Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

40 histoires de résilience, de créativité et d'amour dans le monde en 2017

Un collage de photos de la couverture de Global Voices en 2017. Créé par L. Finch.

Un collage de photos d'articles de Global Voices en 2017. Créé par L. Finch.

[Article d'origine publié le 30 décembre 2017. Sauf indication contraire, les articles cités sont en anglais. Les articles marqués [fr] sont en français].

Encore une année, encore un déluge de rétrospectives déclarant que notre dernier voyage autour du Soleil a été particulièrement mauvais. Comment pourrait-il en être autrement, quand les disparités, les discordes et la destruction abondent ?

L'état de la Terre peut en effet sembler sombre. Néanmoins, l'esprit humain reste vivant, en mouvement et il est toujours aussi beau.

Besoin de preuves? Global Voices en a offert de nombreuses en 2017. Notre communauté de bénévoles et d'organisations partenaires a rapporté des centaines d'histoires de personnes ordinaires défendant leurs droits et encourageant la compréhension interculturelle face à l'injustice, l'indifférence ou même la haine.

Alors que l'horloge se met en marche vers 2018, réconfortez-vous avec la liste suivante de 40 de ces histoires. Il y a beaucoup de bien dans ce monde – et peut-être qu'il y en aura davantage dans l'année à venir.

1. Des artistes utilisent des Lego pour restaurer les bâtiments – et l'espoir – à Beyrouth

Un collectif artistique nommé Dispatch Beirut a laissé une marque colorée sur la capitale libanaise en “reconstruisant” des structures détruites avec des Lego, qualifiant les pièces de “petits blocs d'espoir”. Les artistes espèrent attirer l'attention sur le fait que d'après eux le gouvernement donne la priorité aux affaires plutôt qu’à la préservation du patrimoine dans ses efforts de reconstruction après la guerre civile.

2. Une chanteuse autochtone brise les barrières au Théâtre Amazonas au Brésil

Djuena Tikuna est devenue [fr] la première chanteuse indigène à se produire au célèbre théâtre Amazonas [fr] à Manaus dans l'Amazonie brésilienne, avec le lancement de son album Tchautchiüãne, ou “mon village” en langue Tikuna. L’album parle du boom du caoutchouc amazonien et de l’exploitation massive des hévéas de la région – et des habitants de la région – au début du XXe siècle.

3. Des parents se battent pour une éducation adéquate des enfants handicapés en Bosnie

Un groupe de parents à Sarajevo a mené une campagne pour une éducation préscolaire adéquate pour les enfants ayant des déficiences cognitives, et qui sont confrontés à un système public mal équipé pour leur enseigner les compétences nécessaires pour mener une vie indépendante. Si les efforts de la campagne #GdjeJeMojaSkola? (“Où est mon école?”) étaient couronné de succès, ce sera le premier cas de son genre en Bosnie-Herzégovine.

4. Un dictionnaire offre de l'espoir pour une langue népalaise indigène qui risquait de disparaître

Des études sur le terrain montrent que la langue Kusunda, l'une des langues en danger au Népal, ne compte que deux locuteurs de la communauté Kusunda de 150 personnes. Un livre-dictionnaire [fr] récemment lancé a pour but de préserver la langue, dont les origines n'ont pas de relation évidente avec les autres langues parlées dans le monde.

5. Les hashtags viraux envoient l'amour et la solidarité à travers les frontières

Après que le président américain Donald Trump eut signé un décret interdisant l'entrée aux USA des citoyens en provenance de sept pays à majorité musulmane, y compris l'Iran, la rhétorique haineuse entre les deux gouvernements a augmenté. Pour contrer cette regrettable tournure des événements, les Iraniens ont commencé [fr] à présenter des mots et des images de solidarité transfrontalière avec les Américains sous le hashtag #LoveBeyondFlags.

