate de Russie ~180.000
Russie Juste ~410.000
Iabloko ~50.000

Bénévoles inscrits de Navalny : ~95.000

A n'en pas douter, le message anti-corruption de Navalny est de plus en plus vendeur chez les Russes. Le 26 mars, c'est par dizaines de milliers que les gens ont rejoint les manifestations anti-corruption organisées à l'échelle nationale par Navalny, le mouvement anti-gouvernemental le plus vaste en Russie depuis 2011-2012.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site