Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une jeune chanteuse kirghize renonce à diriger un musée suite au mécontentement en ligne

Musée national d'histoire et d'archéologie Sulayman. Photographie de Dave Proffer. Wikipedia (Creative Commons Attribution 2.0 Generic)

Sauf mention contraire, tous les liens de ce billet renvoient vers des pages en anglais et en russe.

A 26 ans, la chanteuse Samara Karimova a été nommée directrice d'un musée très visité au Kirghizistan, mais a dû renoncer au poste suite à des réactions négatives en ligne lui reprochant son soi-disant manque de qualification et d’expérience.

Le 28 juillet 2017, le Ministre de la Culture du Kirghizistan a nommé Samara Karimova directrice du musée Sulaiman Too, qui fait partie du Complexe de la montagne sacrée, inscrit [fr] au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le musée se trouve dans la ville méridionale d'Och, théâtre de violences [fr] ethniques sanglantes il y a sept ans.

Suite à l'annonce de sa nomination, de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont rapidement souligné son manque d'expérience et de formation dans le domaine de l'éducation. Certains y ont aussi vu un conflit d'intérêt, étant donné que le conjoint de Samara Karimova est un haut fonctionnaire du Ministère de la Culture.

Les commentaires sur Facebook ci-dessous citent les raisons pour lesquelles Samara Karimova n'est pas digne de devenir directrice du musée :

И как говорил великий Ленин “каждая кухарка может управлять государством”!!! Её назначение – это тоже самое, что лечить людей поставили талантливого повара, а собирать ракеты – артиста т.к он “талантлив”… Никто не спорит, что она талантливая, но ведь петь на сцене одно, а управлять музеем в одном из сакральных мест это не песенки петь!!!???

Comme le disait le grand Lénine “n'importe quelle kukharka [terme russe : une cuisinière à domicile, NdT] peut gouverner” !!! La choisir revient au même que de laisser une cuisinière talentueuse [devenir médecin et] soigner les gens, ou laisser un chanteur fabriquer des fusées, puisqu'il est “talentueux”… Personne ne nie le fait qu'elle a du talent, mais chanter sur scène n'est pas la même chose que gérer un musée sur un lieu sacré !!!???

“В музее должен работать настоящий специалист историк этнограф или научный работник нужно проводить научно исследовательские открытия”

C'est un vrai expert en histoire et en ethnographie, ou un chercheur, qui devrait travailler au musée, puisque ça demande de faire des recherches.

“И всё таки министр поступил как заинтересованное лицо, мог назначить не супругу представителя министерства по Югу или в противном случае должен снять с должности мужа чтобы не было конфликт интересов”.

Le Ministre de la Culture a agi avec un parti pris. Il pouvait ne pas nommer la conjointe d'un de ses fonctionnaires responsable du sud, ou renvoyer le conjoint pour éviter les conflits d'intérêt.

Samara Karimova a immédiatement réagi aux réactions négatives en refusant le poste. Dans une courte interview sur le site d'actualités “Sputnik Kyrgyzstan”, elle explique :

“Я вчера читала, что писали об этом в соцсетях. Многие говорили, что я слишком молода для такой работы, поэтому я решила не занимать эту должность. Наше общество, видимо, не готово к молодым управленцам, хотя у меня было очень много планов развития музея”

J'ai lu hier ce que les gens ont écrit sur les réseaux sociaux à propos de cette affaire. Beaucoup ont dit que j'étais trop jeune pour ce travail, et c'est pourquoi j'ai décidé de ne pas l'accepter. Manifestement, notre société n'est pas prête à accepter les jeunes cadres, malgré mes nombreuses idées pour la promotion du musée.

😊

A post shared by 🎤Самара Каримова (@samarakarimova_official) on

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux kirghizes ont répondu que la source du problème remontait aux proches des fonctionnaires obtenant les meilleurs postes au gouvernement :

“Кыргызстанское общество устало от токолок и детей чинух, которые садятся на руководящие должности”.

La société kirghize est fatiguée des tokols [fr] et des enfants de fonctionnaires qui accèdent aux postes de direction.

La nomination au gouvernement de jeunes membres de familles des élites locales des républiques de l'Asie Centrale n'est pas une chose rare. Au Kirghizistan en particulier, deux présidents ont déjà été évincés du pouvoir après avoir été accusés de népotisme.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site