Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'expédition océanographique sur les traces de Magellan est arrivée aux Philippines

Arrêt sur images du vidéo-blog Mayan Around Town sur la visite du Fleur de Passion à Cebu aux Philippines.

En 2021 on commémorera le 500ème anniversaire du tour du monde de Fernand de Magellan. Anticipant ce moment historique, des scientifiques suivent sa trace à bord d'un voilier affrété par l'association sans but lucratif de Genève La Fondation Pacifique. Cette expédition de cartographie océanographique entend étudier les impacts humains sur les océans et l'environnement. Pour répliquer le voyage de Magellan, l'équipe des chercheurs a embarqué à Séville, en Espagne, en avril 2015 pour un périple de quatre ans qui lui fera faire le tour du monde.

Carte de l’itinéraire du Fleur de Passion selon une capture d'écran du site web de l'expédition

Magellan était un navigateur et explorateur portugais qui a appareillé de Séville en 1519 pour un voyage qui est devenu le première circumnavigation connue de la terre. Son arrivée à Cebu, en 1521, allait conduire à la colonisation espagnole de l'archipel des Philippines.

Le navire suisse de recherche Fleur de Passion, un ancien dragueur de mines allemand désarmé et réaménagé pour la recherche scientifique, est arrivé aux Philippines et s'est amarré à Lapu-Lapu, sur l'île de Cebu au centre des Philippines, le 19 décembre 2017. Dans le cadre de son projet, l'équipage a invité les locaux à bord du bateau pour informer le public sur sa mission scientifique et de plaidoyer. La blogueuse de Cebu Mayan Around Town a écrit sur sa visite et a réalisé un vidéo-blog avec l'équipage du Fleur de Passion :

Travaillant principalement avec les autorités de la ville-canton suisse de Genève, l'expédition océanographique propose divers programmes socio-éducatifs et culturels au public.

Parmi les activités scientifiques se déroulant à bord, on trouve les programmes suivants :

  • 20.000 Sons sous les mers, en partenariat avec le biologiste et ingénieur Michel André, qui enregistre les bruits de la mer pour mesurer la pollution sonore produite par l'activité humaine
  • Micromégas, avec l'Université polytechnique fédérale de Lausanne, qui consiste à prélever des échantillons d'eau de mer à la surface de l’océan pour évaluer le niveau de la pollution plastique.
  • Winds of Change [Vents de changement], un partenariat avec l'Université de Genève lancé en novembre et qui scrute les taux de méthane et de dioxyde de carbone pour mieux comprendre le réchauffement climatique.

A VOIR : Le voilier suisse Fleur de Passion fait escale à Mactan, Cebu, dans son expédition océanographique de quatre ans autour du monde. Une partie de l'expédition consiste à rassembler des données sur les plastiques dans l'océan, le blanchissement des coraux, et les niveaux de gaz de serre.

L'expédition promeut aussi des activités socio-éducatives comme le programme éducatif The Youth at Sea qui invite des jeunes à séjourner jusqu'à deux mois à bord du Fleur de Passion comme membres d'équipage à plein temps. 34 adolescents ont déjà participé à ce programme depuis 2015. Dans le cadre d'un projet artistique, le bateau propose aussi le programme culturel Dans le miroir de Magellan, qui invite des dessinateurs de Suisse et d'ailleurs dans le monde à venir à bord créer des illustrations expliquant la mission de l'expédition et ses programmes à un public plus large.

Le 20 janvier, le bateau s'est joint à la procession fluviale Translacion du Sinulog de cette année, avant d'appareiller pour la nouvelle escale de son voyage à Puerto Galera, sur l'île de Mindoro. La Translacion emmène l'image du saint patron de Cebu, le Señor Santo Niño, en procession à travers le détroit de Mactan la veille de la grande parade du Sinulog qui célèbre la christianisation de Cebu. On dit que l'image du Señor Santo Niño a été présentée par Magellan à la reine Juana de Cebu pour convertir les indigènes de Cebu au christianisme. La ville de Lapu-Lapu sur l'île de Mactan a été nommée d'après le chef Lapu-Lapu dont les hommes ont tué Magellan en résistant à la colonisation espagnole.

Le blogueur de mode philippin David Guison a photographié la parade fluviale de Sinulog depuis le pont du Fleur de Passion.

Créée en 2007, la Fondation Pacifique réalise des expéditions socio-éducatives, culturelles et scientifiques dans le but d'aider à comprendre l'impact humain sur les océans. Le voyage de Fleur de Passion peut être suivi sur son site web, il a sa page Facebook et sa chaïne YouTube. Le périple Magellan du voilier devrait s'achever en août 2019.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site