Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Créer des mèmes en guernesiais pour intégrer la “grande famille amicale des langues minuscules”

Traduction : “Que la force soit avec vous”. Mème de @languagegg

[Billet d'origine publié le 2 mars 2018] Guernesey fait partie de l'archipel îles Anglo-Normandes, dans la Manche (océan Atlantique). Bien que plus proche géographiquement de la Normandie et de la Bretagne françaises, c'est une dépendance de la couronne britannique (sans appartenir au Royaume-Uni). La longue et tumultueuse histoire commune à la France et l'Angleterre depuis le Moyen-Age a façonné le guernesiais, une variante du français normand avec de fortes influences de vieux norrois et d'anglais.

Josephine Dowding travaille pour la Commission de la langue guernésiaise, qui fait actuellement partie des Musées de Guernesey. Il n'y a pas de personnel à plein temps dédié à la revitalisation du guernesiais, et c'est dans le cadre de sa mission aux musée qu'elle travaille sur cette langue et tweete pour la Commission sous @languagegg. Elle a créé plusieurs mèmes pour le Challenge 2018 du mème de la langue maternelle et répond aux questions de Rising Voices.

Rising Voices (RV): Quelle est la situation actuelle de votre langue, tant hors ligne que sur l'internet ?

Online, there is an app which was launched last year and is growing organically. To access it, first download the Digital Greenhouse Guernsey App and then go to the WARRO! Section. Offline, we organize get togethers for people wishing to learn the language – and also lessons.  I predict that there are currently under 100 people who would consider themselves ‘learners’ of the language worldwide.

En ligne, il existe une appli lancée l'année dernière, et qui se développe sur sa lancée. Pour y accéder, téléchargez d'abord l'appli Digital Greenhouse Guernesey puis allez à la section WARRO!. Hors ligne, nous organisons des rencontres pour les personnes souhaitant apprendre la langue, et aussi des cours. J'estime qu'il y a en ce moment moins de cent personnes pouvant se dire “apprenants” de la langue à travers le monde.

RV: Qu'est-ce qui vous a décidée à participer au Challenge du mème de la langue maternelle ?

We’re always interested in ways to raise the profile of the language – and which are effectively free of charge. It can be isolating working on minority languages but these kind of initiatives make you realize that you’re not alone, but part of a big friendly family of tiny languages around the world.

Cela nous intéresse toujours d'élever le profil de la langue – surtout quand c'est réellement gratuit. Travailler sur des langues minoritaires peut être solitaire, alors ce genre d'initiative permet de se rendre compte qu'on n'est pas seul, mais partie d'une grande famille amicale de langues minuscules à travers le monde.

RV: Qui aimeriez-vous mettre au défi de créer un mème dans cette langue ?

Umm… Barack Obama?? That would be pretty cool.

Euh…   Barack Obama ?? Ça, ça serait vraiment super.

Pour trouver plus de mèmes du Challenge du mème de la langue maternelle dans une variété de langues du monde, suivez le hashtag #MemeML sur Instagram, Twitter, et Facebook. Il existe aussi un groupe Facebook du Challenge avec des contributions du monde entier.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site