Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Remake de la vidéo satirique “les Lunettes racistes” à la mode russe

Image: Animaction Decks / YouTube

En janvier 2016, Rudy Mancuso, acteur américain connu pour ses vidéos en ligne, a sorti un court-métrage intitulé “Les Lunettes racistes”, dans lequel un homme trouve une paire de lunettes qui transforme quiconque entre dans le champ de vision du porteur en cliché raciste. Un asiatique devient un ninja, les blancs deviennent de riches snobs, et Mancuso lui-même, en tant que latino-américain, se transforme en joyeux danseur à sombrero.

Mi-avril 2017, Alexei Yurevich, un animateur russe, a réalisé sa propre version de la video de Mancuso : un dessin animé reprenant l'idée de départ mais propre à la société russe.

Dans sa vidéo, intitulée “Les Lunettes de haine nationale”, un russe tombe par hasard sur la même paire de lunettes qui transforme différents groupes ethniques en stéréotypes.

Lorsque celui-ci met les lunettes et regarde autour de lui, trois hommes originaires du nord du Caucase qui discutent tranquillement se mettent subitement à danser la lesginka et s'apprêtent à agresser sexuellement un mouton. Un homme issu d'Asie centrale, tranquillement assis sur un banc du parc, se retrouve, lui, avec un bleu de travail en train de refaire le ciment du trottoir. Les lunettes le montrent ensuite en train de se triturer les orteils et de jeter ses déchets par-terre. Peu après, le personnage principal tourne la tête vers un Arabe, qui se met à tirer en l'air avec des armes à feu et s'apprête à déclencher sa ceinture d'explosifs. Ensuite, un homme, qui s'avère être ukrainien, se met à sautiller vêtu d'un pneu en guise de ceinture et d'une passoire en guise de casque. Des chants se font ensuite entendre et il lance un cocktail molotov, en référence à la révolution ukrainienne de 2014.

A cet instant, l'homme aux lunettes se rue chez lui pour se regarder dans le miroir et se retrouve face au cliché du russe barbu et alcoolique portant la chapka [fr], une bouteille de vodka à la main.

Si la vidéo reprend quasiment à l'identique celle de Mancuso, les clichés qu'elle présente sont caractéristiques de la Russie.

Dans un entretien avec le site TJournal, Yurevich a déclaré avoir quand même changé le titre de la vidéo pour l'adapter à ce qu'il  appelle la nature spécifique des tensions raciales en Russie. Il explique que la raison pour laquelle il n'a pas conservé le mot “raciste” du titre d'origine est qu'il serait “plus juste de dire que [ma vidéo] montre la vision qu'ont du monde les nationalistes.”

“Il est plus approprié de parler de racisme aux Etats-Unis qu'en Russie” a-t-il déclaré à TJournal, suggérant ainsi une distinction que nombre d'Américains auraient du mal à comprendre.

Le studio d'enregistrement de Yurevich,”Animaction Decks“, est davantage connu pour une série animée en Flash extrêmement violente, intitulée “Ninja Action”, dans laquelle ledit ninja passe dix à quinze minutes à tuer dans un style de jeu vidéo de plate-forme.

Le studio a également réalisé plusieurs vidéos politiques dans lesquelles des personnalités se battent entre-elles comme dans le jeu vidéo Mortal Kombat. On trouve entre autres des vidéos de combats à mort entre Vladimir Poutine et Barack Obama, entre “Motorola”, l'indépendantiste du Donbass, et le nationaliste ukrainien Dimitri Yarosh. Yurevich utilise de véritables extraits audio  pour ajouter une dose de satire.

Par exemple, lorsque Poutine affronte le leader de l'opposition Alexei Navalny, celui-ci s'avoue tout simplement vaincu dès le début du combat. Et quand Poutine lève le bras en signe de victoire, le présentateur déclare : “Poutine est un escroc” à la place du traditionnel “[Poutine] est le vainqueur !”. Poutine est tellement surpris que ses yeux sortent de leur orbite. Il appelle ensuite ses hommes de main, qui passent à tabac le présentateur hors champ, jusqu'à ce que celui-ci se reprenne et déclare finalement : “Victoire parfaite” (les annonces de ce type sont des éléments très appréciés du jeu vidéo original, crée par Midway en 1992).

Avertissement : la vidéo ci-dessous contient des scènes de violence.

En mars 2016, quelques semaines après qu'une nourrice ouzbek a exhibé la tête décapitée d'une petite fille de 4 ans dans le centre de Moscou, Yurevich a réalisé un autre court métrage animé. Il était cette fois visiblement furieux que ses compatriotes ne soient pas plus bouleversés par ce meurtre atroce.

Il a appelé sa vidéo “Différents pays réagissent au terrorisme”, et il dépeint les USA comme un endroit où les “terroristes” sont abattus sur place, l'Europe comme un endroit peuplé de jihadistes, et la Russie comme un endroit indifférent à ce que lui voit comme un acte de violence terroriste.

Avertissement : la vidéo ci-dessous contient des scènes de violence.

Note de l'éditeur : il a été depuis prouvé que Gyulchehra Bobokulova, la nourrice qui a décapité la petite Anastasia Meshcheriakova, était mentalement instable, et son crime ne'est aujourd'hui plus considéré comme un acte de terrorisme.

Lors de son entretien avec TJournal, Yurevich a déclaré qu'il considérait “Différents pays réagissent au terrorisme” comme la pire caricature réalisée par Animaction Decks. “Bien que le thème de la vidéo ait été inspiré de faits réels, je n'ai pas voulu les inclure dans cette caricature.” Il explique que “l'image du “terroriste” n'était pas concrète, mais collective.”

Yurevich a également déclaré à TJournal qu'il ne produit plus de contenu politique pour le moment, à moins que quelque chose retienne véritablement son attention. “Je vais simplement me concentrer sur ma parodie principale, Ninja Action” a-t-il expliqué, ajoutant que la production d'un épisode peut lui prendre de quelques mois à plusieurs années.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site