Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Chine censure ‘Enterrement doux’, un roman primé sur les effets meurtriers de la réforme agraire

Une banderole lors d'un séminaire de critique littéraire à Wuhan qualifie “Soft Burial” de “plante vénéneuse” . Image du Weibo de Fangfang.

Le gouvernement chinois a récemment retiré de la vente le roman primé “Enterrement doux”, écrit par Fang Fang et traittant de la réforme agraire chinoise des années 50.

Le roman raconte l'historie d'une vieille femme souffrant d'amnésie après avoir vu l'ensemble de la famille de son mari amenée à mettre fin à ses jours durant la réforme agraire nationale organisée par le Parti Communiste chinois, qui eut pour but d'éliminer la classe des propriétaires peu après la création de la République Populaire de Chine en 1949. Les souvenirs ensevelis hantent cette femme tout au long de sa vie, et amène son fils à décider de fouiller son passé.

Les suicides liés à la réforme agraire n'ont pas été inventés pour les besoins du roman. Outre les exécutions publiques, la lutte des classes poussa des dizaines de milliers de propriétaires et de paysans aisés au suicide. Il n'existe pas de documents officiels du nombre exact d'exécutions lors de la réforme agraire,  mais les chiffres avancés par des chercheurs chinois et américains varient entre 1 et 5 millions.

“Enterrement doux” [NdE : Titre en anglais : “Soft Burial”; littéralement, 软 dans le titre chinois a le sens de ‘mou’], originellement publié en 2016, a obtenu le prix Luyao 2016 de littérature, un hommage  à son réalisme historique. Fang Fang a expliqué le titre de son roman dans sa postface :

人死之后没有棺材护身,肉体直接葬于泥土,这是一种软埋;而一个活着的人,以决绝的心态屏蔽过去,封存来处,放弃往事,拒绝记忆,无论是下意识,还是有意识,都是被时间在软埋。一旦软埋,或许就是生生世世,永无人知。

Quand les gens meurent et que leurs corps sont mis en terre sans la protection d'un cercueil, cet enterrement est appelé “enterrement doux/mou” ; quant aux vivants, quand ils scellent leur passé, coupent leurs racines, rejettent leurs souvenirs, que ce soit consciemment ou inconsciemment, leurs vies sont doucement enterrées dans le temps. Une fois doucement enterrés, leurs vies seront déconnectés dans l'amnésie.

Avant l'annonce du prix Luyao le 23 avril 2017, un séminaire de littérature critique organisé par le groupe de lecture du Travailleur, Paysan et Soldat dans la cité de Wuhan a conclu que le roman était “une plante vénéneuse” :

攻击土地革命运动……为封建地主阶级招魂……是一株反共大毒草!

Une attaque contre la réforme agraire….destinée à ressusciter les esprits de la classe des propriétaires…et  par conséquent une plante vénéneuse contre le communisme.

Des propos similaires à l'encontre du roman ont également été tenus dans d'autres villes, telle que Zhengzhou.

D'anciens dirigeants du Parti Communiste Chinois ont également publié leurs reproches envers le roman. L'ancien chef du Département d'Organisation Centrale Zhang Quanjing a écrit une dénonciation dans le style de la lutte politique, intitulé “Enterrement Doux est un symbole de la lutte de l'idéologie de classe dans la situation actuelle”.

方方的小说无视土改的这个本质方面,给土改泼了一大盆脏水,这是对历史的歪曲,是历史虚无主义在文艺领域的典型表现,是‌‌‘和平演变’与反‌‌‘和平演变’斗争的具体表现。‌‌

Le roman de Fang Fang ignore l'essence de la réforme agraire et verse de l'eau sale sur la campagne. Ceci est une distorsion de l'histoire, une expression typique de nihilisme historique dans les domaines de l'art et de la littérature, un exemple concret de la lutte entre “transformation pacifique” et “transformation anti-pacifique” (du système politique).

Lieutenant Général de l'Armée populaire de libération, Zhao Keming  étend la critique à nombre de romans contemporains :

历史虚无主义思潮尽管受到党和人民的有力抵制和批评,但仍在以各种形式滋长蔓延。除了在历史研究领域,在讲台、论坛上不断欺骗毒害人们,近些年在文学创作领域也表现得十分猖獗。为地主阶级翻案、控诉土改的小说《软埋》只是其中最新出版、最露骨的表达罢了。在此以前,有《活着》、《生死疲劳》、《白鹿原》、《古船》等等。长期以来,这些作品基本上没有在主流媒体上受到有分量的分析批评,也未听说其所在单位党的组织对此有过批评指正,有的人反而获得了很高的地位、炫目的光环,有很多粉丝和吹鼓手。这就在客观上产生了一种导向,写这类颠覆历史的东西可以出名得利,可以风光无限。‌‌

Bien que le nihilisme historique ait été critiqué par le parti et le peuple, il s'est répandu sous différentes formes. S'ajoutant au poison de la recherche historique, des cours d'université, et des forums publics, il est devenu endémique dans le domaine de la littérature. “Enterrement Doux” n'est que le dernier roman publié qui tente explicitement de justifier les propriétaires fonciers et à critiquer la réforme agraire. Avant sa publication, des romans tels que “Vivre !” “La vie et la mort m'épuisent”, “La plaine des biches”, “Le bateau antique”, etc., n'ont pas été critiqués dans les médias de masse. Les auteurs n'ont pas été dénoncés par leurs chefs dans leurs unités de travail  ou de parti. Certains d'entre eux ont même atteint des postes élevés, et reçu des louanges de leurs fans et followers. Objectivement, cela a donné naissance à une mode qui voit la subversion historique dans l'écriture comme un ticket gagnant vers le succès et un brillant avenir.