Et au Mexique, un groupe anonyme d'adolescents a créé [fr] un hashtag sur le thème de la gastronomie pour montrer leur soutien aux Vénézuéliens qui luttent pour la démocratie au milieu d'une crise sociale, économique et politique croissante : # ArepaElTacoEstáContigo (Arepa, Le Taco est avec toi). L'arepa vient du Venezuela et le taco du Mexique.

Détail de l'illustration dessinée par l'artiste connu sous le nom 'Azúcar y Sal'. Image largement partagée sur les médias sociaux. Tiré de son profil Facebook public.

6. Les “chants de résistance” fournissent la bande sonore d'un mouvement de protestation éthiopien

Au milieu des manifestations en cours alimentées par un mouvement d'opposition grandissant, le gouvernement éthiopien a déployé d'intenses efforts [fr] pour censurer les “chants de la résistance” qui dénoncent l'oppression dans le pays. Bien que plusieurs musiciens populaires aient été arrêtés et emprisonnés, la popularité des chansons de résistance n'a pas diminué. Sur YouTube, les chaînes portant des montages d'images de manifestations liées aux chants de la résistance attirent régulièrement des centaines de milliers de vues.

7. Les producteurs de semences “open source” veulent secouer la production alimentaire mondiale

De l'Inde aux États-Unis, un mouvement prend racine dans le monde pour promouvoir les semences “open source”. Ses partisans disent que les brevets des entreprises sur le matériau végétal compromettent la production alimentaire parce que le pool génétique diminue continuellement – à un moment où la diversité génétique est plus que jamais nécessaire du fait du changement climatique.

8. ‘Smellwalkers’ (détecteurs de senteurs) cartographie les senteurs de Kiev

Un petit groupe de personnes, dirigé par l'artiste et designer Kate McLean, a traversé Kiev à pied pour documenter [fr] les odeurs hivernales de la ville. Les senteurs enregistrées comprenaient “les îles de l'été”, “la fumée du feu de bois”, “la fourrure animale mouillée” et “le métal rouillé”. McLean a “cartographié les odeurs” au cours des cinq dernières années partout dans le monde.

9. Des vêtements pour le Nouvel An offerts aux familles kurdes dans le besoin

Le Jili Kurdi est le vêtement traditionnel porté par les Kurdes pour célébrer Newroz, ou la nouvelle année, mais les textiles colorés sont devenus inabordables pour de nombreuses familles kurdes dans l'Irak déchiré par la guerre. Pour aider à trouver des solutions, des militants ont lancé la campagne #KurdishClothesForAll demandant aux gens de la région de faire don de la tenue spéciale. À la fin, l'action a permis à offrir à plus de 450 familles de nouveaux vêtements kurdes à porter pour les jours de fête.

10. Un festival des arts aide une ville japonaise marquée par le tsunami à retrouver de la joie

La reconstruction physique de la ville d'Ishinomaki dans la préfecture de Miyagi, où un énorme tremblement de terre et un tsunami ont causé des dégâts importants le 11 mars 2011, pourrait être considérée comme terminée, mais la région n'a pas encore récupéré son ancienne énergie. Le Reborn Art Festival vise à aider les habitants à apprécier le beau, l'abstrait et l'intangible, au lieu de se concentrer sur les pertes matérielles.

11. Les textiles “kanga” d'Afrique de l'Est envoient un message d'amour partagé

Un artiste visuel kényan a capturé les luttes pour l'égalité de l'amour dans 35 pays différents, lors d'une exposition à Nairobi de “kanga”, un textile est-africain qui montre traditionnellement des proverbes swahilis. Au lieu de cela, Kawira Mwirichia a peuplé les draps de messages de motivation des leaders queer en Afrique et au-delà.

