Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un rappeur russe arrêté et relâché de façon inattendue après une intervention présumée du Kremlin

Husky, un célèbre rappeur russe, a fait un caméo (une apparition furtive) dans un clip vidéo où Poutine est tourné en ridicule à propos de ses “liens spirituels” // YouTube, capture d'écran Runet Echo.

Sauf mention, les liens de cet article renvoient vers des pages en russe.

Fin novembre 2018, les autorités régionales de Krasnodar, une grande ville du sud de la Russie, ont interdit un concert du populaire rappeur Husky (Dmitry Kouznetsov de son vrai nom). La police locale a fait une descente dans le club où il s'apprêtait à se produire et a interpellé Husky au moment où il entamait une performance sur le toit d'une voiture garée dans les environs. Le rappeur a été incarcéré puis relâché presque aussitôt, ce qui pourrait être le fait de fans haut placés au Kremlin. Malgré cela, la carrière de Husky pourrait être menacée, car les autorités russes continuent leur politique de répression envers toute musique qu'elles jugent offensante. 

Husky est en détention pour 12 jours. Le rappeur a été interpellé à Krasnodar le 21 novembre au soir. Il rappait sur le toit d'une voiture devant des spectateurs qui n'avaient pas pu entrer au club local pour son concert.

Husky a été condamné à 12 jours de détention par un tribunal local pour hooliganisme, alors que les législateurs prônent l’interdiction des concerts de rap “qui font l'apologie du suicide et de l'usage de drogues”. L'interdiction du concert de Husky et son arrestation s'inscrivent dans une tendance plus large en Russie, où les autorités locales interrompent et interdisent les concerts qu'elles accusent d'avoir une influence néfaste sur la jeunesse du pays.

Peu avant, Husky avait fait un caméo, une furtive apparition prémonitoire dans le clip vidéo d'un groupe de hip-hop célèbre en Russie, Kasta. Dans cette vidéo intitulée “Les liens” (allusion moqueuse au discours sur l'état de l'union prononcé en 2012 par Vladimir Poutine où celui-ci déplorait le manque d'”éléments spirituels” ou de “liens” pour garantir la cohésion de la société russe), il jouait un jeune homme en survêtement harcelé par un policier à l'arrière d'un panier à salade.

Outre ses ennuis judiciaires, Husky a vu son dernier clip vidéo “Iuda” (Judas) censuré par Google, avec ce message sur YouTube aux usagers russes : “Cette vidéo a été supprimée à la demande des autorités de votre pays.”

Basta: Le clip “Iuda” de Hasky a été bloqué. Il est précisé que c'est à la demande expresse des organes gouvernementaux.” Chers camarades du gouvernement, vous avez échoué(((((

Le 26 novembre, les amis rappeurs de Husky ont donné un concert improvisé pour le soutenir. Oxxxymiron, l'un des artistes hip-hop les plus populaires en Russie, a lancé un appel sur sa page Instagram:

 

Посмотреть эту публикацию в Instagram

 

Я БУДУ ПЕТЬ СВОЮ МУЗЫКУ: Баста, Oxxxymiron, Noize MC. Концерт солидарности. В нашей стране участились отмены концертов и запугивание исполнителей. Артистов обвиняют в проблемах общества, ведь это проще, чем заняться решением этих самых проблем. Творчество – это отражение реальности, иногда кривое, иногда правдивое, но никак не сама реальность. Его нельзя понимать буквально. 12 суток ареста сейчас отбывает в Краснодаре рэпер Хаски, в чьих текстах увидели пропаганду того, чего там нет, заблокировали клип и сорвали ряд концертов. Его будущие концерты также находятся под угрозой срыва, а значит под вопросом как его свобода самовыражения, так и честный заработок. Это беспредел. Мы можем не разделять взглядов Хаски, не понимать его музыку или акционизм, но при этом должны принципиально поддержать его в этот сложный момент. Поэтому, раз он не в состоянии сейчас выступать и зарабатывать сам, мы выступим с концертом солидарности и перечислим ему всю выручку. Речь здесь не только и не столько о Хаски, сколько о всех нас и нашем будущем. Приходите и, даже если презираете хэштеги, поддержите нас в соцсетях хэштегом #ябудупетьсвоюмузыку. Билеты в кассе «Главклуба» и по ссылке в описании инсты. @noizemc @bastaakanoggano

Публикация от Oxxxymiron (@norimyxxxo)