La vague de critique a culminé avec l'interdiction du roman.

Cependant, une copie numérique a circulé en ligne et gagné les applaudissements des lecteurs. Beaucoup ont trouvé le roman inspirant et écrit leurs commentaires sur les réseaux sociaux. Nombre d'entre eux se sont plaints d'avoir été signalés, effacés et “doucement enterrés”. Ci-dessous se trouvent certains des commentaires qui circulent toujours sur la très populaire plateforme Weibo.

Un lecteur de Chengdu a écrit :

故事讲得很好[…]原来不相关的人都联系起来。但是看着结尾很不爽,居然不探究真相,任由父母的历史湮没。懦弱和不孝啊。但也许是故意为之,让读者也有一种软埋的感觉,因为这才是真实的生活。

L'histoire est  bien racontée…des personnages sans rapport entre eux finissent par se retrouver à la fin. Mais je n'aime vraiment pas la fin, pourquoi ne pas déterrer la vérité, pourquoi enfouir l'histoire de ses parents? C'est un tel acte de lâcheté et un manque de piété filiale. C'est peut-être l'intention de l'auteur, laisser les lecteurs ressentir un enterrement doux car c'est la réalité à laquelle nous faisons face dans nos vies.

Un lecteur du Shandong réfléchit :

没有一件事,会有它真正的真相。
重要的不是真相是什么,而是我们用什么态度去面对它。
我们或许永远无法公正的评价那个年代,但是我们有权利去质疑它。
一个国家应该开放的去面对自己的历史,否则历史的包袱只会越来越沉重。

Aucun événement n'a de vérité absolue. Ce qui importe n'est pas tant la vérité que notre attitude quant à celle-ci. Peut-être ne peut-on jamais évaluer le passé de manière juste, mais nous avons le droit de le questionner. Un pays devrait pouvoir affronter son histoire, sinon le bagage historique deviendra trop lourd à porter.

Et le roman de Fang Fang a inspiré un lecteur de l'Anhui à écrire sur sa propre histoire familiale.

我的曾祖父少年在地主家做学徒,因聪明勤快,后来自己办木厂染坊、买田,家境逐渐殷实富足。直到土改,我家应算是富农,绝称不上地主。之所以被划为地主,是因为当时的土改负责人与我家有仇,强把我曾祖母家的地加在我家头上。我曾祖母家倒是地主,但她家的田地是她兄弟的,跟我曾祖母、跟我家哪有什么关系?欲加之罪,何患无辞!我不知道曾祖父是怎么死的。但我知道我的曾祖母,这位传统大家庭的女主人,是被活活饿死在自己床上的。

我曾祖父的父亲是晚清举人,一生教书,死后留下几大竹篾筐书,土改时候全被烧掉 。
我的祖父土改前在县城高中读书,读医农科,成绩优异,准备保送复旦。但土改时被扣上“地主少爷”之名,只得落寞归乡,一生面朝黄土。虽然在六十年代教过几年书,但这几年教书的经历,反而又让他在文革中受了不少罪。

我家世代耕读之家,土改一役,书被烧尽,田被收走,真是绝人活路,后来几十年困顿窘迫,其间血泪,倒向谁人控告与哭诉!

Mon arrière grand-père était un serviteur travaillant pour un propriétaire foncier. Parce qu'il était intelligent et consciencieux, il ouvrit son propre atelier de menuiserie et de teinturerie, acheta des terres et devint riche. C'était un paysan riche mais pas un propriétaire foncier. Il fut malgré tout étiqueté comme propriétaire foncier lors de la réforme agraire car il était en désaccord avec ceux qui dirigeaient la réforme. Quand ils calculèrent ses biens, ils inclurent les terres détenues par la famille de mon arrière grand-mère. Elle était d'une famille de propriétaires fonciers mais les terres étaient aux mains de ses frères et n'avaient rien à voir avec lui. C'était un prétexte de vengeance. Je ne sais pas comment mon arrière grand-père est mort, mais mon arrière grand-mère est morte de famine chez elle.

Le père de mon arrière grand-père était un lettré de la dernière dynastie Qing. Il a été professeur toute sa vie et laissa derrière lui énormément de livres. Ils furent tous réduits en cendres lors de la réforme agraire.

Mon grand-père étudiait la médecine et l'agriculture au lycée de la ville. Il se préparait à intégrer l'université de Fudan. Mais il fut étiqueté comme fils de propriétaire foncier et dut retourner au village et devenir paysan. Il enseigna brièvement dans les années 60, mais à cause de son passif familial il fut persécuté lors de la révolution culturelle.

Mon héritage familial est composé de paysans et de lettrés. A cause de la réforme agraire, tous les livres furent brûlés et les terres confisquées. Il n'y avait pas d'autre issue pour leur génération. Ils ont souffert pendant des décennies et versé beaucoup de larmes et de sang, et ils ne purent même pas pleurer et raconter leurs histoires à haute voix.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site