Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : “Nous ne sommes pas seulement des victimes, nous ne sommes pas seulement une minorité, nous sommes des femmes indigènes”

Le projet Histoires recadrées [en] demande à ses participants de réagir aux thèmes dominant la couverture médiatique les concernant. Ces articles se concentrent sur les réflexions de personnes plus souvent représentées dans les médias par d'autres qu’elles-mêmes. La génération de nuages de mots sur la plate-forme de Media Cloud [en], qui effectue des recherches dans des collections de médias d'une région donnée du monde, peut donner un aperçu aux participants de leur représentation dans les médias et leur donner une occasion de l'analyser. Ce projet s'abstient de porter une quelconque conclusion sur les données, mais au contraire, fournit le point de départ d'une discussion sur la forme qu'ils peuvent donner à leur propre représentation dans les médias numériques.

Marbel Ina Vanegas Jusayu est dirigeante et porte-parole de la communauté wayuuu. Elle est aussi membre de l'équipe de communication de ll'Organisation nationale indigène de Colombie (ONIC). Ce qui suit est une transcription de la vidéo de son analyse du nuage de mots associés au syntagme “femmes indigènes”.

Mots dominants extraits de 103 articles, publiés de janvier 2017 à avril 2018 qui mentionnent le syntagme “femmes indigènes”, dans cinq collections de Media Cloud [en] issues de médias de langue espagnole colombiens. Cliquez pour agrandir l'image.

Con relación a lo que encontramos en esta nube de palabras y a lo que estamos trabajando [respecto al tema]de contenidos en cuanto a palabras relacionadas con mujeres indígenas, como mujer indígena creo que la representatividad de nosotros como pueblo y como toda una nación y a nivel también nacional, no nos sentimos identificados.

Yo no me siento identificada [con esta representación] porque no están los avances que se han hecho en el territorio colombiano.

No están los avances que se han hecho a nivel organizacional, lo que se ha hecho a nivel territorial, lo que se ha avanzando en los diferentes pueblos y comunidades indígenas, como [es el caso de] la población wayuu que están organizaciones como la Fuerza de Mujeres Wayuu [en donde] se ha ido avanzando en el tema [de participación de las mujeres], y se ha ido incidiendo en varios escenarios, tanto a nivel nacional como a nivel internacional.

Je considère, en tant que femme indigène, que ce nuage de mots associés à “femmes indigènes” et le contenu du travail réalisé [sur ce thème], ne représentent en rien notre identité de peuple, de nation à part entière dans notre pays.

Je ne m'[y] sens pas représentée parce que les avancées accomplies sur le territoire colombien n'y figurent pas.

On n'y retrouve ni les progrès réalisés au niveau des organisations, ni ceux réalisés au niveau du territoire, ni ce qui s'est amélioré dans les différents villages ou communautés indigènes, comme [c'est le cas] pour la population wayuu [où] ont été créées des organisations comme La force des femmes Wayuu qui a beaucoup travaillé sur le sujet [de la participation des femmes], et a eu un impact dans différents domaines, tant au niveau national qu'international.

Et elle ajoute :

Con relación a la actividad que desarrollamos, creo que incluir [en la nube de palabras] palabras como derecho propio, educación, inclusión, juventud indígenaque va relacionado al de mujeres indígenas, es algo que se debería tener en cuenta.

Creo que hay más que decir. No solo somos víctimas, no solo somos una población minoritaria, sino que somos mujeres indígenas, y somos cultura, somos tradición, somos autonomía en nuestros territorios, somos la preservación y la garantía de que conservemos a nuestra madre naturaleza.

Concernant l'activité mise en place, je crois qu'il serait bon de prendre en compte et d'inclure (dans ce nuage de mots) des mots comme droit propre, éducation, inclusion, jeunesse indigène en référence à femmes indigènes.

Je pense qu'il y a encore beaucoup à dire. Nous ne sommes pas seulement des victimes, nous ne sommes pas seulement une minorité, nous sommes aussi des femmes indigènes, et nous sommes la culture, nous sommes la tradition, nous sommes l'autonomie sur notre territoire, nous sommes la préservation et la garantie de la sauvegarde de notre mère Nature.

Quels mots ou quels termes devrait-on inclure dans un nuage de mots idéal pour qu'il représente les femmes indigènes dans les médias ? 

  • Territorio
  • Cultura
  • Identidad
  • Autonomía
  • Derecho propio
  • Educación
  • Organización
  • Tradición
  • Juventud
  • Seguridad
  • Comunicación
  • Desarrollo
  • Reconocimiento
  • Familia
  • Territoire
  • Culture
  • Identité
  • Autonomie
  • Droit propre
  • Éducation
  • Organisation
  • Tradition
  • Jeunesse
  • Sécurité
  • Communication
  • Développement
  • Reconnaissance
  • Famille

Cet article fait partie d'une série de Rising Frames réalisée et organisée dans le cadre d'une activité de narration numérique en atelier le 18 mai 2018, par Monica Bonilla au Centre Internet et de la société de l'Université du Rosaire -ISUR- à Bogota, en Colombie, réunissant les représentants des communautés indigènes arhuaca et wayuuu. 

Mónica Bonilla a collaboré à la transcription et à la traduction.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site