Kanga d'Afrique du Sud, traduction: “Les noirs et les blancs ne sont pas les couleurs de l'amour – ils ne l'ont jamais été.” Par Kawira Mwirichia, 2017

12. Les travailleurs du bâtiment au Pérou prennent position contre le harcèlement dans la rue

Au Pérou, où la violence liée au genre est un sujet de grave préoccupation, un chantier de construction a défié le stéréotype des travailleurs de ce secteur en affichant un panneau [fr] qui disait: “Sur ce chantier, nous ne sifflons pas à la vue des femmes et nous sommes contre le harcèlement sexuel dans la rue.”

13. Le théâtre pour le bien, de l'Azerbaïdjan au Salvador

En Azerbaïdjan, ƏSA (“bâton pour la marche” en azerbaïdjanais) est un théâtre unique en son genre, créé pour combattre la caractérisation des personnes handicapées comme étant dépendantes, incompétentes et malheureuses. “Ce n'est pas un projet social, ce n'est pas un hobby, nous travaillons professionnellement”, dit le fondateur.

En Argentine, le Teatro x Identitad (Théâtre pour l'identité) explore les thèmes de l'identité et de la vérité [fr], tout en soutenant les efforts pour localiser les enfants disparus sous la dictature des années 1970 et les rendre à leurs familles légitimes.

Et au Salvador, où l'activité des gangs et les abus des policiers font un nombre alarmant de victimes, deux nouvelles productions théâtrales placent les disparus [fr] et leurs familles au centre de l'histoire.

14. Une scientifique kirghize devient un symbole de la résistance au sexisme

La biochimiste Asel Sartbaeva et la British University of Bath ont remporté [fr] la catégorie Biotechnology Award lors des IChemE Global Awards, quelques jours après qu'une entreprise bien connue dans son pays natal, le Kirghizistan, a publiquement qualifié le leadership féminin de “non-sens” et assimilé le féminisme au terrorisme. Sartbaeva dirige une recherche pour “utiliser de la silice pour protéger les vaccins de l'altération et réduire le besoin d'équipement de la chaîne du froid.”

15. La seule organisation LGBT du Mozambique remporte une importante décision de justice

Après plus d'une décennie de lutte pour s'inscrire officiellement en tant qu'association, Lambda, la seule organisation mozambicaine pour les droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT), s'est réjouie [fr] de ce que le Conseil constitutionnel a statué que ses statuts ne violaient pas la constitution du pays. Le directeur exécutif de l'association Lambda, Danilo da Silva, a déclaré que la décision ouvrait la porte à la reconnaissance légale de l'organisation, l'appelant “non seulement une victoire pour les personnes LGBT, mais pour tous ceux qui sont différents et ont des idées différentes”.

16. Un restaurant dirigé par des femmes ouvre la voie à Quetta au Pakistan

Un nouveau restaurant dans la ville pakistanaise de Quetta, à l'ouest du pays, est géré [fr] exclusivement par des femmes, ce qui représente un acte important de résistance dans une région profondément patriarcale. La force motrice du restaurant est Hamida Ali Hazara, qui vient de la minorité marginalisée Hazara. Malgré les défis rencontrés, le restaurant s'est avéré populaire jusqu'à présent.

Une jeune fan pose lors du 2016 Indigenous Comic Con à Albuquerque, Nouveau Mexique. Capture d'écran d'une vidéo YouTube de City Alive.

17. L'Indigenous Comic Con aux États-Unis se bat contre les stéréotypes sur les autochtones

Le deuxième Comic Con Indigenous, organisé dans l'État du Nouveau-Mexique au sud-ouest des États-Unis, mettait en vedette des vendeurs, des artistes, des invités et des cosplay célébrant la culture pop music autochtone, souvent mal représentée ou sous-représentée dans les médias traditionnels. “Vous avez tellement de stéréotypes là-bas parce qu'il n'y a pas assez de gens pour les contrer, et pour montrer ce qui est positif, productif et acceptable”, explique le Dr Lee Francis IV, organisateur.

