Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les marque-pages inhabituels et mystérieux des livres d'occasion japonais

A Japanese used bookstore

Bouquiniste à Fukui, au Japon. Photographie de Nevin Thompson.

Avez-vous déjà acheté un livre d'occasion chez un bouquiniste et trouvé quelque chose d'inattendu dedans, utilisé par son ancien propriétaire comme marque-page ?

Si oui, vous n'êtes pas le seul. Les marque-pages laissés dans les livres d'occasion semblent être un phénomène mondial. Dans ce billet [jp], l'utilisateur du site d'archivage Naver Matome au pseudonyme de “Talent personnel incroyable en 28 secondes” (28秒に一人の逸材さん) catalogue ces marque-pages au Japon.

Photographiés et diffusés sur Twitter, la plupart ont été trouvés dans des livres achetés dans la chaîne japonaise de bouquinistes Book Off [fr].

J'ai terminé de lire le livre d'Otsuichi “L'éte, le feu d'artifice et mon cadavre” [fr], que j'avais enfin trouvé à Book Off, dans le train en rentrant chez moi. L'auteur décrivait des choses vraiment choquantes comme si de rien n'était, et la fin ensanglantée m'a laissée bouche bée, mais la chose la plus effrayante fut le dessin qui se trouvait dans les dernières pages.

Certains marque-pages sont mystérieux et parfois déconcertants :

Il y avait un papier dans mon livre d'occasion avec un code mystérieux… J'ai vraiment peur.

(Le dessin comporte un message en japonais, énigmatique et dépourvu de sens)

Tweet : J'ai acheté un livre et je peux ressentir toute la folie qu'il renferme.

D'autres sont plutot fantasques :

Ce petit portrait photographique se trouvait dans mon livre d'occasion…

Et d'autres encore sont franchement originaux :

Ce marque-page fait main (découpé dans une publicité pour un supermarché) est tellement cool.

Il y a aussi ceux qui semblent correspondre aux livres dans lequels ils furent trouvés :

Ça alors ! Il y a quelque chose dans ce que j'ai acheté à Book Off. C'est un marque-page Hello Kitty. Et dessus, il y a des caractères difficiles à lire avec des petites explications de prononciation. En tant que lecteur des (romans surréalistes) de Yumeno Kyusaku [fr], quelle excitation ! Les livres d'occasion sont supers !

Certaines trouvailles sont pour le moins inattendues :

Et donc, j'ai acheté un livre à Book Off pour 108 yens (environ 0.80 euros) et il y avait 4.000 yens dedans (environ 30 euros). Mais pourquoi était-ce à la fois les anciens et les nouveaux billets de 1.000 yens ? Peu importe, j'ai fait un bénéfice.

Ou révèlent des informations sur la vie du précédent propriétaire du livre :

C'était dans un manga que j'ai acheté à Book Off. Les photos ont été prises en mars 1995.

L'article de Naver Matome [jp] contient davantage de curieux marque-pages.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site