Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un bref portrait par jour sur ce compte Twitter pour célébrer les femmes au Japon

nakano

Photo d'une actrice posant en Nakano Takeko, une célèbre guerrière et chef militaire. Elle s'est battue et est morte durant les dernières années du Shogunat au Japon. Image de Wikipédia, domaine public.

Celebrating Women in Japan (Célébrer les femmes au Japon) est un projet qui publie de brefs portraits de femmes éminentes au Japon, sur Facebook ou Twitter, une fois par jour, chaque jour.

L'un des derniers portraits de femme était la créatrice influente de mangas, Rumiko Takahashi.

Hier, Rumiko Takahashi a reçu le Grand Prix du prestigieux festival international de la bande dessinée d'Angoulême pour sa contribution au développement du manga. Félicitations. Son travail est décrit comme « extrêmement moderne ».

Le projet est mené par Melanie Brock, une conseillère en affaires internationales au Japon. Elle a été inspirée par une campagne similaire conduite par Kirstin Ferguson en 2017. Ferguson, originaire d'Australie, a cherché à lutter contre les abus en ligne régulièrement dirigés à l'encontre des femmes, grâce au hashtag #celebratingwomen (‘célébrer les femmes’), comme un « moyen de voir plus de célébration et moins de dénigrement des femmes. »

Souvent, les femmes citées par Celebrating Women in Japan donnent des conseils à d'autres femmes qui essayent de réussir leurs carrières ou leur vie en général. Keiko Kojima, une chercheuse japonaise, personnalité télévisuelle et essayiste, était la première interviewée par Celebrating Women in Japan en 2018. Ses conseils ?

Conseils pour la jeune génération : Fréquentez des amis avec qui vous pouvez avoir avec un débat constructif. Réfléchissez attentivement au type de monde dans lequel vous souhaitez vivre. Efforcez-vous à le construire – et souriez tout du long. Faites tout ce que vous pouvez pour vous aider à créer ce lieu.

Toutes les femmes citées par Celebrating Women in Japan ne sont pas originaires du Japon lui-même. Établie dans la ville régionale d'Hiroshima à l'ouest du Japon, Rachel Nicholson est une traductrice à succès, entrepreneuse et personnalité médiatique :

En 2006, Rachel Nicholson est arrivée à Hiroshima comme traductrice avant de poursuivre sa passion pour la pâtisserie et co-ouvrir un petit restaurant. En 2017, elle est revenue à sa première passion, l'écriture. Aujourd'hui elle passe ses journées comme écrivain bilingue, traductrice, et talent de la télévision, et à plein-temps snob de la cuisine.

Le point commun de ces portraits quotidiens : ces femmes célébrées viennent de tous horizons et ont vécu des défis ainsi que des succès uniques.

Aujourd'hui nous célébrons Azusa Shiota. Azusa est récemment devenue la première femme au Japon membre de l'équipe de sauveteurs de première ligne de l'agence de police japonaise.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site