18. Après 113 jours de prison, les défenseurs des droits de l'homme #Istanbul10 sont libérés en attendant leur procès

Dix défenseurs des droits de l'homme à Istanbul ont été libérés en attendant leur procès [fr] pour des accusations d'appartenance à une organisation terroriste, un rare moment de soulagement dans une affaire qui, selon les observateurs, vise à intimider les défenseurs des droits humains. Les membres du groupe #Istanbul10 avaient passé quatre mois en prison après avoir été arrêtés alors qu'ils participaient à un atelier de gestion de l'information et de bien-être.

19. Un groupe de pop thaïlandais a parodié la junte amoureuse de la censure dans un clip vidéo

Dans un clip vidéo pour leur dernière production, le célèbre groupe pop Tattoo Color a subtilement parodié la junte thaïlandaise qui a pris le pouvoir en 2014 et continue de gouverner le pays malgré sa promesse de rétablir le pouvoir civil. Les fans ont salué le groupe de musique pour son courage, étant donné que la junte censure activement ses critiques.

20. Les télécommunications amateur mettent un village rural sud-africain en ligne

En Afrique du Sud, où de nombreuses zones rurales manquent d'infrastructures Internet, le village de Mankosi a désormais accès [fr] à un accès téléphonique et internet plus abordable grâce à un réseau maillé alimenté par énergie solaire appartenant à la communauté. Le projet, qui fait partie du réseau de l'Association for Progressive Communications (Association pour des moyens de communications progressistes), vise à créer un modèle pour la mise en œuvre de manière durable de moyens de télécommunications ascendantes.

21. Les musiciens de Trinidad et Tobago disent qu'il y a pas de meilleur moment pour préconiser le changement)

Comme beaucoup d'autres endroits dans le monde, Trinité-et-Tobago lutte contre la violence et les divisions sociales. Une chanson collaborative de 35 artistes, intitulée “No Greater Time” (Pas de meilleur moment), vise à mettre au défi les citoyens “de créer collectivement une société trinbagonienne plus pacifique, prospère et solidaire”. “Ce n'est pas tant parce que nous avons perdu notre chemin que nous avons besoin de gens qui agissent,” déclare le producteur Keron Sheriff” Thompson. “Ne pas se contenter de parler de changement, mais être un changement ou faire partie de ce changement.”

22. Les Colombiens accueillent les anciens combattants de retour dans la société avec des lettres d'amour

Le conflit armé le plus ancien d'Amérique latine a pris fin lorsque le gouvernement colombien a conclu un accord de paix avec les FARC, mais le défi de la réintégration des anciens membres de la milice armée demeure. Ainsi, une campagne a été lancée pour demander aux jeunes d'écrire des lettres d'amour [fr] aux ex-combattants de la guérilla pour les accueillir. Beaucoup d'ex-combattants ont répondu.

23. Un jeune ingénieur du Niger invente un dispositif pour nettoyer l'air

Un Nigerien de 22 ans a de grands projets pour son invention [fr] qui, dit-il, débarrasse l'atmosphère des fumées industrielles. Il espère aider un jour son pays, où la qualité de l'air et le changement climatique sont des préoccupations urgentes. Abdou Barmini a construit son prototype de dispositif antipollution en utilisant des matériaux locaux qu'il a recyclés, adaptés et réassemblés.

24. Une communauté en Espagne se mobilise autour d'un poisson rouge nommé Pesesín

Dans le couloir d'un immeuble à Gijón en Espagne, les résidents ont découvert [fr] un bocal de poisson rouge, une boîte de nourriture pour poissons, un descriptif d'alimentation et une note demandant de l'aide pour prendre soi de la créature en l'absence de son propriétaire. Les voisins ont relevé le défi avec brio, et les détails de la situation sont vite devenus viraux sur Twitter. “Il y a encore de l'espoir dans le monde”, a déclaré un utilisateur commentant l'histoire.

