Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pourquoi nous formons un Conseil de la communauté

Des éditeurs débattent des stratégies de la rédaction au Sommet de 2017.

La rumeur court ! Global Voices crée un Conseil de la Communauté pour consulter sur notre avenir.

Pourquoi le faisons-nous ? En quoi cela consiste ? Comment cela va fonctionner ?

Ces dernières années, l'équipe de direction se réunissait en week-ends de séminaire pour discuter de “vision globale” sur l'avenir de GV—de questions telles que notre stratégie de financement, notre modèle de gouvernance et notre méthode de narration. Si nous avons trouvé certaines réponses, nous nous sommes rendu compte que nous ne pouvions pas déterminer l'avenir de GV à nous seuls, pas plus que notre conseil d'administration.

Ceci parce que GV est, avant tout, une communauté. C'est quand nous arrivons à discuter collectivement de ces questions que nous faisons les meilleurs choix.

Mais collaborer en tant que collectivité n'est plus aussi facile que cela l'a été—nous sommes devenus une communauté beaucoup trop étendue pour que des discussions à l'échelle de tous par courriel ou sur des plate-formes de messagerie puissent aboutir.

Lors de notre plus récent séminaire à Mexico en mars dernier, nous avons décidé de constituer un Conseil—un groupe de membres qui s'engageraient à réfléchir et débattre, de manière prévenante et structurée, des questions-clé que nous devons affronter pour élaborer nos plans d'avenir.

Comment le Conseil sera formé, et comment chacun travaillera avec les autres ?

Notre espoir est que les membres de la communauté Global Voices —d'une large variété de lieux, opinions et rôles dans la collectivité —vont participer. Le Conseil une fois formé, nous utiliserons un groupe Google dédié pour la communication et les annonces générales.

Nous consacrerons deux semaines à la discussion de chacun des quatre thèmes (détaillés ci-dessous). Pour chaque thème, l'équipe de direction préparera et mettra à disposition une série de documents de travail que les membres du Conseil auront pour tâche de lire. Nous utiliserons une liste de diffusion et la plate-forme vidéo Zoom pour des discussions et débats programmés.

A la fin de chaque période de deux semaines, nous exprimerons nos préférences sur le sujet en cours en utilisant la plate-forme de vote D21. D21 offre des outils dynamiques de vote (entre autres, des options de vote préférentiel, positif ou négatif) et une visualisation instantanée des résultats. Nous réitérerons alors le processus, avec le prochain thème de la liste.

Notre procédure est conçue pour faire place à de nombreuses voix et être aussi inclusive que possible. Que le Conseil compte 50, 150 ou 1000 personnes, l'apport de chacun.e sera important, parce que nous contribuerons tous de la même manière, en lisant, discutant et reflétant nos opinions dans les votes. Nous estimons que chaque membre du Conseil aura besoin de consacrer 1 à 2 heures au processus.

Qu'entendons-nous par ‘consultatif’ ?

Le rôle du Conseil sera de mettre en commun et de discuter, de façon ouverte, les questions qui sont essentielles pour Global Voices. Le Conseil de la Communauté ne sera pas une instance de décision, mais une entité qui délibérera sur quatre questions imbriquées : la gouvernance, la ligne éditoriale, la nature de la participation, et le financement, mobilisant les valeurs de GV. Les résultats de ces délibérations façonnera les décisions que nous prendrons quant à notre avenir.

Le Conseil délibérera sur quatre thèmes :

  1. Pour les décisions à l'échelle de l'organisation (par contraste avec celles n'affectant qu'une seule équipe régionale ou de langue), le pouvoir décisionnaire appartient à l'équipe de direction de Global Voices. Faut-il décentraliser la prise de décision et la gouvernance, ou centraliser davantage ?
  2. Nous couvrons un large éventail de domaines dans nos articles. Ceci permet aux bénévoles d'écrire sur une grande variété de sujets, mais crée aussi des exigences plus grandes pour les éditeurs (nos responsables de rédaction, par aire géographique ou linguistique). Faut-il garder cette étendue de couverture ? Ou faut-il chercher à rétrécir notre regard et traiter certains sujets plus en profondeur ?
  3. Nous sommes une communauté hautement intégratrice. Ce qui signifie que nous formons et accompagnons des auteurs relativement inexpérimentés qui partagent nos valeurs et souhaitent participer. Ce qui nous permet de maintenir une communauté d'une extrême diversité, mais limite aussi notre temps et notre capacité pour produire des articles et des campagnes de plaidoyer de haute qualité. Faut-il maintenir ce niveau d'intégration ? Ou faut-il donner la priorité à des contributeurs et contributrices aux compétences et expériences spécialisées dans nos domaines d'intérêt ?
  4. Global Voices est soutenu essentiellement par des institutions non-gouvernementales versant des subventions. Par principe, nous n'avons jamais accepté de soutien direct d'institutions étatiques, et écarté très tôt la possibilité de revenus publicitaires. Dépendre principalement du financement par des fondations privées devient un modèle de plus en plus difficile à faire durer, étant donnés les fréquents déplacements de priorités stratégiques des fondations qui nous soutiennent. Faut-il changer notre méthode de levée de fonds pour pouvoir soutenir notre travail au maximum possible ?

Le processus décisionnaire final sera entrepris par l'équipe de direction et le conseil d'administration, en utilisant la production du Conseil comme feuille de route pour décider de ce qui pourra le mieux refléter les valeurs et répondre aux besoins de notre communauté.

Nous sommes confiants que ce processus nous sera plus utile que les discussions informelles, les débats par courriel et les enquêtes du passé, car il nous offre une structure dynamique dans laquelle tous ceux et celles prêt.e.s à donner du temps et de l'énergie pourront contribuer. Nous savons aussi que ce ne sera pas parfait ! Mais nous espérons que ce Conseil de la communauté nous aidera à atteindre des conclusions fortes et à construire une feuille de route pour notre avenir.

Vous êtes intéressé.e ? Vous voulez donner un peu de temps et d'énergie pour l'avenir de GV ? Si ce n'est déjà fait, complétez votre candidature au Conseil de la communauté avant le 30 août, et restez à l'écoute pour l'article suivant la semaine prochaine.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site