Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

@ActLenguas: Onésimo Cruz Mejía rêve d'une immersion en mixtèque, du 25 février au 3 mars 2019

Foto proprocionada por Onésimo Cruz

En 2019, nous avons décidé d'inviter différents hôtes à piloter le compte Twitter @ActLenguas (activisme linguistique) et à partager leur expérience sur la revitalisation et la promotion de leur langue natale. Cette semaine, nous nous sommes entretenus avec Onésimo Cruz Mejía (@unanzii65).

Rising Voices (RV): Pouvez-vous nous parler de vous ?

Soy Onésimo Cruz Mejía, soy originario de San Jerónimo  Xayacatlan, Puebla y hablante del tu’un savi (mixteco) variante frontera Puebla-Oaxaca, tecnólogo de profesión, miembro de activistas digitales en lenguas indígenas  y hemos posicionado lo relativo a nuestras lenguas en espacios virtuales como el Facebook, Twitter, Blog, Youtube, WhatsApp.

Je m'appelle Onésimo Cruz Mejía, et je viens de San Jerónimo Xayacatlán, dans l'État de Puebla, au Mexique. Je parle la variante de tu'un savi (mixtèque) de la frontière entre les États de Puebla et d'Oaxaca. Je suis technicien de métier et membre de groupes de militantisme linguistique numérique. Nous avons introduit notre langue dans des espaces virtuels tels que Facebook, Twitter, des blogs, YouTube et WhatsApp.

RV : Quel est l'état actuel de votre langue sur et en dehors d'Internet ?

En internet la situación de la variante de mi lengua se está fortaleciendo con escritos y comunicación auditiva WhatsApp y Messenger, sin embargo  en la vida diaria en la comunidad o en la ciudad sigue a la baja, solo las personas de edad adulta lo hablan y el espacio en que se utiliza es mínimo.

La variante de ma langue est renforcée sur Internet grâce aux communications écrites et orales sur WhatsApp et Messenger. Cependant elle continue de s'affaiblir dans la vie courante, dans les communautés ou en ville. Seuls les adultes la parlent et les espaces dans lesquels elle est utilisée sont minimes.

RV : Sur quels sujets allez-vous communiquer sur @ActLenguas ?

No soy muy experto en twittear pero mi intención es compartir twitts sobre la situación de riesgo de mi lengua y de las que me he dado cuenta que están recuperando, quiero exponer de cómo había en el sexenio pasado programas en lengua  y sobre lenguas indígenas conducidos por amigos en la radio gubernamentales y ahora han desaparecido.

Je ne suis pas vraiment un expert de Twitter, mais j'ai l'intention de partager la situation risquée dans laquelle le tu'un savi se trouve et dont je me rends compte qu'il se rétablit. Je veux expliquer qu'il existait des programmes sur la radio nationale ces six dernières années, menés par des amis, conduits en tu'un savi et sur les langues autochtones. Mais maintenant, ces programmes ont disparu.

RV : Qu'est-ce qui motive votre militantisme linguistique pour le tu'un savi ?

Me motiva mucho ver que muchos jóvenes de pueblos originarios están dando mucho de qué hablar en diferentes ámbitos y en las redes sociales con proyectos muy importantes como el caso de Luis Flores (Lenguas indígenas en la web). Respecto a mi lengua mi sueño es poder ofrecer cursos de aprendizaje de inmersión total y contar con los recursos económicos para hacerlos.

Je suis très motivé de voir que de nombreux jeunes gens de communautés autochtones ont beaucoup à dire dans différents domaines et sur les réseaux sociaux, avec beaucoup de projets importants comme dans le cas de Luis Flores (Langues autochtones sur Internet). En ce qui concerne ma langue, mon rêve est de pouvoir offrir des cours en immersion totale, et aussi d'avoir les moyens économiques de le faire.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site