Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

A bord du Maitree Express, le train de l'amitié entre l'Inde et le Bangladesh

Voyage inaugural du Maitree Express II, reliant Khulnâ à Calcutta. Capture d'écran de la vidéo YouTube de l'utilisateur BDRailFan. 8 avril  2017

De la remise en service de deux axes ferroviaires de l'époque coloniale britannique, l'Inde et le Bangladesh espèrent un accroissement de l'amitié et de la paix entre leurs citoyens. Le Maitree Express, mis en exploitation il y a neuf ans, conquiert lentement les cœurs et les esprits des voyageurs en fournissant un transport abordable et régulier entre les deux pays.

Comment les divisions politiques ont affecté le chemin de fer

Le Bengale est une vaste zone géopolitique du sous-continent indien ; avec plus de 250 millions de Bengalis, c'est une des régions les plus densément peuplées au monde, unie par la langue et la culture, mais divisée par la religion. Le premier coup a été la partition du Bengale en 1905, déclarée par les colonisateurs britanniques, qui séparèrent la partie orientale largement musulmane de l'occidentale largement hindoue. Le Bengale fut réunifié en 1911, mais Hindous et Musulmans ne tardèrent pas à réclamer la création de deux États indépendants à l'intérieur du Bengale.

Bengale Oriental et Bengale Occidental. Carte par Goran via Wikimedia Commons. CC BY-SA 3.0

En 1947, le Bengale reçut le coup de grâce : il fut partagé entre deux pays, l'Inde et le Pakistan, sur une base uniquement religieuse, dans le cadre de la Partition des Indes. Le Bengale occidental est resté dans l'Inde, et le Bengale Oriental est devenu le Pakistan oriental, qui se libéra du Pakistan en 1971 pour devenir le Bangladesh.

Le Chemin de fer du Bengale Oriental a été un des pionniers du rail, en fonctionnement de 1857 à 1942 dans les provinces du Bengale et de l'Assam de l'Inde britannique.

Avant la partition de l'India en 1947, des lignes régulières de voyageurs reliaient Calcutta (Kolkata) à des villes comme Khulna et Jessore au Bengale oriental, avec la compagnie de l’Eastern Bengal Railway (Chemin de fer du Bengale oriental). Après la partition, le chemin de fer périclita — des restrictions de visa furent instaurées, et l'inexistence de gares à la frontière avec des installations appropriées de douanes et de contrôle d'identité entraîna la fermeture de la ligne. Les liaisons ferroviaires restantes entre l'Inde et le Bangladesh (alors Pakistan oriental) furent suspendues pendant la guerre indo-pakistanaise de 1965. Les voyages aériens coûteux et les services limités de cars étaient depuis lors les seuls moyens de transport existants entre les deux Bengale.

Un geste d'amitié

Après quatre décennies, le Maitree Express I a été inauguré le 14 avril 2008, à l'issue d'années de négociations entre l'Inde et Bangladesh. “Maitree” signifie amitié, pour dénoter la signification de cette ligne de train pour les relations d'Etat entre les deux pays :

Deux nations + un train…… Le Maintree express 13109_13110

La ligne a commencé par fonctionner deux fois par semaine, pour une durée de trajet de 13 heures, et avec deux arrêts aux gares-frontières de Gede et Darshana pour les formalités douanières et de police. A présent, le train circule avec des voitures climatisées six fois par semaine dans les deux sens, en 11 à 12 heures pour un trajet de 450 km. (Cette page Facebook informe sur la ligne.)

Le prix du billet Dacca-Calcutta (ou Calcutta-Dacca) en 1ère classe climatisée est d'environ 27 dollars (23 euros), et de 17 dollars (14,50 euros) en classe économique climatisée (taxes comprises). Beaucoup mois cher qu'un billet d'avion ordinaire en classe économique entre les deux villes, environ 100 dollars (85 euros) pour une heure de vol.

Pour satisfaire la demande croisssante, une seconde ligne de train (le Maitree Express II) a été inaugurée en avril 2017, reliant Calcutta à la ville bangladeshie de Khulna, ce qui a restauré la route historique du Barisal Express. Le voyage de 176 km comporte 96 km du côté du Bangladesh.

Le train Calcutta-Khulna (Maitree Express) a été remis en service 52 ans après la guerre indo-pakistanaise de 1965. Merci !

