Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'incendie de forêt géant au Portugal mobilise une chaîne solidaire en faveur des victimes

Incêndio em Portugal deixou 64 mortos. Foto: Screenshot/YouTube

Au Portugal, les incendies de forêt qui ont éclaté à Pedrógão Grande, dans le district de Leiria, et à Góis, dans celui de Coimbra, ont fait 64 morts, tous civils excepté un pompier, et 204 blessés, dont sept graves, selon le bilan officiel des victimes, ce qui a conduit à décreter de trois jours de deuil national.

Suivi par le monde entier, cet incendie est considéré comme le plus meurtrier du Portugal des 50 dernières années, probablement causé par la foudre tombée sur un arbre.

Ces événements ont été suivis d'une mobilisation de solidarité.

Lors d'un concert appelé « Juntos por todos » (« Ensemble pour tous »), plusieurs artistes et personnalités publiques se sont rassemblées et ont aidé à mobiliser plus d’un million d’euros en faveur des victimes de l’incendie.

Le gouvernement duTimor oriental, pays membre de la Communauté des Pays de Langue Portugaise a, malgré un pouvoir économique plus faible, approuvé une aide aux victimes de plus d’un million d’euros, selon le compte-rendu du portail d’information TVI 24 :

JuntosPorTodos en direct sur le facebook du @MEOArena en ce moment !

Vingt cinq artistes se sont portés volontaires pour jouer devant un public de 14 millions de personnes. Le concert a aussi été retransmis en live par les trois principales chaînes télé du pays et plusieurs radios.

1 million 153 mille euros. La somme récoltée ce soir.

Le gouvernement du Timor oriental, pays membre de la Communauté des Pays de Langue Portugaise a, malgré un pouvoir économique plus faible, approuvé une aide aux victimes de plus d’un million d’euros, selon le compte-rendu du portail d’information TVI 24 :

O governo timorense aprovou esta terça-feira um pacote de assistência de 1,5 milhões de dólares (1,33 milhões de euros) em ajuda humanitária para apoio às vítimas dos incêndios florestais deste mês em Portugal.

Avelino Coelho, secretário de Estado do Conselho de Ministros, disse aos jornalistas que a decisão foi aprovada na reunião desta terça-feira do Governo que renovou os votos de pesar para os familiares das vítimas dos fogos. Os fundos serão contabilizados no componente de apoio humanitário do Orçamento do Estado de 2017.

Le gouvernement timorais a approuvé ce mardi un plan d’assistance de 1,5 millions de dollars (1,33 millions d’euros) d'aide humanitaire pour le soutien aux victimes des incendies forestiers de ce mois au Portugal.
Avenilo Coelho, secrétaire d’État du Conseil des Ministres, a déclaré aux journalistes que la décision a été approuvée lors de la réunion du Gouvernement ce mardi, réunion durant laquelle ont été renouvelés les condoléances pour les familles des victimes du feu. Les fonds seront comptabilisés dans le volet d’aide humanitaire du Budget de l’Etat de 2017.

Au cœur de la tragédie, à Pedrógão Grande, une famille anglaise a accueilli chez elle plus de 15 personnes qui fuyaient les flammes. Suite à un appel du président de l’Ordre des médecins du Portugal, ce sont plus d’une centaine de médecins qui sont également venus en aide aux victimes :

Plus d’une centaine de médecins se sont portés volontaires pour secourir les victimes des incendies qui ont eu lieu dans le centre du pays. Les médecins militaires rappellent qu’ils sont eux aussi disponibles et qu’ils sont spécialement formés pour faire face à ce genre de situation.

Un camion contenant 40 tonnes des médicaments, des vêtements et des produits d’hygiène donnés par des émigrants portugais au Luxembourg devrait bientôt arriver sur place :

COMME PROMIS, une fois de plus, le camion est déjà sur la route du Portugal, notre collaborateur et collègue pour ce voyage se trouve sur la photo, et si aucun incident ne survient, il marquera un arrêt auprès des pompiers de Mortagua, puis se rendra dans les centres sociaux de Pedrógrão Grande et de Figueiró dos Vinhos. Nous tenons à remercier l’entreprise de transport TT Luxembourg (DAF LUXEMBOURG) qui nous a prêté le camion pour effectuer ce voyage, afin de venir en aide à nos compatriotes portugais. Merci à tous.

