Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une comptine traduite dans différentes langues d'Australie

Sauf indication contraire, tous les liens de ce billet renvoient vers des pages web en anglais.

Les langues et cultures peuvent être différentes, mais le son joyeux d'enfants qui chantent reste universel comme le montre la chanson “Marrin Gamu“, créée par des enfants et des enseignants de primaire pour promouvoir la diversité et la beauté des langues aborigènes d'Australie et du Détroit de Torrès.

Son titre mélange les mots utilisés pour dire “corps” dans deux de ces langues. “Marrin” veut dire “corps” en langue wiradjuri de la Nouvelle Galles du Sud [fr], alors que “gamu” signifie “corps” en kalaw lagaw ya du Détroit de de Torrès [fr].

La chanson vient d'une compétition amicale organisée par le First Languages Australia [Langues premières d'Australie] et ABC Splash. Dans un premier temps, les communautés sont invitées à enseigner le texte de la chanson en anglais à leurs enfants.

Verse 1. Eyes and ears, (3 times).
Verse 2. Hand and foot, (3 times).
Verse 3. Leg and arm, (3 times).
Verse 4. Head and belly, (3 times).

1er couplet.  Yeux et oreilles, (3 fois).
2ème couplet.  Main et pied, (3 fois).
3ème couplet.  Jambe et bras, (3 fois).
4ème couplet.  Tête et ventre, (3 fois).

Une fois que les enfants connaissent la comptine, il faut que la communauté traduise le texte de la chanson dans sa langue maternelle. Enfin, la communauté et l'école collaborent pour créer une vidéo à télécharger sur le site web du concours.

Le site web de Marrin Gamu propose un tutoriel pour aider les enseignants et les élèves à se lancer. Il y a aussi plusieurs activités à faire en classe en lien avec le programme scolaire australien et développées autour de ce projet. Pour faciliter les échanges sur leurs langues avec les élèves, on suggère un certain type de questions pour lancer la conversation :

Questions for the class:

  • Are their any similarities between the body words in the languages in the video and your language?
  • Is there any reason the song cannot be directly translated into your language?
  • What might you do to overcome this?

Questions pour la classe :

  • Est-ce qu'il y a des ressemblances entre les mots pour le corps utilisés dans les langues de la vidéo et la vôtre ?
  • Est-ce qu'il y aurait une raison pour laquelle la chanson ne pourrait pas être traduite directement dans votre langue ?
  • Qu'est-ce que vous pourriez faire pour y arriver ?

Le projet s'étale sur les deux prochaines années afin que toutes les écoles aient le temps de développer les activités nécessaires à leur participation. Les organisateurs du concours espèrent entendre chanter “Marrin Gamu” dans quelquesunes des centaines de langues aborigènes australiennes.

“Marrin Gamu” fait partie d'une stratégie élargie pour prévenir la disparition des langues en se tournant vers les écoles et les élèves grâce au travail effectué avec les enseignants locaux. Beaucoup d'enseignants n'ont pas de véritable connaissance de ces langues, ainsi le site web leur met à disposition des programmes interdisciplinaires à utiliser en classe. A terme, l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication et d'internet pourraient donner envie aux élèves de présenter en ligne leurs créations en langue locale.

Screenshot from Guarang language video.

Arrêt sur image de la vidéo en langue gurang.

Dans la première vidéo envoyée, réalisée dans une école du Queensland, les élèves chantent “Marrin Gamu” en langue gurang. Les nouvelles vidéos de la chanson seront partagées ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site