Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un « jardin » interactif vous fait voyager autour du monde… en radio

Capture d'écran du site internet de « Radio Garden », une plate-forme en ligne qui, depuis 2016, permet à ses auditeurs d'avoir accès à des milliers de stations de radio du monde entier.

Il existe un monde de sons qui ne demandent qu'à être explorés, et c'est exactement ce qu'un projet internet des Pays-Bas vous permet de faire.

Depuis la fin 2016, Radio Garden [le Jardin des radios, NdT] connecte ses auditeurs à une liste, qui ne cesse de s'allonger, d'émissions radio des quatre coins du monde.

Son interface est aussi simple que sa vision : une carte interactive composée de points verts qui représentent les différentes villes. Cliquez dessus, et vous serez connecté à l'une des chaînes radio de la zone choisie. Vous pourriez tomber sur un bulletin d'information du Tonga ; sur un air traditionnel qui apaise son audience iranienne jusqu'à la somnolence durant les heures tardives de la nuit ; ou bien sur l'une des quelques stations de radio qui continuent d'occuper les ondes dans la ville syrienne d'Alep.

Cliquez sur l'option « Histoire » de la « Radio Garden » pour être transporté vers une importante partie de l'histoire de la radiodiffusion d'un pays.

D'autres fonctionnalités dignes d'être soulignées incluent une option « Histoire » qui présente la musique traditionnelle et des diffusions historiques d'un pays ; une section « Jingles » qui, comme son nom l'indique, propose un aperçu des jingles radio emblématiques d'une ville ; et une option « Récit » offrant des témoignages directs de l'engagement des gens dans leur radio locale. Une fois encore, tout cela vous emmènera dans différentes parties du monde, que ce soit à Tapei, la capitale taiwanaise, ou dans la « métropole d'en bas » qu'est Sydney en Australie.

Voici une vidéo YouTube qui présente la « Radio Garden » en action :

Le cerveau de cette initiative est l'Institut du Son et de l'Image aux Pays-Bas, sous la direction de Golo Föllmer de l'Université Martin Luther de Halle-Wittenberg. Il s'est appuyé sur l'expertise de deux entreprises de design locales, Studio Puckey et Moniker, qui ont conclu que la meilleure façon de mener à bien leur mission était de créer une carte exhaustive sans frontières ni noms de villes.

Lorsqu'elle a d'abord été lancée, la « Radio Garden » a mobilisé l'attention sur les réseaux sociaux. L'un de ses créateurs, Jonathan Puckey, a déclaré au journal britannique The Guardian avoir été agréablement surpris par les discussions qu'ils avait lues concernant le projet :

On Reddit, it prompted a really sweet discussion, with people talking about their first contact with radio, or grandparents who had worked in radio during the second world war.

Sur Reddit, cela a suscité une discussion vraiment adorable, avec des gens qui parlaient de leur premier contact avec la radio, ou des grands-parents qui avaient travaillé à la radio pendant la Seconde Guerre mondiale.

La page Facebook du projet est elle aussi pleine de messages d'encouragement et de soutien, avec des utilisateurs de tous horizons émettant des critiques élogieuses. 

En plus du site internet, la « Radio Garden » offre une application pour les appareils iOS et Android, permettant aux utilisateurs d'écouter les émissions qu'ils ont sélectionnées à leur convenance, même si leurs smartphones basculent en mode veille.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site