Tiago Pires,un surfeur portugais renommé, a lancé une campagne sur Facebook pour obtenir des dons :

Je viens de commencer une campagne de financement participatif sur eSolidar. Tout l’argent que nous récolterons sera immédiatement versé aux victimes de l’incendie de Pedrógrão Grande. Je compte sur vous. Merci.

João Cajuda, un blogueur portugais suivi par des milliers de personnes, a indiqué les étapes à suivre pour ceux voulant venir en aide :

Je tiens tout d’abord à rappeler que chaque geste est important.
Il existe de nombreuses façons d’aider tous ceux qui souffrent de cette tragédie, l’une d’entre elles est de contribuer en faisant un don à la Conta Solidária Caixa. Vous pouvez vous rendre sur le site de la Caixa Geral de Depósitos pour avoir accès à l’IBAN.

Salvador Sobral, vainqueur du concours Eurovision 2017, a décidé de reverser le prix de vente de ses disques aux victimes des incendies :

Face à la férocité de Mère Nature, il appartient à chacun de faire son possible pour soulager la souffrance de la population de Pedrógão Grande. Salvador Sobral se produit aujourd'hui à Ourém, et mettra sa musique au service de ceux qui auront besoin d'aide pour rebondir : les recettes des ventes de disques vendus au Centro de Negócios où a lieu l'Expourém [nom du festival], seront reversées en intégralité aux habitants de Pedrógão Grande.

Nuno Markl, humoriste, écrivain, animateur radio, présentateur télé, et essayiste portugais, a annoncé qu'en moins de six heures il a réussi à récolter plus de 5.000 euros de dons grâce à une plateforme :

La plateforme de crowdfundig créée par Sérgio Gonçalves et Tiago Cação en solidarité avec les victimes de l'incendie de Pedrógão Grande a atteint, en moins de six heures, la limite qu'ils s'étaient fixée : 5.000 euros. Il faut continuer. La plateforme elle-même, PPL Causes, qui a immédiatement approuvé la campagne en un temps record, vient d'augmenter le plafond pour les dons.

La société civile doit s'unir. Il s'agit d'une tragédie sans précédent pour notre pays, et il revient à tout le monde de continuer à aider. Les fonds seront distribués dès qu'il sera possible de se rendre dans la région touchée, sans danger et sans entraver le travail des pompiers, nos héros, qui continuent à combattre l'incendie sur le terrain. Nous espérons que ce sera possible très vite.

Les grands clubs de foot du pays, du Benfica au Sporting en passant par le Football Club de Porto, se sont joints à l'élan de solidarité :

Le FC Porto va s'associer pour aider Pedrógão Grande ainsi que deux communes de Leiria, après cet incendie qui a déjà fait plus de soixante morts et constitue la plus grande tragédie jamais connue dans notre pays.

Ainsi, en lien avec Unicer [entreprise de vente d'eau et de bières] et la maison du FC Porto de Cantanhede, nous allons déjà envoyer un camion citerne d'eau dans la région, espérant ainsi répondre aux besoins pressants de ceux qui ont affronté de près l'enfer des flammes.

Un des plus importants titres de la presse écrite portugaise, le journal Público, a listé dans un article les différentes initiatives émanant d'institutions publiques et privées, d'individus ou de collectifs, qui permettent de soutenir par différents moyens ceux qui en ont besoin.

Depuis le Mozambique sont arrivées les paroles de compassion et d'amitié du professeur d'université José Jaime Macuane, qui a en quelque sorte questionné le silence de ses compatriotes :

Quelque chose m'a-t-il échappé, ou les paroles de solidarité visibles sur facebook en lien avec la tragédie de  Pedrógão Grande envers nos amis / frères Portugais, sont très austères ? Je pensais que l'identification allait au-delà des moments de joie du football. Mes amitiés à nos amis / frères portugais.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site