Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Afghanistan sous le choc de deux attentats mortifères en moins d'une semaine

Des enfants fuient le complexe ciblé par des hommes armés dans la province de Jalalabad. Photo offerte par Zahra Joya. Utilisée avec sa permission.

Janvier a apporté sa moisson habituelle de mauvaises nouvelles à l’Afghanistan après deux attentats consécutifs qui ont secoué les citoyens de ce pays. [Dernière heure : un nouvel attentat a fait au moins 95 morts le 27 janvier à Kaboul. L'article d'origine a été publié le 25 janvier, NDE]

Le 24 janvier, des hommes armés ont attaqué le complexe de l’organisation internationale d’aide humanitaire Save The Children à Jalalabad, en Afghanistan. Trois personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées, selon les autorités afghanes.

Cette attaque fait suite à l’assaut par des insurgés de l’hôtel Intercontinental à Kaboul, il y a de cela moins d’une semaine. Plus de 40 personnes en sont mortes, soulignant le danger extrême qu’entraîne la vie dans la capitale autant pour les Afghans que pour les étrangers.

L'attaque contre Save the Children

Le bureau de Save the Children à Jalalabad a été ciblé par une attaque à la voiture piégée le 24 janvier. Après l'explosion, les assaillants ont échangé des tirs avec les forces afghanes pendant environ une heure.

Save the Children a confirmé que trois de ses employés ont été tués dans cette région de l'Est, deux gardes et un civil. Attaullah Khoygyani, un porte-parole du gouvernement afghan, a affirmé que 20 personnes étaient blessées. Il a ajouté que les forces de sécurité afghanes en ont secouru 46 autres.

L'organisation a temporairement suspendu ses opérations en Afghanistan.

L'organisation l'État islamique a revendiqué ce quelle a appelé une attaque contre les « institutions anglaises et suédoises ».

Bien que l'attaque de l'hôtel Intercontinental ait causé plus de victimes, même les citoyens habitués de voir leur fils d'information noyés sous la violence étaient bouleversés par cette attaque contre une organisation œuvrant pour les enfants.

Une autre journée noire en Afghanistan : une attaque lâche et haineuse par une bande de terroristes contre une organisation humanitaire au service des enfants Afghans. Nous sommes avec #SaveTheChildren

Imaginez ces enfants. Ce qui doit se passer dans leurs esprits.

Je suis bouleversée [de constater] à quel point quelqu’un peut s’abaisser au point d’attaquer un centre  de SaveTheChildren ! Un endroit où la charité est la priorité pour aider à sauver des enfants innocents et le futur de notre monde !

Des résidents locaux s'échappent après une attaque suicide contre le bureau de Save the Children à Jalalabad.

L’assaut du 20 janvier sur l’hôtel Intercontinental a vu quant à lui lui des insurgés mitrailler les clients d’un hôtel de luxe dans la capitale Kaboul, tuant 25 locaux et 15 étrangers. Les récitss des survivants sont atroces.

L’attaque a été revendiquée par les talibans.

Nous en étions encore à saigner de l’attaque de Kaboul, maintenant les soldats du mal ont attaqué l’organisation Save the Children à Jalalabad. Ça n’arrêtera jamais !

Dans les dernières années, les agences d’aide internationale sont la cible constante de divers groupes qui se battent contre l’armée afghane assiégée à travers le pays. Résultat, plusieurs de ces agences ont fermé ou diminué leurs présences, mettant en danger les Afghans vulnérables. L’année dernière, le Comité international de la Croix-Rouge a diminué sa présence après l’assassinat et l’enlèvement de plusieurs de ses membres dans différentes parties de l’Afghanistan.

La Croix-Rouge a déjà diminué ses activités après une fusillade, MSF a été attaqué, et d’autres organisations en Afghanistan continuent à se retirerr. Cette attaque peut avoir des conséquences graves pour les Afghans qui ont besoin d’aide.

Les limitations que Save the Children va imposer à ses futures activités dans le pays ne sont pas encore connues. Cependant, leur mission est certainement nécessaire. L’Afghanistan est considéré parmi l’un des endroits les plus dangereux pour la naissance et le développement des enfants suite à trois décennies de guerres qui ont enraciné la pauvreté et la violence.

Save the Children est en fonction en Afghanistan depuis 1976 et coordonne présentement des programmes à travers 16 provinces dans le pays. L’organisation d’aide humanitaire, qui vise à promouvoir l’amélioration de l’éducation, de la santé et de la fourniture de biens essentiels pour les enfants, a indiqué qu’elle aurait aidé plus de 700.000 enfants afghans durant ses opérations dans le pays.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site