Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ce wiki aide la langue balinaise à survivre en Indonésie

L'application Basa Bali. Source : Facebook.

Sauf mention contraire, les liens de cet article renvoient vers des pages en anglais.

En Indonésie, une plate-forme communautaire et participative se fait le pionnier de l'utilisation d'outils numériques pour aider à préserver, promouvoir et revitaliser la langue balinaise.

Le balinais [fr] est l'une des 707 langues d'Indonésie. Selon le recensement de 2011, la province de Bali compte presque deux millions de locuteurs de balinais pour une population de quatre millions. Ces locuteurs se retrouvent également dans les provinces de Sulawesi du Sud et des Petites îles de la Sonde occidentales. La population totale de l'Indonésie s’élève à 261 millions d'habitants.

Les programmes télévisés en balinais ne peuvent être diffusés qu'une demi-heure par jour, tandis que les écoles doivent limiter l'enseignement du balinais à un maximum de deux heures par semaine seulement. Bien que ces régulations gouvernementales soient destinées à stimuler l'utilisation de l'indonésien, la langue nationale, elles rendent la promotion de l'utilisation et du développement des langues locales, comme le balinais, plus difficiles.

Un groupe de linguistes, d'anthropologues et d'étudiants de Bali et d'ailleurs, ont commencé à travailler ensemble en 2011 pour renforcer le balinais durablement, et renverser sa popularité décroissante auprès des jeunes gens.

Leur projet principal, Basa Bali (basa signifie “langue” ou “discours” en balinais) est un dictionnaire multimédia balinais-anglais-indonésien participatif et une encyclopédie. Son objectif est d'introduire le balinais dans le monde numérique moderne et de créer des ressources numériques gratuites dans cette langue.

La fondatrice de Basa Bali Alissa Stern, a expliqué à Planet World les raisons pour lesquelles la collaboration a lancé ce projet :

Balinese has about a million speakers; on the other hand, only about a quarter of the population of Bali can still speak it. So it’s in a state of decline, but it still has a solid base, which is why we’re intervening now.

Le balinais possède environ un million de locuteurs ; d'un autre côté, seulement environ un quart de la population de Bali peut encore le parler. Il est donc dans une situation de déclin, mais il a encore une base solide et c'est pourquoi nous intervenons maintenant.

Le wiki offre un dictionnaire, une bibliothèque avec du contenu sur la culture balinaise, des jeux de lettres, des ressources de traductions et une version balinaise de la page d'accueil de Google. Il est aussi disponible sur Android.

Copie d'écran de la page de la bibliotheque virtuelle de Basa Bali.

Alissa Stern affirme que leur projet “pourrait créer ce lien vraiment important entre les spécialistes et les membres de la communauté, qui est un fossé difficile à combler”. Elle a décrit ainsi le rôle que le public peut jouer dans l'entrée de nouveaux termes dans le dictionnaire :

We have the definitions, and those are entered by a 15-person team of linguists, and another team of about seven or eight Master's or Ph.D. students in linguistics. Then we ask the community to give us sample sentences, using the word in context with the kind of language that they use now, and we have a team of editors translating the sentences into English and Indonesian. People send us photos and videos too, so that users can see and hear people using Balinese in context.

Nous avons les définitions, et celles-ci sont données par une équipe de linguistes de quinze personnes, et une autre équipe de sept ou huit étudiants de master ou de doctorat en linguistique. Ensuite, nous demandons à la communauté de nous donner des exemples, de mettre le mot en contexte dans une phrase, en utilisant le niveau de langage qu'ils utilisent aujourd'hui. Et nous avons une équipe d'éditeurs qui traduisent ces phrases en anglais et en indonésien. Les gens nous envoient aussi des photos et des vidéos, de façon que les utilisateurs puissent voir et entendre les gens utiliser le balinais dans un contexte.

Par exemple, la traduction en balinais du terme “tremblement de terre” est “linuh” et les résultats incluront ce mot dans un contexte :

Capture d'écran du dictionaire de Basa Bali pour le mot “linuh” (tremblement de terre).

Les résultats incluent également une courte vidéo montrant comment “linuh” est utilisé à l'oral :

Voici la traduction de la vidéo :

Dugas ada rapat unduk penggalian dana menahin banjare, I Made Rai ngusulang apang ngae bazar. Liu anake setuju dugase ento, sakewala ane magae ajak abedik. Buka linuhe ngidupang ibane. Makejang gaene jemaka, uli ngae kartu, kanti nyemak bazzar didiane.

Pendant une réunion de levée de fonds pour rénover le banjar, I Made Rai a suggéré d'organiser un marché. De nombreux membres ont accepté de le faire, mais seulement quelques uns ont aidé à le tenir. Tout comme la nature provoque un tremblement de terre, Made Rai a tout fait lui-même, des coupons à la livraison de la nourriture.

L'équipe de Basa Bali se rend aussi dans les écoles, les communautés et les administrations pour promouvoir le balinais. Leur implication sur internet et dans la vie réelle leur a valu le Prix international Linguapax 2018. Cet extrait du prix rend hommage à leur travail :

…they created interactive multimedia software to teach Balinese in a modern engaging way, they secured a local government mandate for using Balinese on Fridays and carried out many other grassroots efforts to motivate and institutionalise the use of Balinese in both the local and international communities.

… Ils ont créé un logiciel multimédia interactif pour enseigner le balinais d'une façon moderne et engageante ; ils ont obtenu une autorisation des autorités locales pour utiliser le balinais tous les vendredis et ont réalisé d'autres actions populaires pour motiver et officialiser l'usage du balinais dans les communautés locales et internationales.

Dans un article pour le Stanford Social Innovation Review, Mme Stern signale que la marginalisation des langues locales est “l'un des effets secondaires dommageables de l'âge d'Internet.” Mais elle ajoute que des projets comme Basa Bali peuvent contrer ces symptômes :

By reorienting digital tools in service of local languages, technology can instead become an enriching source of linguistic and cultural diversity.

En réorientant les outils numériques au service des langues locales, la technologie peut devenir, à la place, une source de diversité linguistique et culturelle.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site