Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Sharp Eyes”, un projet qui permet de surveiller les citoyens chinois à travers leurs smartphones et télévisions

Photo du domaine public par Pixabay

Les agglomérations des campagnes chinoises sont confrontées à une nouvelle génération de technologie de surveillance qui fait le lien entre les intérêts et activités quotidiennes des citoyens et l'envie toujours grandissante de leur gouvernement de contrôler sa population.

Le système, connu sous le nom de Sharp Eyes (“yeux perçants”), repose sur un dispositif technologique et sur l'idée que les gens seraient disposés à surveiller leurs voisins, leurs amis et même les membres de leur famille et à rendre compte de leurs actions.

Sharp Eyes, une version rurale du projet de surveillance Skynet de triste mémoire, a été lancé en 2011 en vue d'étendre la portée du système de surveillance chinois aux communautés rurales continentales. À l'inverse de Skynet, Sharp Eyes encourage les villageois à se surveiller les uns les autres afin de réduire les coûts de sécurité publique.

Plus récemment, le projet Sharp Eyes a été inscrit dans les premiers documents de février 2018 du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), après sa décision d’abolir la limite des mandats de président et de chef de parti.

Un article du Legal Daily publié le 28 février indique que la Chine possédera un réseau de surveillance national complet d'ici 2020 et à travers lequel les responsables de la sécurité et de la police auront un accès simple et rapide aux données recueillies par toute caméra de surveillance individuelle dans le réseau.

De Skynet à Sharp Eyes

Skynet, le prédécesseur de Sharp Eyes, fait appel à des technologies d'intelligence artificielle et de reconnaissance faciale qui permettent de retrouver l'identité des personnes dont les visages sont filmés par les caméras publiques de surveillance.

Introduit en 2005, le système fonctionne désormais en temps réel et peut identifier une personne en quelques secondes seulement. Jusqu'en septembre 2017, plus de 20 millions de caméras de surveillance ont été mises en place dans le cadre du projet Skynet. En plus de permettre de retrouver les criminels, le système Skynet est à présent largement utilisé dans les grandes villes pour identifier les piétons indisciplinés et leur faire payer des amendes.

Les autorités chinoises veulent désormais étendre le système aux régions rurales, sous la forme de Sharp Eyes.

Contrairement à Skynet, Sharp Eyes, va s'emparer des smartphones et des télévisions des ménages afin de décentraliser le système de surveillance. Certains s'inquiètent que le système soit utilisé de façon plus poussée pour contrôler les espaces privés, et qu'une fois que les téléphones portables et les télévisions seront connectés au réseau, leurs caméras et microphones intégrés pourraient être mis en route par le gestionnaire du réseau dans le but de surveiller les citoyens à l'intérieur de leurs domiciles.

Ces craintes ont été plus amplement confirmées par un texte promotionnel censuré émis par Guangdong Aebell Technology Corporation, une entreprise sous-traitante du projet Sharp Eyes.

Dans ce texte, l'entreprise expliquait que son système d'exploitation Sharp Eyes a été mis en place pour construire un système de surveillance mutuelle décentralisé et instantané :

美電貝爾與時俱進,積極響應國家戰略「雪亮工程」建設的號召,根據多年的音視頻研發實驗,不斷創新,圍繞快速發現,快速報警,快速回應,快速處置的實際應用需求,研發了一套「電亮工程平台系統」。
該系統利用家庭電視和智能手機推動視頻監控入戶到人,打造立體化的社會治安防控體系,推進社會治安綜合治理信息化系統建設,實現人人可監控,處處可監看,時時時可響應。

Aebell se développe dans l'optique de servir le projet stratégique national Sharp Eyes. En nous appuyant sur nos expérimentations dans le domaine des technologies audio et d'enregistrement vidéo et sur nos innovations subséquentes, nous avons développé un système d'exploitation dans le cadre du projet Sharp Eyes qui permet de répondre à nos besoins en temps réel pour le suivi des activités criminelles, l'information instantanée sur les crimes, la possibilité de répondre et de réagir instantanément.

Le système utilise les télévisions et smartphones des ménages pour améliorer la portée du système de surveillance des ménages et des individus. Le système contribue à la construction d'un système complet de sécurité publique et de prévention du crime, ainsi que d'un système de sécurité publique informatif intégré qui permet à la surveillance mutuelle, instantanée et omniprésente de devenir réalité.

Des systèmes de surveillance décentralisés à la Big Brother

Comment le système de surveillance décentralisé fonctionne t-il exactement ? Le journal Legal Daily a interviewé une bénévole en charge de la sécurité publique, résidant dans la ville de Linyi dans la province de Shandong. La ville de Linly a fait les gros titres de journaux internationaux après l’assignation à résidence illégale et l'évasion du défenseur des droits humains Chen Guangchen, qui est mal-voyant.

La bénévole a expliqué qu'elle pouvait garder un œil sur le village tout en prenant soin de ses petits-enfants à la maison, cela par le biais d'un programme communautaire intelligent installé sur sa propre télévision. La plateforme lui donne accès à six caméras de surveillance se trouvant dans le village, lui permettant ainsi d'entreprendre une “patrouille virtuelle” dans le village simplement en appuyant sur quelques boutons.

Elle a également indiqué qu'elle a aidé à arrêter un cambrioleur en 2017 grâce au bouton d'alarme alertant la police sur sa télécommande.

Selon l'article du Legal Daily, il y aurait plus de 360 000 caméras de surveillance installées dans la ville de Linyi, sur un total de 2,93 millions dans la province du Shandong. La province compte 2 491 centres de surveillance pour opérer le réseau.

Les commentaires en ligne concernant le projet sont hautement censurés. Mais quelques uns des commentaires plus satiriques (et moins flagrants) à ce sujet circulent encore sur les réseaux sociaux chinois :

我提议,每个人都应在微观层面上为国家“雪亮工程”添砖加瓦。勤翻男友手机;窥探邻居换衣;如厕不要关门。真正做到把“雪亮”牢记在心灵里,落实在行动上,雕刻在品质中。在细节处彰显中国特色社会主义的先进性是每一个公民义不容辞的关荣与责任。

Je propose que chaque individu contribue au projet national “Sharp Eyes” en vérifiant le téléphone portable de votre petit ami aussi souvent que possible, en espionnant vos voisins pendant qu'ils se déshabillent, en gardant la porte de vos toilettes ouvertes pendant que vous faites vos petites affaires. Vous devez adopter “Sharp Eyes” dans votre cœur, agir conformément et lui faire prendre forme. Nous devons démontrer dans les moindres détails la nature avancée du socialisme à la chinoise. Ceci est la gloire et le devoir de chaque citoyen.

Un rapport du secteur des entreprises a montré que jusqu'en décembre 2017, le gouvernement a dépensé 3,1 milliards de RMB/yuan (soit approximativement un demi milliard de dollars américains) dans le cadre du projet Sharp Eyes. Alors que le projet est désormais inscrit dans le document de planification du Comité central du PCC, la société chinoise va entrer dans une nouvelle ère de “surveillance mutuelle”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site