Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Selon des activistes à Moscou, les opérateurs télécom ont interrompu la couverture mobile pendant les manifestations, sur ordre de la police

Plusieurs activistes se sont plaints de vastes coupures de réseau pendant les manifestation du 5 mai en Russie // Ervins Strauhmanis, Flickr CC BY 2.0, collage par Runet Echo

Deux jours avant l'investiture officielle de Vladimir Poutine dans son quatrième mandat de président de la Russie, des manifestations ont éclaté à travers le pays.

Dans de multiples villes, le 5 mai, des manifestants ont scandé le slogan “il n'est pas notre tsar”.

Les cinq premières villes russes pour le nombre de gardés à vue dans la protestation du 5 mai (les 3 du bas sont celles qu'on s'attendrait le moins à voir sur la liste) :
Moscou 572
Saint-Pétersbourg 180
Tcheliabinsk 164
Iakoutsk 75
Togliatti 63

De nombreux manifestants ont été violemment dispersés par la police anti-émeutes, et des centaines ont été arrêtés parmi lesquels beaucoup d'adolescents.

Il n'y a absolument pas de quoi plaisanter, les flics appréhendent les enfants en utilisant la force, ce que la loi interdit explicitement à la police.

Au plus fort des manifestations, plusieurs militants ont signalé que le signal de leurs téléphones mobiles devenait faible ou inexistant. Certains ont affirmé que les opérateurs russes de télécoms dégradaient intentionnellement la qualité du service ou même radiaient leurs numéros sous les ordres des autorités.

Mediazona, un média en ligne indépendant qui couvre les procès politiques et le système pénitentiaire de la Russie, a indiqué que leur journaliste en avait senti les effets :

Hier Tele2 [un des opérateurs russes de télécoms] a désactivé pour ses abonnés à la fois les communications et l'internet mobile sur la place Pouchkine (notre correspondant l'a constaté lui-même). L'opérateur l'a expliqué par des “travaux d'amélioration de la qualité du service” qu'ils ont décidé de mener précisément le 5 mai.

Mediazona a joint à son tweet la capture d'écran d'un tchat entre un client de Tele2 et le service clients de l'opérateur :

Tele2: Приносим извинения за неудобства, в компании проводились работы по улучшению качества связи, из-за чего могли возникать временные ограничения. На данный момент ограничений не зафиксировано. Возможно, что-то еще можем подсказать?
Абонент: улучшения вот прямо в определенном месте и в определенный момент? Я правильно понял?
Tele2: Да, в определенное время. Работы затрагивали указанный вами адрес. Подсказать что-то еще?

Tele2: Nous vous prions de nous excuser pour cette gêne, notre société a mené des travaux pour l'amélioration des communications dont ont pu résulter des restrictions temporaires. En ce moment aucune coupure n'est constatée. En quoi d'autre pouvons-nous vous aider ?
Abonné : Une amélioration à cet endroit et à ce moment précis ? J'ai bien compris ?
Tele2 : Oui, à ce moment précis. Les travaux de maintenance ont affecté l'adresse que vous dites. En quoi d'autre puis-je vous aider ?

Les activistes ont aussi constaté des preuves que Beeline, deuxième plus grand opérateur russe de télécoms, a radié des numéros de téléphone. Denis Stiajkine affirme que l'entreprise a radié son numéro sur ordre de la police :

Beeline a finalement déverrouillé mon numéro, et voici la réponse que j'ai reçue : le numéro était verrouillé sur ordre des services de maintien de l'ordre !!!!
Capture d'écran : N° de téléphone [caviardé], Denis Stiajkine. Pourquoi est-il verrouillé ?????
Réponse : Bonjour ! Votre numéro a été suspendu sur requête des autorités de maintien de l'ordre. Il est déjà déverrouillé.

Dans une déclaration à la presse, un représentant de Beeline a démenti la radiation de numéros de téléphone sur ordres de la police, et a affirmé ne pas avoir radié celui de Stiajkine. L'entreprise a mis les coupures sur le dos d'une surcharge du réseau, ajoutant que Stiajkine a pu être bloqué pour non-respect des conditions d'utilisation, sans préciser laquelle.

L'opérateur russe de télécoms Beeline dément avoir bloqué des clients à Moscou pendant le rassemblement de hier. L'activiste @styazshkin affirme que l'assistance téléphonique de la compagnie lui a dit que son compte avait été désactivé sur ordre de la police.

D'autres activistes ont également signalé des coupures étendues de réseau par de multiples opérateurs importants de télécoms durant les manifestations.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site