“Agréables frissons de joie”

Parce que le Maitree Express réunit des gens des deux Bengale, beaucoup d'émotions sont réveillées. Un voyage abordable a prouvé son pouvoir d'unir les gens des deux pays, en leur donnant l'opportunité de visiter leurs terres ancestrales et de rencontrer amis et parents de l'autre côté de la frontière. Sur Facebook, le journaliste bangladeshi Fazlul Bari raconte la scène à laquelle il a assisté dans une gare du Bengale Occidental, où il a observé une femme qui avait émigré du Bangladesh encore adolescente :

স্টেশনে বসে যখন লোকাল ট্রেনের জন্য অপেক্ষা করছিল তখন একটা ঘোষনা এলো ‘’দুই নম্বর প্লাটফর্ম থেকে একটা ট্রেন সোজা চলে যাবে দয়া করে নিরাপদ দূরত্বে সোরে দাঁড়ান ‘’। তখন দেখে ট্রেনটা ‘ মৈত্রী এক্সপ্রেস ‘ কলকাতা টু ঢাকা বাংলাদেশ লেখা আর ট্রেনের গায়ে লাল সবুজ বর্ডার টানা। ট্রেনটা ২-৩ মিনিট মত দাড়িয়ে ছিল। [..]

সঞ্চিতা বলল এটা দেখে মুহূর্তের মধ্যে যেন তার ভেতরটায় এক অজানা, স্নিগ্ধ, মনোরম, অনাবিল, আনন্দের ঢেউ খেলে গেল! দিশা তাকে কিছু একটা জিজ্ঞেস করতে চেয়েছিল। ও তখন দিশা কে থামিয়ে দিয়ে ওর কানের কাছে মুখ নিয়ে বলতে লাগলো ‘’দিশা, দেখ! এটা আমার দেশের ট্রেন। এই ট্রেনে আমার দেশের লোক রয়েছে। সেই দেশ যেখানে আমি জন্মেছি , বড় হয়েছি। যে দেশ নিজেকে চিনতে শিখিয়েছে। নিজেকে , নিজের দেশকে, দেশের মানুষকে , ভালবাসতে শিখিয়েছে। আমাকে অনুভূতি দিয়েছে , অনুভব করার শক্তি যুগিয়েছে । এই ট্রেনে যারা আছে তাদের হয়তো আমি চিনিনা কিন্তু এরা তো আমার সেই চেনা দেশের লোক। সেই চেনা দেশেই থাকে । তাই এরা ও আমার আপনজন। এদের একটু প্রাণ ভরে দেখতে দে’’।

Elle attendait un train local dans cette gare, et il y a eu une annonce par le haut-parleur : ‘Le Maitree Express va entrer en gare quai 2, merci de cous éloigne du bord du quai.’ Elle regarde le train marqué ‘Calcutta-Dacca, Bangladesh’ et il y a des bordures rouges et vertes sur les voitures. Le train ne s'est arrêté que 2 ou 3 minutes. […]

Sanchita a dit avoir ressenti un frisson inconnu, doux, joli, paisible et agréable à l'intérieur de son corps en regardant le train. Sa fille Disha allait poser une question, Sanchita l'a arrêtée, et lui a dit : ‘Disha, regarde, c'est un train de mon pays. Dedans il y a des gens de mon pays, là où je suis née et j'ai grandi. Le pays qui m'a permis de me découvrir moi-même et d'exprimer de l'amour pour mon pays et les miens. Il m'a appris à ressentir et à l'aimer. Je ne connais peut-être pas les passagers de ce train mais ils sont du pays que je connais. Alors ils me sont proches. S'il te plaît laisse-moi les regarder un peu.’

MD Arif Hossain se désole sur Facebook de devoir renoncer à son habitude de regarder par la fenêtre ouverte :

পহেলা বৈশাখ থেকে শুরু হয়েছে মৈত্রী এক্সপ্রেস এর ফুল এসি ট্রেন। আমার মতো ভ্রমণ পাগল মানুষের জন্য মনে হয় একটু সমস্যাই হয়ে গেল।
এসি বগির জানালার কাঁচের ভেতর থেকে প্রকৃতি দেখা আর টেলিভিশনের সামনে বসে প্রকৃতি দেখা একই ব্যাপার, দুটোই খুব দূরের মনে হয়

Les trains du Maitree Express sont désormais totalement climatisés depuis ce Nouvel An bengali (14 avril). Je crois que ça va être un problème pour les passionnés de voyage comme moi.

Regarder défiler les paysages à travers la vitre d'un wagon climatisé, c'est comme regarder un écran de télévision. Ça paraît artificiel dans les deux cas.

Sur diverses plateformes de médias sociaux, des gens ont partagé leurs expériences de voyage à bord du Maitree Express, ou de trainspotting. Un certain Rahman Atik a partagé un vlog sur YouTube racontant son voyage de Dacca à Calcutta en Maitree Express :

Le Maitree Express va prochainement inaugurer un service non-stop :  les passagers seront autorisés à effectuer la totalité des formalités de police et de douane à leur lieu de départ, ce qui permettra un voyage confortable et sans encombre, tout en réduisant la durée du trajet de douze à six ou sept heures.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site