25. Des sites web serbes se sont mis en noir pour résister à l'intimidation des autorités fiscales sur un quotidien

Plus d'une centaine de médias et de sites Web d'ONG se sont mis volontairement en noir après la fermeture d'un hebdomadaire indépendant. Le journal Vranje a déclaré que la publication avait subi un harcèlement administratif et d'autres formes de pression de la part de l'administration fiscale serbe, une tactique utilisée par les autorités pour punir les médias “désobéissants”.

26. Une communauté autochtone déplacée au Paraguay récupère ses terres

Il y a des années, au Paraguay, les Ava Guarani ont été contraints d'abandonner leurs terres et le fleuve qui les traverse à cause de la construction du barrage hydroélectrique d'Itaipú. En 2015, la communauté est revenue récupérer le territoire. Depuis lors, ses membres ont fait face à des expulsions violentes [fr] par les autorités, mais restent fermes dans leur résolution de réclamer justice.

27. ‘The Blind Captain’ vise à faire du kayak en solo à travers le Bosphore

Ahmet Ustunel, qui a perdu la vue à la suite d'un cancer de l'œil à l'âge de 3 ans, prévoit de retourner en solo en Turquie et en kayak par le détroit du Bosphore. Avec l'aide d'une subvention, il achètera le kayak et l'équipement nécessaire pour sa navigation à travers le détroit. “Les gens devraient pouvoir voir les aveugles qui utilisent des bateaux”, dit-il.

28. Un employé de l'Église catholique documente des meurtres liés au trafic de drogue aux Philippines

La nuit, un missionnaire de l'église de Baclaran à Manille photographie [fr] les opérations antidrogues meurtrières de la police philippine et dresse le profil des victimes qui seront utilisés dans de futures enquêtes sur les violations des droits humains. “Faire savoir au monde entier cette barbarie légalisée est une œuvre humanitaire, avant d'être de l'information”, dit Ciriaco Santiago.

29. Un projet de journalisme communautaire prend forme en Jamaïque

Un projet en Jamaïque permet aux citoyens ordinaires de demander des comptes aux autorités – un objectif important, compte tenu du manque de journalisme d'investigation dans le pays. La formation a été le fruit d'une collaboration entre le programme de développement communautaire COMET II financé par l'USAID, le groupe de pression anti-corruption National Integrity Action et les Global Reporters indépendants pour les Caraïbes.

30. Les footballeurs aveugles russes remportent le championnat d'Europe contre toute attente

L'équipe nationale russe de footballeurs aveugles a remporté le Championnat d'Europe 2017 après avoir battu l'Espagne dans une intense finale. La victoire n'est pas un mince exploit pour un pays où les sports paralympiques reçoivent peu de financement et où les athlètes ont été confrontés à des contrôles rigoureux et à des tests anti-dopage à la suite du scandale aux Jeux olympiques de Sotchi.

31. Une militante mexicaine cartographie les féminicides pour garder vivant le souvenir des victimes

Une femme qui porte le pseudonyme “Princesa” (“Princesse”) tient à jour la carte la plus complète [fr] et la plus actualisée des féminicides au Mexique. Jusqu'à présent, elle a enregistré 2 355 cas. La raison pour laquelle elle documente les meurtres liés au genre ? Nommer chacune des femmes pour qu'elles ne soient pas oubliées.

32. Un référendum local macédonien prouve que la participation des citoyens n'est pas morte

Les habitants de la ville de Gevgelija ont massivement voté pour bloquer l'ouverture de mines d'or dans la zone, craignant que cela pourrait nuire à l'environnement, lors du premier référendum réussi depuis l'indépendance de la Macédoine en 1991. Le vote a été une affirmation importante de la volonté du peuple à un moment où le parti au pouvoir sortant est impliqué dans une fraude électorale.

33. Les femmes indiennes osent pour la première fois prononcer les noms de leurs maris

Dans le petit village de Walhe, neuf femmes ont rompu avec la tradition [fr] et ont prononcé les noms de leurs maris au lieu d'utiliser le pronom coutumier ou l'expression «père de mon enfant». Elles l'ont fait en tant que membres d'un club. destiné à favoriser la discussion et le débat sur les nuances du patriarcat.

