Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les Vénézuéliens échangent des conseils pour contourner les blocages de sites et de réseaux sociaux

Pendant quelques heures dans la nuit du 28 juin, des internautes de plusieurs villes du Venezuela ont constaté de nouveaux blocages de sites et de réseaux sociaux. Comme l'a relayé l'organisation Venezuela Inteligente:

Los servidores DNS del proveedor de servicio de internet del estado CANTV no respondían las solicitudes DNS sobre Facebook, Twitter, YouTube, Instagram y Periscope, impidiendo el acceso a los usuarios.

Les serveurs DNS du fournisseur d'accès à internet d'état CANTV ne répondaient pas aux requêtes DNS pour Facebook, Twitter, YouTube, Instagram et Periscope, empêchant ainsi l'accès aux utilisateurs.

Alrededor de una hora después [de las 11pm], dichos bloqueos fueron liberados y el acceso a esos sitios volvió a ser libre. Innumerables reportes de usuarios en las redes se suman a mediciones específicas de los servidores DNS del ISP.

Environ une heure après [11 heures du soir], les blocages ont cessé et l'accès aux sites est revenu à la normale. De très nombreux témoignages d'utilisateurs sur les réseaux confirment les mesures spécifiques des serveurs DNS de l'ISP.

Ce n'est pas la première fois que ce type de blocage survient au Venezuela. En mai déjà, Index on Censorship [la censure à l'index], avait apporté la preuve du blocage de 41 sites dont trois journaux en ligne : vivoplay.net, elcapitolio.tv et vpitv.com. Cette recrudescence de censure en ligne se produit alors que le gouvernement de Nicolás Maduro doit affronter les manifestations incessantes de ses opposants provoquées par la grave crise politique, économique, alimentaire et sanitaire qui frappe le pays.

D'après Venezuela Inteligente, le schéma des blocages est toujours le même :

En el pasado se ha observado el patrón de que luego de que CANTV bloquee un sitio web, siguen los demás proveedores. Volvimos a observar este patrón con el proveedor Movistar que comenzó a bloquear Twitter. Pedimos a la comunidad que estén atentos a futuras noticias relacionadas para ayudar a ejercer presión en caso de un bloqueo más permanente.

Dans le passé, on s'est rendu compte que dès que CANTV bloquait un site web, les autres fournisseurs suivaient. Nous avons constaté le même schéma avec le fournisseur Movistar quand il a bloqué Twitter. Nous avons demandé à la communauté des internautes d'être attentifs à toute nouvelle information à ce sujet, pour être prêts à exercer des pressions en cas de blocage plus permanent.

La Commission nationale des télécommunications  (Conatel) est l'organisme dont dépendent tous les fournisseurs d'accès à internet dans le pays. Sachant cela, le journaliste, Luis Carlos Díaz, collaborateur de Global Voices, a déclaré lors d'un entretien pour le journal El Nacional au sujet des blocages constatés :

Una autoridad decidió hacerlo sin juicio ni decisión de un tribunal, sino por vía administrativa.

L'autorité a décidé de passer non pas par un jugement ou une décision d'un tribunal, mais par la voie administrative.

Sur les réseaux sociaux, on échange des conseils pour contourner les blocages. Le portail Hipertextual explique ce qu'est le DNS et pourquoi il faut le changer :

Los usuarios casi nunca nos comunicamos directamente con el servidor DNS, sino que la resolución de los nombres la hacen las aplicaciones (navegador, cliente de correo, gestores de descarga, etc.). La mayoría de los usuarios usan como servidor DNS el que les proporciona su ISP (proveedor de servicio de Internet). Pero a través del protocolo DHCP estos servidores pueden ser configurados de manera manual.

Nous les internautes, nous ne communiquons presque jamais directement par le serveur DNS. En fait, la résolution de noms se fait à travers les applications (navigateur, messagerie, gestionnaires de téléchargements, etc.). La plupart des internautes utilisent les serveurs DNS que leur fournissent leur ISP (fournisseur d'accès à internet). Mais, grâce au protocole DHCP, on peut les configurer manuellement.

Pour sa part, le journaliste Alberto Rodríguez a proposé la solution suivante :

Solution pour contrer blocage de ABA CANTV pour l'accès à #Facebook#YouTube#Twitter et #Instagram : changez les DNS

Jason Voorhess, quant à lui, a partagé d'autres options pour smartphones :

Je le répète pour ceux qui ne le sauraient pas téléchargez VPN gratuits pour PC et Smartphone (contre les blocages)
-Cyberghost
-HostPot Shield
-TOR
-Tunnel bear

Luis Carlos Díaz a publié sur Facebook un appel à ne pas se laisser surprendre par le prochain blocage :

N'attends pas que Conatel recommence à bloquer l'accès au réseau, comme hier soir. Renseigne-toi sur la sécurité numérique et les outils qui pourraient t'aider à gagner une manche sur la censure officielle. Hier soir, c'était de la folie. C'est difficile pour le commun des mortels d'expliquer quel type de branchement il a, à quoi il est connecté, sous quelle configuration, et comment faire pour différencier une panne d'un blocage. Cependant, il faut parer à toute éventualité. Il existe des niveaux d'actions et de stratégies plus ou moins forts. Nul besoin d'outils magiques. Il te faut l'outil adapté pour contourner le blocage sans attenter à ta vie privée ni limiter ta vitesse.
– Tu dois changer tout de suite de DNS (j'explique plus loin ce que c'est).
– Tu peux essayer une connexion VPN.
– Tu dois chercher sur Google, télécharger et installer The Tor Project, Inc pour l'avoir au cas où.
Tu n'as pas besoin de tout ça, ni de tout en même temps, mais tu dois savoir les utiliser pour te débrouiller tout seul quand il le faut. Cela ne va pas empêcher une coupure numérique définitive, mais il faut faire en sorte que ça devienne difficile pour le pouvoir… comme hier soir quand ils ont bloqué l'accès par les DNS à Twitter, Facebook, YouTube et Instagram (alors qu'on y avait accès par des applications mobiles), pour les débloquer une heure plus tard.

Et le directeur de Venezuela Inteligente de rappeler :

Ne minimise jamais un blocage sur #internetVE même si tu sais changer de DNS. C'est une violation des droits de TOUS

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site