JE VAIS CHANTER MA MUSIQUE: Basta, Oxxymiron, Noize MC. Concert solidaire. Il y a dans notre pays une vague croissante d’annulations de concerts et d'intimidations des musiciens. On rend les artistes responsables des problèmes de la société, car c'est plus facile que de s'occuper de leur trouver des solutions. L'art est un reflet de la réalité, parfois déformé, parfois fidèle, mais ce n'est en aucun cas la réalité elle-même. Il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. Douze jours de détention à Krasnodar pour le rappeur Husky parce qu'on a vu dans ses textes une propagande qui n'y est pas, un clip bloqué et une série de concerts annulés. Ses concerts futurs sont également menacés d’annulation, c'est donc sa liberté d'expression même qui est en question, ainsi que son salaire gagné honnêtement. C'est n'importe quoi. Nous ne partageons pas nécessairement les opinions de Husky, nous ne comprenons pas toujours sa musique ou ses performances, mais par principe, nous devons le soutenir dans ce moment difficile. C'est pourquoi, puisqu'on l'empêche de se produire et de travailler, nous donnerons un concert solidaire dont toute la recette lui sera reversée. Il ne s'agit pas seulement et pas tant de Husky que de nous tous et de notre avenir. Venez et, même si vous méprisez les hashtags, soutenez-nous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #jevaischantermamusique (#ябудупетьсвоюмузыку). Les billets sont disponibles à la billetterie du Glavclub et en suivant le lien sur ce profil Instagram. @noizemc @bastaakanoggano

Pour autant, Husky n'est pas un troubadour libéral. Avant d'entamer une carrière de rappeur, il travaillait pour une émission de télé progouvernementale lancée par Sergueï Minaïev [en], un écrivain et scénariste populaire qui est aussi l'actuel rédacteur en chef de “Esquire Russie”. Ce n'est pas tout : Husky a clairement soutenu les combattants pro-russes qui se battaient pendant la guerre séparatiste en Ukraine de l'Est avec l'aide de la Russie. Il s'est même rendu sur le front et a tenté de rejoindre un bataillon séparatiste, même s'il n'en est pas sorti grand-chose à part une poignée de photos et une performance improvisée pour Arsen “Motorola” Pavlov [fr], un chef rebelle notoire assassiné en 2016.

Ce n'est donc pas une surprise si plusieurs personnalités pro-Kremlin, parmi lesquelles Minaïev, son ancien patron, sont accourues à la rescousse de Husky. Minaïev a commenté les faits sur une chaîne Telegram gérée par l'équipe des médias sociaux de RT, la chaîne d'information internationale d’État, et a fait part de son mécontentement :

Это безумно талантливый, тонко чувствующий человек. Ничего и никого не боится, обладает обострённым чувством справедливости — и после всей славы, что на него обрушилась, ни на секунду не надел на себя корону. Всё, что происходит вокруг его концертов, — это дичайший бред. Дима сегодня один из главных музыкантов, не надо ему мешать творить.

Il [Husky] est quelqu'un d'extrêmement talentueux, et d'une grande sensibilité. Il n'a peur de rien ni de personne, il a un sens de la justice particulièrement aiguisé, et malgré la célébrité qui s'est abattue sur lui, il n'a pas pensé une seconde à tirer la couverture à lui. Ce qui se passe avec ses concerts est d'une absurdité totale. Dima [diminutif de Dmitry] est l'un de nos plus grands musiciens, il faut le laisser créer en paix.

Soudain, la condamnation de Husky a été annulée, et il a été remis en liberté. La rédactrice en chef de RT Margarita Simonyan a tweeté :

Et maintenant, quelques précisions au sujet de Husky. Quelques indiscrétions, comme on dit. Husky a été remis en liberté et désormais, touchons du bois, on le laissera tranquille, et tout ça parce que deux ou trois membres de l'AP (administration présidentielle) qui ignoraient hier jusqu'à son existence ont été mis au courant de ce qui lui arrive, et s'en sont, comment dire…, émus. Et quand deux-trois membres de l'administration présidentielle s'émeuvent de quelque chose, habituellement cette chose se termine bien.

Un mépris aussi flagrant pour les procédures — Mme Simonyan reconnaissait ainsi que les tribunaux russes sont totalement inféodés au Kremlin — s'est attiré la condamnation et les moqueries de tout le monde.

La rédactrice en chef d'une agence de presse d'Etat Margarita Simonyan : “Il n'y a pas de tribunaux indépendants en Russie, toutes les décisions sont dictées directement par l'administration présidentielle.”

Malgré cette intervention au plus haut niveau, la carrière de rappeur de Husky pourrait ne tenir qu'à un fil. Fin novembre, alors qu'il était sorti de prison, son concert dans la ville de Vologda a été annulé après que le club local a signalé des menaces de fermeture émanant de la police locale et du bureau du procureur.

Apparemment, 2-3 autres membres de l'AP ont prêté une oreille à Husky et se sont dit “bah non, en fait non”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site