Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

PHOTOS : La ville birmane de Taunggyi célèbre le Festival des lumières avec un concours de lâcher de ballons

Le festival des ballons est un évènement phare de la fête bouddhiste de Tazaungdaing, ou « Festival des lumières ». Photographie : Zaw Zaw / The Irrawaddy

Cet article de Zaw Zaw a été publié sur The Irrawaddy, un site d'informations indépendant birman, et est republié sur Global Voices dans le cadre d'un accord de partage de contenu.

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées cette semaine à Taunggyi, capitale de l'état Shan dans l'est de la Birmanie, afin de célébrer le festival annuel des ballons, qui se tient à l'occasion de la pleine lune du mois de Tazaungmone, le huitième mois du calendrier birman.

Le festival des ballons, qui a eu lieu cette année du 26 octobre au 4 novembre, s'inscrit dans le cadre des célébrations de la fête bouddhiste de Tazaungdaing, ou « Festival des lumières ». Cette semaine de festivités marque la fin de la cérémonie de Kahtein, lors de laquelle des robes sont offertes aux moines bouddhistes.

Chaque année, des équipes locales s'affrontent lors de lancers de ballons à air chaud artisanaux faits de papier et de bambous, à l'occasion d'une compétition qui conclut la journée suivant la pleine lune, qui cette année tombait le 3 novembre.

Bien que la compétition annuelle de lancer de ballons ait selon certains été introduite par les Britanniques à l'époque coloniale, la pratique est également considérée comme une offrande de lumière aux esprits bouddhistes.

Toute la journée, ballons de papier et montgolfières sont lâchés dans les airs par les habitants tandis que de nombreuses festivités se tiennent sur le site du festival — un champ aux abords de la ville de montagne Taunggyi.

Ce festival est l'une des plus fêtes culturelles les plus populaires et les plus importantes de Birmanie. Spectaculaire, le festival est également un évènement dangereux lors duquel l'on peut se blesser — et même trouver la mort — lors d'accidents au moment du lâcher de ballons.

Retrouvez davantage de photos du festival ci-dessous :

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Photo : Zaw Zaw/ The Irrawaddy

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site