Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Si je ne m'oppose pas à la dictature, suis-je encore un homme?” : un militant chinois écope de huit ans de prison

Wu Gan via Apple Daily News. Licence pour utilisation non-commerciale.

“Pour ceux qui vivent sous une dictature, recevoir l'étiquette honorable de celui qui “subvertit le pouvoir de l’État” est la plus haute forme d'affirmation pour un citoyen.”

Wu Gan, militant chinois des droits de l'homme, a fait cette déclaration devant un tribunal de Tianjin après avoir été condamné à une peine de prison de huit ans le 26 décembre 2017. Début janvier, il a fait appel de la condamnation.

Wu Gan, mieux connu sous le surnom qu'il s'est donné de “Boucher super vulgaire”, est actif dans les cercles chinois des droits de l'homme depuis 2008, date à laquelle il a commencé à faire campagne pour Deng Yujiao, une serveuse accusée de meurtre après avoir poignardé un fonctionnaire quand il a tenté de la violer.

Il a gagné son surnom après avoir écrit un billet sur “comment tuer les cochons” (un euphémisme pour faire tomber les fonctionnaires corrompus) et ainsi établi sa réputation de “boucher”. S'exprimant sur le blog Sinosphere du New York Times , l'avocat de Wu, Ge Wenxiu, a expliqué que ce nom visait à se moquer de l'utilisation de la vulgarité par les fonctionnaires avec une suggestion sarcastique selon laquelle il voulait “les tuer” à cause de leur corruption et leur inconduite.

Wu a été arrêté en 2015 après une manifestation devant un tribunal dans la province de Jiangxi pour une affaire de viol et de meurtre dans laquelle la défense s'était vu refuser l'accès aux pièces du procès. Son arrestation a marqué le début d'une répression à l’ échelle nationale contre les avocats et les activistes des droits de l'homme.

Il a d'abord été accusé [fr] de “collectionner les querelles et de provoquer des troubles” ainsi que de diffamer, mais après avoir refusé d'avouer son crime, la police a changé le chef d'accusation en “subversion du pouvoir de l'État”».

Wu a expliqué dans sa déclaration (via China Change ) qu'il avait refusé une peine plus légère en échange d'aveux publics :

Pour ceux qui vivent sous une dictature, recevoir l'étiquette honorable de celui qui «subvertit le pouvoir de l'État» est la plus haute forme d'affirmation pour un citoyen. C'est la preuve que le citoyen n'est pas un complice ou un esclave, et qu'à tout le moins il a pris la parole pour défendre, et s'est battu pour les droits de l'homme. Liang Qichao (célèbre réformiste à la fin de la dynastie Qing) a déclaré que lui et la dictature étaient deux forces inextricablement opposées ; je dis: Si je ne m'oppose pas à la dictature, suis-je encore un homme ?

Ils ont essayé de me faire plaider coupable et de coopérer avec eux pour produire leur propagande en échange d'une peine légère – ils ont même dit que si je plaidais coupable, ils me condamneraient à une peine de trois ans avec sursis. J'ai tout refusé. Ma peine de huit ans ne me rend pas indigné ou désespéré. C'est ce que j'ai choisi pour moi-même : lorsque vous vous opposez à la dictature, cela signifie que vous marchez déjà sur le chemin de la prison.

Les amis de Wu Gan ont été démoralisés en apprenant sa condamnation. Sur Twitter, Old Wine a déclaré :

L'un après l'autre, mes amis ont été condamnés à la prison. En dehors de la colère, j'ai des sentiments complexes : je souhaite que mes amis s'en tiennent à leur principe comme Boucher. D'un autre côté, je ne veux pas qu'ils subissent la torture au point d'accepter un compromis. Je respecte Boucher et je comprends ceux qui font des compromis. C'est maintenant la nouvelle année, chaque fois que je pense à ceux qui sont en prison, mon cœur me fait mal et je me sens si impuissant.

Après que la déclaration de Wu a été largement diffusée, une nouvelle série de campagnes de dénigrement le visant ainsi que d'autres défenseurs des droits de l'homme a vu le jour. Des robots ont généré des tweets diffusant des messages (exemples un, deux, trois et beaucoup d'autres) accusant Wu Gan de recevoir des avantages personnels grâce à un activisme en ligne soutenu par des forces anti-chinoises.

