Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'entreprise de cette écologiste indienne fabrique du papier à planter

Drapeaux indiens miniatures en papier. Photographie de Daniel Incandela sur Flickr. CC BY-NC 2.0

Pendant les festivités indiennes, on voit la foule agiter des centaines de milliers de petits drapeaux. Mais ensuite, ils sont souvent jetés n'importe où dans les rues.

Que se passerait-il s'ils ne devenaient pas des déchets ? S'ils contenaient des graines qui, avec un peu d'attention, pourraient pousser ? C'est l'idée créative d'une Indienne amoureuse de la nature et diplômée en biotechnologie légale : insérer des graines dans des cadeaux jetables.

Mansi Shah a démissionné de son travail l'an dernier et a lancé son entreprise Green Gift dans le but d'agir en faveur de l'environnement. Elle a commencé par mouler du terreau et des graines en forme de modaks, les beignets sucrés dégustés pendant le festival en l'honneur de Ganesh. Ensuite, elle a créé des rangoli (objets décoratifs) imprégnés de graines pour le festival de Diwali.

Tout ceci lui a donné de nouvelles idées. Dans un entretien avec le Times of India, elle explique que son inspiration lui est venue d'une coutume japonaise qui consiste à attacher des graines à une page du quotidien avec des instructions pour que les lecteurs les plantent. Son père, qui avait une imprimerie, l'a aidée à réaliser son idée de placer des graines dans du papier.

Peu de temps après, son entreprise fabriquait des articles de papeterie comme des cartes, des marque-pages, des invitations de mariage, des carnets et des sous-verres imprégnés de graines de différentes plantes.

Ces objets sont vendus avec des explications pour les planter, et la couleur du papier indique quel type de graines il contient : les graines de tomates sont dans du papier rouge, celles de basilic dans du vert.

Le public trouve l'idée excellente pour l'environnement. Rajashree Kuttisankaran écrit sur Facebook :

Just when I thought there couldn't be a perfect gift, Gift Green came along. I hate to gift a bouquet of flowers that'll die soon, or a showpiece that is forgotten in a week. On the other hand, a plant will grow and with good care, be around forever.

Juste au moment où je ne pensais plus trouver de cadeau parfait, Gift Green est arrivé. Je déteste offrir un bouquet de fleurs qui va faner rapidement, ou un objet décoratif qui sera oublié une semaine plus tard. Par contre, une plante va pousser et avec un peu d'attention, elle sera là pour toujours.

Debjyoti Bhattacharyya suggère à d'autres d'imiter l'idée de Shah :

আচ্ছা, বইমেলায় মেলাপ্রাঙ্গণ যারা কাগজের টুকরোয় ছেয়ে দেন, তাঁরা এটা ভাবতে পারেন না?
আচ্ছা আনন্দ, পত্রভারতী, দেবসাহিত্য কুটির, দেজ, মিত্র ও ঘোষ, আপনারা যে প্যাকেটে বই দেন, তা তো দু মিনিট বাদের সবাই ছিঁড়ে ফেলে দেয়! ওর একধারে মানসীর মত কয়েকটা প্রায় অদৃশ্য বীজ আটকে দিলে খুব সমস্যা হবে কি? ভাবুন তো, সে প্যাকেটটা রাস্তার ধারে কোন আস্তাকুঁড়েতে গাছ হয়ে যাচ্ছে।

Ceux qui décorent la fête du livre avec des guirlandes de papier, ne pourraient-ils pas réutiliser cette idée ? Des maisons d'édition comme Ananda, Potrvarati, Dev Sahitya Kutir, Dey's, Mitra et Ghosh vendent les livres dans des sacs en papier qui terminent dans la rue ou à la poubelle. Si vous pouviez, mixez-y des graines, est-ce que ce serait si difficile ? Imaginez, les sacs qui finiraient au coin de la rue ou dans une décharge pousseraient et deviendraient des plantes.

My new friend. 🤗 Thank you @giftgreenindia #NewFriend #AloeVera #Plant #GiftGreenIndia

A post shared by shivangi joshi (@shivangijoshi) on

L'entreprise de Shah organise aussi des initiatives stimulantes et enrichissantes comme des ateliers de jardinage et compostage, et veut poursuivre sa mission en proposant des articles écologiques personnalisés.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site