Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Les médias ne sont intéressés que par les luttes, les conflits et le sang”


Dans le projet Histoires recadrées, nous demandons au public de réagir aux sujets les concernant qui dominent la couverture médiatique et aux problèmes qui les affectent. Ces histoires sont centrées sur le point de vue de ceux qui sont plus souvent représentés par d'autres qu'eux-mêmes dans les médias.  

José Santi est l'un des responsables du blog des Sarayakus Sarayaku: El Pueblo del Medio Día.

Parece ser que los medios no siempre han cubierto todos los temas que son importantes para los grupos indígenas en el Ecuador.

En Sarayaku estamos esforzándonos y trabajando bastante en la propuesta del Kawsak Sacha, nuestra alternativa de vida que invita a la coexistencia pacífica con uno mismo y con todos los seres vivos.

Je vois que les médias n'ont pas l'air de couvrir tous les sujets qui sont importants pour les groupes autochtones de l’Équateur.

À Sarayaku, nous consacrons beaucoup d'efforts à promouvoir le Kawsay Sacha, notre proposition pour une façon de vivre qui invite à une coexistence pacifique avec l'environnement, avec soi-même et avec les autres.

Mots majoritaires dans les 240 articles mentionnant “sarayaku” et “territoire” entre avril 2013 et juin 2017 trouvés dans quatre collections de Media Cloud de services de presse équatoriens en espagnol. (Voir la recherche d'origine; Voir l'image en grand)

El Kawsay Sacha también habla sobre temas como la educación, formas de organizacion, espiritualidad, la salud, y la conservación del medio ambiente; otra vez, ninguno de estos temas aparece aquí. Nosotros tratamos de promover nuestras luchas de manera integral y metas en nuestro propio blog y a través de las redes sociales, pero los medios masivos no cubren eso.

A los medios solo les interesa el conflicto y la sangre, pero no toman en cuenta otros temas que también son importantes para nosotros.

También noto que en la imagen solo aparecen los nombres de los líderes políticos, pero hay mucha otra gente que también está contribuyendo mucho desde otros espacios, y es importante que a ellos también se les escuche. Por eso nosotros nos hemos esforzado mucho en crear nuestros propios medios y queremos seguir colaborando con distintos medios y grupos nacionales e internacionales que estén interesados en trabajar en conjunto.

Necesitamos encontrar todos los espacios que se pueda para compartir nuestra lucha y nuestras experiencias con el resto del mundo.

Le Kawsay Sacha parle aussi de sujets comme l'éducation, l'organisation, la spiritualité, la santé et la protection de la terre et encore une fois, rien de tout ça n’apparaît ici. Nous essayons de parler de nos problèmes et de nos objectifs sur notre site internet et sur les médias sociaux, mais les médias traditionnels ne couvrent pas ça.

Les médias ne sont intéressés que par les luttes, les conflits et le sang, et se fichent des autres sujets qui sont aussi importants à nos yeux.

Je remarque aussi que je ne peux trouver que les noms des dirigeants politiques ici, mais il y a bien plus de gens que ceux-ci qui contribuent. C'est pour ça qu'à Sarayaku, nous avons beaucoup travaillé à créer nos propres canaux de communication, et c'est aussi pour ça que nous voulons continuer de collaborer avec d'autres médias et organisations nationaux et internationaux qui sont intéressés.

Nous devons trouver autant d'endroits que possible pour partager nos luttes et nos expériences avec le monde.

Délégation sarayaku. Photographie : José Santi.

Comparto esto para representar nuestras alternativas de vida y nuestra existecia como pueblos indígenas amazónicos. Este es un esfuerzo por reinvindicar las luchas emprendidas frente a los proyectos extractivos, los cuales sólo traen problemas, contaminación, extinción, destrucción y muerte a los pueblos. El Pueblo Kichwa de Sarayaku ha desarrollado una serie de acciones y acuerdos estratégicos con miembros de distintas organizaciones indígenas de la región para promover una lucha en unidad como pueblos y nacionalidades, e invitamos a los medios nacionales e internacionales a convertirse en aliados estratégicos para que las aspiraciones de los pueblos sean difundidas de manera integral y efectiva a nivel de la sociedad.

Je partage ceci pour représenter des alternatives de vie et l'existence des peuples autochtones qui vivent dans la région amazonienne équatorienne. C'est un effort pour défendre notre combat contre les projets d'extraction sur nos terres. Ils n'apportent que des problèmes, contamination, extinction, destruction et mort aux communautés. Le peuple sarayaku a mis en pratique une série d'actions et d'accords stratégiques avec des membres de différentes organisations autochtones de la région pour soutenir une lutte pour le changement, dans laquelle différentes communautés et nationalités travaillent ensemble. Nous invitons les médias nationaux et internationaux à devenir des alliés stratégiques pour aider à faire connaître les aspirations des peuples autochtones d'une façon effective et intégrale dans d'autres secteurs sociaux.

Cet article fait partie d'une série développée en étroite collaboration avec la communauté autochtone des Sarayakus et de la nation Shuar, toutes deux situées dans l'Amazonie équatorienne. Les peuples sarayaku et shuar se battent depuis longtemps à un niveau national et international pour arrêter les projets d'extraction minière sur leurs territoires, et la communication avec le public a été une part importante de leur lutte [fr]. Nous avons demandé à des membres de réagir à quelques analyses des médias préliminaires, qui suggèrent comment les sujets se rapportant à leurs communautés sont représentés dans les informations.

La version originale de cet article a été relue par Belen Febres-Cordero.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site