Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une artiste anichinabée crée l'émoticône de l'Île tortue pour le Mois de l'histoire autochtone au Canada

L'un des mots-clics permettant d'utiliser l'émoticône de l'Île tortue conçue par Chief Lady Bird. Via Twitter Canada.

En juin, les utilisateurs de Twitter canadiens pourront partager une émoticône spécialement conçue pour la commémoration du Mois national de l'histoire autochtone. Créée par l'artiste anichinabée Chief Lady Bird, elle représente une tortue, un arbre et le soleil et symbolise “l'Île tortue” [en], traduction du nom du continent nord-américain dans plusieurs langues autocthones.

Chief Lady Bird a expliqué sa démarche dans une série de tweets. Elle y affirme avoir pris soin de lancer un appel à idées aux membres d'autres Premières Nations sur Twitter à cause du défi que représente la réalisation d'une image qui englobe la diversité des communautés du pays.

Avant de me mettre à créer cette émoticône, j'ai voulu m'assurer d'un certain degré de consultation communautaire. Comme ce dessin est censé représenter ma communauté, je ne voulais parler au nom de personne. De plus, je voulais donner vie à une vision collective.

Bien que les délais aient été assez serrés, je suis allée sur Twitter, Instagram et Facebook pour rassembler des suggestions ! Sur la base des informations reçues, j'ai créé un sondage officiel sur Twitter avec les quatre options les plus populaires.

Il est important de noter que je ne crois pas qu'un seul symbole puisse représenter l'étendue des peuples autochtones. Chaque nation, chaque groupe linguistique, chaque clan, chaque personne autochtone possède une histoire distincte et il serait injuste d'impliquer que nous appartenons à une seule et même catégorie.

La décision finale de créer l'émoticône de l'Île tortue a été prise à la fois grâce au sondage officiel (1.727 votes, 50 % en faveur de l'Ile tortue) et au fait que l'Île tortue est une vision décoloniale du continent auquel nous appartenons tous.

L'émoticône rend aussi hommage à notre relation mutuelle avec la Mère nature, ainsi qu'à l'histoire de la création anichinabée, dans laquelle un rat musqué se sacrifie, plonge dans les profondeurs et ramène de la terre pour mettre sur le dos de la tortue, apportant vie et nourriture à tous les êtres.

En tant qu'artiste anichinabée, je fais attention à ne pas m'approprier [ce qui vient] d'autres nations, car je sais combien notre imagerie et nos histoires sont sacrées. Je me fait entendre haut et fort sur le sujet de l'appropriation culturelle, et j'aime faire ce que je dis.

Il y a eu beaucoup de supers dialogues pendant tout le processus de conception, et j'en suis très très reconnaissante. L'une des préoccupations majeures a été que les options de mon sondage ne reflétaient pas les Inuits – c'était le cas. Mais je ne me serais jamais senti le droit d'utiliser un symbolisme que je ne comprends pas.

L'émoticône peut être débloquée en utilisant les mots-clics associés : #IndigenousHistoryMonth [Mois de l'histoire autochtone, NdT], #IndigenousPeoplesDay [Journée des peuples autochtones, NdT], #FirstNations [Premières Nations, NdT], #Metis, #Métis, and #Inuit. Elle est le résultat d'un partenariat [en] avec Twitter Canada, que Chief Lady Bird considère comme un point de départ pour de futures collaborations :

Par exemple : cette année le graphisme a été créé par une artiste anichinabée (Je suis tellement honorée et excitée ! C'est tellement surréel !) et l'année prochaine ça pourrait être un artiste inuit, et l'année d'après un artiste haudenosaunee, puis métis, puis micmac etc etc

Ce projet peut potentiellement s'épanouir en quelque chose de plus grand, qui reconnaît les intersections de l'identité autochtone, et je suis vraiment impatiente de voir où il va aller !

Chi miigwech [merci] à tous pour votre constant soutien ! Mais, encore plus important, merci pour votre honnêteté. Pour tenir les gens responsables. Pour défendre une représentation culturelle exacte. Ce travail est important et ne peut être fait seul. Twitter autochtone est génial.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site