Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Après une campagne pour la liberté d'Internet, le ministre iranien des TIC se vante de sa censure

Le ministre des TIC du gouvernement Rouhani, M. Vaezi, a déclaré au Parlement, 18 jours après que Rouhani ait fait campagne et a gagné en faveur de la liberté de l'Internet, que son gouvernement avait bloqué 7 millions de sites Web au cours de son premier mandat. Image de Tasnim destinée à la publication

Le ministre des TIC du gouvernement Rohani, M. Vaezi, a déclaré au Parlement, 18 jours après la campagne et la victoire de Rohani en faveur de la liberté de l'Internet, que son gouvernement avait bloqué 7 millions de sites Web au cours de son premier mandat. Image de Tasnim destinée à la publication

Après une campagne électorale couronnée de succès, le Président Hassan Rohani s'est vanté de ses résultats pour protéger l'accès aux plateformes de médias sociaux en Iran. Bien que les plates-formes majeures, y compris Facebook et Twitter, restent bloquées en Iran, M. Rohani utilise un ton plus modéré dans la réglementation des plateformes de médias sociaux les plus récentes telles que Instagram et Telegram, par rapport aux leaders plus anciens.

Mais la semaine dernière, peu de temps seulement après sa victoire, l'administration de M. Rohani a introduit de nouvelles réformes qui pourraient restreindre l'accès à Internet.

Le Président Rohani a tiré : n'eût été ce gouvernement, Internet serait tellement limité que même mes adversaires n'auraient pu s'en servir pour faire campagne.

Rohani : Sans l'action de ce gouvernement dans ce domaine, aucun réseau social ne vivrait plus aujourd'hui, ils les auraient déjà sacrifiés.

Le vice-président actuel, Eshaq Jahangiri, candidat “remplaçant” de la majorité lors de la campagne électorale et “colistier (on a soupçonné qu'il abandonnerait et soutiendrait M. Rohani à la dernière minute, chose qu'il a faite), a même fait tout son possible pour défendre les engagements du gouvernement Rohani en faveur d'un Internet libre. Il convient de noter qu'une bonne partie de la base électorale de M. Jahangiri était composée des réformistes progressistes du pays, exprimant souvent les valeurs de la liberté d'expression et d'accès à l'information.

Le réformiste Jahangiri compte les réalisations du gouv Rohani: défense de la liberté d'Internet et de la presse, l'autorisation de fonctionnr pour 8.000 ONG

Le 6 juin, cependant, 18 jours après la réélection de M. Rohani, le ministre de la Communication et des technologies de l'Information, Mahmoud Vaezi, a annoncé devant le parlement que le gouvernement avait effectivement amélioré les méthodes de contrôle d'Internet et fermé quelques plates-formes.

Le ministre a qualifié ces efforts de moyens de défense de la sécurité nationale de l'Iran :

در ۴ سال گذشته تلاش شده به نوعی فرصت ها را افزایش و امنیت فضای مجازی را ارتقاء دهیم و تهدیدات را کاهش دهیم.

Au cours des quatre dernières années, nous avons essayé d'accroître les opportunités et d'améliorer la cybersécurité pour réduire les menaces …

Il a poursuivi, décrivant comment les fonctionnaires iraniens travaillent sur l'application de messagerie Telegram pour créer un espace plus sûr en luttant contre les abus sexuels, les abus à l'égard des enfants, la “violence”, le “terrorisme” et les “contenus anti-religieux”. Il convient de noter que Telegram a déjà refusé de coopérer avec le gouvernement iranien, sauf pour bloquer les contenus pornographiques jugés inappropriés par les distributeurs tels que l'App Store de la marque Apple.

وزارت ارتباطات به جای مسدود کردن تلگرام به عنوان یک شبکه اجتماعی خارجی که باعث مهاجرت کاربران آن به شبکه اجتماعی دیگر می شود با مدیران آن تفاهم کرده که پنج مصداق مفاهیم جنسی، کودک آزاری، ترویج خشونت، تروریسم و محتوای ضد دین در این نرم‌افزار مسدود شود و تاکنون ۱۷۳ هزار از این مصادیق بسته شده است تا جایی که در ابتدای فعالیت تلگرام ۱۰ درصد مشکل در این زمینه وجود داشت که اکنون به دو درصد کاهش یافته است.

Au lieu de bloquer Telegram en tant que plate-forme de médias sociaux étrangère et de faire migrer ses utilisateurs sur une autre plate-forme, nous avons travaillé avec leurs administrateurs et nous sommes arrivés à un accord pour que cinq sujets, soit les abus sexuels, la violence faite aux enfants, la violence, le terrorisme et les contenus anti-religieux soient bloqués sur ce logiciel, et jusqu'à présent, 173 000 occurences de ces thèmes ont été désactivées. L'activité de Telegram comptait 10% de ces contenus, ils sont tombés maintenant à 2%

Le ministre n'a pas expliqué pourquoi une vaste censure est en vigueur en Iran et il n'a pas non plus indiqué quelles plates-formes étaient destinées à ce qu'il a qualifié de “raffinage intelligent”. Le ministre avait précédemment mentionné un processus probablement similaire au “filtrage intelligent” qu'on savait déployé que sur Instagram.

موضوعاتی که در سوال آقای حاجی در جلسه کمیسیون صنایع مطرح شد با آنچه که امروز ایشان عنوان می کنند متفاوت است. ایشان در کمیسیون درباره یک سایت سوال کرد و من پاسخ دادم اما اکنون مطالبی را در خصوص فضای مجازی ایران و جهان تحت عنوان یک مقاله مطرح کردند. من آمار کشورهای مختلف را قبول دارم اما در مورد ایران آمارها درست نبود. این آمار یا در وزارت ارتباطات و یا در وزارت اطلاعات است و در خیابان و روزنامه نیست. اینکه می‌گویید ۹۰ درصد استفاده مردم از اینترنت بین الملل است و یا اینکه ۶۰ درصد مراجعه مردم به سایت‌های جنسی است اصلا درست نیست؛ بنابراین نمایندگان و مردم توجه داشته باشند این آمارها درست نیست لذا آن را نقل قول نکنند.

Nous avons également lancé le projet de raffinage intelligent et avons bloqué environ 400 millions de vidéos grâce à cette méthode. Si auparavant 8 % des sites Web étaient problématiques, nous les avons réduits maintenant à 1,5 %. En outre, en trois ans nous avons fermé 7 millions d'adresses qui nous ont été notifiées par les autorités compétentes et bloqué 121 logiciels correspondants ainsi que des outils de contournement.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site