34. Une camionnette mobile propose le WiFi aux demandeurs d'asile et aux migrants en France

Une initiative appelée InfoBus fournit aux [fr] demandeurs d'asile et aux migrants, vivant dans des conditions déplorables dans la ville française de Calais, un accès WiFi à partir d'une camionnette. Beaucoup de bénéficiaires qui ont fui des conflits, des répressions ou une insécurité économique dans leurs pays, font maintenant face à la surveillance, au harcèlement, aux barrières linguistiques et manquent souvent de services de base comme l'électricité. La connectivité Internet fournie par InfoBus leur permet de communiquer avec leur famille et leurs amis.

35. Les Vietnamiens continuent d'exiger la justice pour les déversements de déchets toxiques

Des milliers de Vietnamiens ont bravé la colère des autorités pour protester sur les plages et dans les bateaux contre une aciérie taïwanaise, un an après qu'un déversement toxique de ses opérations a causé une mortalité massive de poissons et des dommages persistants. Les pêcheurs affirment que la compensation qu'ils ont reçue est inadéquate et n'a pas aidé les personnes les plus touchées.

36. La reconstruction de la Dominique après l'ouragan donne des raisons d'espérer

Un groupe Facebook basé sur les voyages et le tourisme, Embrace Dominica, décrit de façon détaillée [fr] la reconstruction dans tout le pays des Caraïbes après les destructions de l'ouragan Maria, et entre autres comment une entreprise s'est engagée à reconstruire sept écoles primaires et des centaines de maisons. Étant donné que la couverture médiatique des catastrophes naturelles diminue généralement après le pic initial au moment de l'événement, il est important de souligner ces efforts pour attirer l'attention sur les défis du relèvement.

37. Les Syriens apprennent à cultiver des champignons pour survivre au siège

Des années de siège par les forces gouvernementales ont rendu les aliments traditionnels comme la viande inaccessibles aux Syriens ordinaires, alors un groupe d'humanitaires et d'universitaires éduquent [fr] les familles dans la région de la Ghouta orientale à cultiver leurs propres champignons “comme source de nourriture vitale”. Ils utilisent la plateforme de crowdfunding CanDo, en coordination avec l'ONG Ghiras Al-Nahda, pour lever des fonds pour leur initiative.

38. Malgré la pression de la Chine, Taïwan trouve un espace sur la scène mondiale

La Chine peut bien créer des obstacles pour la participation de Taïwan dans de nombreux événements internationaux. Mais “quand on veut, on peut”, et les Taïwanais trouvent le moyen de participer aux Jeux Olympiques [fr], à la Coopération économique Asie-Pacifique et à l'Organisation mondiale du commerce, entre autres. Les espoirs sont grands que la liste ne fasse que croître à l'avenir.

39. Un train forge des amitiés entre Bangladais et Indiens

L'Express Maitree («Amitié») réunit [fr] peu à peu de plus en plus de voyageurs de part et d'autre de la frontière entre le Bangladesh et l'Inde. Ouverte il y a neuf ans, la ligne unit le Bengale, une grande zone géopolitique du sous-continent indien qui partage une langue et une culture commune , mais reste divisée par la religion et une frontière.

40. Les tatouages ​​”RESIST” soutiennent de bonnes causes aux États-Unis

Pour encourager les gens à être plus proactifs dans leurs espoirs de changement, un tatoueur aux États-Unis a offert [fr] ses services ​​gratuitement sur le thème “RESIST” en échange d'un don de 100 dollars ou plus à des organisations caritatives qui luttent pour un monde meilleur. Sur Facebook, Nate Kaschak explique :

Il y a plein de changements qui se présentent à nous, et c'est notre responsabilité collective de garantir que ce soient des étapes positives et progressistes vers un avenir plus radieux pour TOUT LE MONDE

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site