Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

En Macédoine, la tradition culinaire de l'ajvar reste un sujet brûlant

ajvar

Une casserole d'ajvar, photo : Radosnica, CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

La confection de l’ajvar, ce condiment à base de poivron rouge et une des traditions les plus sacrées des Balkans, se heurte ces dernières années à des obstacles inattendus dans sa Macédoine natale.

La préparation de cet aliment hivernal est une des caractéristiques de l'automne en Macédoine, et sa signification va bien au-delà du simple fait culinaire : sa valeur est culturelle, c'est presque un rite. L'ajvar est une affaire qui réunit d'ordinaire les membres de la famille, les amis et même les voisins.

Cela ne passe donc pas inaperçu auprès des étrangers qui résident dans le pays, comme l'actuel ambassadeur des Pays-Bas en Macédoine, qui a récemment twitté :

Préparation longue, mais résultat excellent. Ajvar et lutenica.

Pour une tradition aussi importante, on peut s'étonner que les autorités aient au cours des années pris des mesures limitant la confection de l'ajvar. En 2008, le gouvernement populiste aux commandes de la Macédoine de 2006 à 2017 prit une de ses mesures impopulaires en faisant voter une loi interdisant de préparer l'ajvar dans l'espace public.

Pour la légalisation

Griller les piments, première étape de la préparation de l'ajvar

Griller les piments, première étape de la préparation de l'ajvar.

Si les propriétaires de terrains pouvaient le faire dans leur cour (comme pour un barbecue aux USA), les habitants d'immeubles d'appartements eurent interdiction d'y procéder sur les pelouses communes, devant leurs garages ou en tous autres lieux qui leur avaient servi dans les 30, 40 ou 50 dernières années.

D'après le site d'information Libertas, la “loi sur la Propreté publique” inflige 50 euros d'amende à quiconque fait usage d'un fourneau métallique dans l'espace public. “D'un autre côté”, note le site, “certains habitants disent que ces amendes sont nécessaires”.

En 2016, des incidents tragi-comiques se sont multipliés, au cours desquels des personnes, la plupart âgées ou bien pauvres, ont se sont fait interpeler et décerner des contraventions pour avoir préparé l'ajvar dehors. De nombreux observateurs ont vu dans les interventions de policiers un exemple de harcèlement par un pouvoir désireux d'insuffler dans la population la peur de l’État.

Le nouveau gouvernement macédonien, entré en fonction fin mai 2017, a pris une attitude beaucoup plus tolérante envers la confection de l'ajvar. Jusqu'à présent, aucune action policière de ce genre n'a été signalée, mais les souvenirs de la saison dernière restent tout frais dans la tête de nombreux Macédoniens.

Tweet : Il y a longtemps de cela, en 2016, tout allait bien dans le pays, sauf la préparation de l'ajvar dans les espaces publics.

Titre du lien : “Une dizaine de personnes reçoivent une contravention pour avoir fait de l'ajvar”

En 2016, comme la préparation d'ajvar et de divers autres aliments hivernaux (“zimnica”) n'avaient encore jamais été la cible d'interventions de la police, des habitants surpris ont été pris “la main dans le sac” par la maréchaussée. Les contraventions ont été généralement accueillies avec humour et bonne humeur, mais il y a aussi eu des exemples de bravade :

Image du haut, montrant des membres du précédent gouvernement, accusés de corruption : “Ce sont des innocents”

Image du bas, montrant des gens préparant l'ajvar : “Ce sont des criminels”

Les usagers de médias sociaux de Macédoine rappellent toujours encore les incidents de l'année passée, quand la préparation de l'aliment hivernal favori du pays pouvait mettre en délicatesse avec la loi.

Quelques réactions sur Twitter et Facebook qui continuent à obtenir partages et ‘j'aime’, et réapparaissent sur les timelines des Macédoniens un an après avoir été écrites :

Pardonnez-moi mon Père parce que j'ai grillé. #аjvar

Il n'y a pas de fumée sans ajvar.
– Ministère de l'Intérieur

Certains, comme Sonja Zafirovska, sétaient joints au débat sur Facebook :

2035 година
Бабо, зошто лежеше во затвор?
– Синко ме фатија на лице место како правам Ајвар и слушам Српска музика.

En 2035 :
Grand-mère, pourquoi tu as fait de la prison ?
– Fiston, j'ai été prise sur le fait à préparer de l'ajvar en écoutant de la musique serbe.

Boban Bobby Dimovski a demandé :

А дали ако моите купиле пиперки за ајвар и ме тераат да им помагам се рачуна као семејно насилство???

Et si mes parents ont acheté des poivrons rouges pour préparer l'ajvar et qu'ils veulent que je les aide, ça sera considéré comme de la violence domestique ???

Aleksandra Milenkovic Vasilevski a partagé un lien vers un article satirique intitulé “Démantèlement d'un dangereux réseau de fabrication clandestine d'ajvar, trois personnes gravement brûlées au cinquième degré”, avant de commenter :

„Можеби киднаперите на деца, педофилите, силувачите, дилерите на дрога и оружје, функционерите кои украдоа милиони се на слобода, но конечно се чувствувам слободен и безбеден, можам мирно излезам пред зграда без да бидам нападнат од мирисот на ајвар“ ….ееее тоа ти е МК

“Peut-être que les kidnappeurs d'enfant, pédophiles, violeurs, trafiquants de drogues et d'armes, fonctionnaires ayant volé des millions sont en liberté, mais évidemment je me sens libre et en sécurité, je peux tranquillement sortir sans me faire agresser par l'odeur de l'ajvar” ….. aaaah c'est ça la Macédoine.

La pression de la police a eu beau s'alléger, et l'odeur des poivrons grillés flotter à nouveau dans les rues, le fait est que de moins en moins de jeunes entreprennent la préparation de l'ajvar.

La vie moderne trépidante n'encourage pas à passer des week-ends entiers accroupi à côté d'un fourneau, cuiller en bois à la main. Grâce aux avancées de l'industrie des conserves, de nombreuses entreprises se sont mises à fabriquer un ajvar comparable en qualité à celui des grand-mères. Et c'est là un danger beaucoup plus fort pour une tradition qui a su résister à tous les changements de régime.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site