Sachant que la communauté dissidente chinoise a été submergée par le pessimisme, Wu Gan a écrit une lettre à la communauté Twitter chinoise, les exhortant à continuer à défendre la conscience et la liberté le 31 décembre:

希望外面诸君不管环境再怎么恶劣,也不要悲观,也不要沉默,更不能做帮凶。我们可以懦弱、胆怯,但绝不能漠视残酷的现实,违背基本的常识,去说胡话,说鬼话,幻想明君,道德劝说,想不劳而获。我们要传播真相、捍卫良知、尊重常识、鼓励勇敢。每个人都多多少少有缺点和局限,包括我。我认为多接受各种思想,多点理解,少点功利,少计较个人得失,多付出,多去做实在的事,都会有回报的。至少我感受到了,你们的支持和关注就是最好的证明。
最后借用肖申克的救赎里一句话做结尾:有些鸟儿它永远关不住,它身上每片羽毛都散发着自由的光芒。

Je souhaite que les camarades à l'extérieur [du Grand pare-feu] ne soient pas réduits au silence et dépassés par le pessimisme. Peu importe la gravité de la situation, vous ne pouvez pas être en collusion avec [le dictateur]. Nous pouvons être tendus et effrayés, mais nous ne pouvons pas être aveugles face à la réalité cruelle et dire des mensonges à l'encontre de notre bon sens, ou imaginer qu'un empereur éclairé va venir nous sauver, ou que la bataille peut être gagnée sans efforts laborieux. Nous devons diffuser la vérité, défendre la conscience, respecter le savoir, encourager la bravoure. Tout le monde a des faiblesses, y compris moi. Mais je crois qu'avec l'ouverture aux idées, plus de compréhension, et moins de calcul pour le gain personnel, davantage de contribution et d'actes seront récompensés. Le fait que je puisse sentir votre soutien et votre attention est la meilleure preuve.

Enfin, je veux emprunter une phrase de The Shawshank Redemption : certains oiseaux ne sont pas destinés à être mis en cage. Leurs plumes portent la couleur de la liberté. [La citation originale [complète] de Stephen King est : Certains oiseaux ne sont pas faits pour être mis en cage, c'est tout. Leurs plumes sont trop colorées, leur chant trop libre et trop beau. Alors on les laisse partir, ou bien ils s'envolent quand on ouvre la cage pour les nourrir. Une part de vous, celle qui savait au départ qu'il était mal de les emprisonner, se réjouit, mais l'endroit où vous vivez se retrouve après leur départ d'autant plus triste et vide] [fr].

En réponse à cette lettre, le militant chinois vétéran Wu'er Kaixi du mouvement pro-démocratique Tiananmen de 1989 a écrit:

Regardons l'avenir d'une manière solennelle aujourd'hui. Nous ne vivons pas à un bon moment, mais nous pouvons être de bonnes personnes. Nous pouvons être affectés par Boucher et voir l'intrépidité comme une option. Notre intrépidité bloquera la terreur et rendra notre temps meilleur. J'espère que 2018 pourra être un point de départ pour cette attitude. Bonne année !

L'avocat de Wu Gan a déposé un appel écrit de la décision du tribunal le 8 janvier 2018 (version anglaise via China Change) défendant le droit des citoyens à la liberté d'expression :

Pour juger si la conduite d'un individu est criminelle, il est essentiel d'examiner le caractère de ses actes. Les actions de l'appelant – que ce soit par Weibo, WeChat, Twitter, ses trois “Guides”, des interviews avec des médias étrangers ou des conférences audio – relèvent toutes de l'exercice légitime de la liberté d'expression. De même, la participation de l'appelant à 12 affaires enregistrées – impliquant des protestations “stand-and-watch”, appel à l'appui d'une cause, collecte de fonds, ou s'exprimant par performance – sont également des exercices de liberté d'expression, prévus dans ses droits civils : le droit de critiquer et de proposer ; le droit d'interjeter appel et de porter plainte ; le droit de signaler et d'exposer la malfaisance, et ainsi de suite. Ces droits sont innés et prévus dans la constitution et les lois de la République populaire de Chine. L'exercice de ces droits n'a absolument rien à voir avec ce que l'on appelle la subversion du pouvoir de l'État.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site