Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

@ActLenguas : Sasil Sánchez Chan se concentre sur les médias numériques en maya, du 11 au 17 mars 2019

Photographie fournie par Sásil Sánchez Chan.

En 2019, nous avons décidé d'inviter différents hôtes à piloter le compte Twitter @ActLenguas (activisme linguistique) et à partager leur expérience sur la revitalisation et la promotion de leur langue natale. Cette semaine, nous nous sommes entretenus avec Sasil Sánchez Chan (@Iussasil).

Rising Voices (RV): Pouvez-vous nous parler de vous ?

Me llamo Sasil Sánchez Chan, soy de Xaya, Tekax, Yucatán. Soy hablante nativa del maya peninsular, me dedico a escribir y a promover el uso del idioma, con enfoque en medios de comunicación.

Je m'appelle Sasil Sánchez Chan. Je viens de Xaya, à Tekax, dans le Yucatán. Ma langue maternelle est le maya [fr]. et je suis impliquée dans l'écriture et la promotion de l'usage de ma langue, surtout dans les médias.

RV : Quel est l'état actuel de votre langue sur et en dehors d'Internet ?

Actualmente la lengua maya ha tenido presencia en redes sociales, mayormente en Facebook. Afortunadamente, en estos años, ha habido una ola de promoción y fortalecimiento por parte de los mismos hablantes, en ámbitos como la literatura y la música, en especial el rap.

Le maya est actuellement présent sur les réseaux sociaux, surtout sur Facebook. Heureusement, ces dernières années, il y a eu une vague de promotion et de renforcement de la langue par les locuteurs eux-mêmes dans des domaines comme la littérature et la musique, essentiellement le rap.

RV : Sur quels sujets allez-vous communiquer sur @ActLenguas ?

Me gustaría enfocarme en datos fríos sobre el idioma, compartir perfiles de personas que también trabajan por la lengua maya, compartir contenidos y actividades que se realizarán o realizarán en la semana que me corresponde.

Je voudrais me concentrer sur les données brutes sur la langue, partager des profils de gens qui travaillent aussi pour le maya et du contenu et des activités qui auront lieu pendant cette semaine-là.

RV : Qu'est-ce qui motive votre militantisme linguistique pour le maya ?

Mi principal motivación es que mi idioma alcance un nivel más alto en cuanto a la presencia en los medios digitales, tomándolo como una herramienta que permita comenzar un proceso de alfabetización para quienes no han podido acceder a ello y también como una forma de tener un registro sobre la situación del idioma actualmente.

Ma principale motivation est que ma langue atteigne une présence encore plus importante dans les médias numériques, de facon à faire de ceux-ci un outil pour démarrer un processus d'alphabétisation pour ceux qui n'ont pas pu accéder [à la langue] et pour garder une trace de la situation actuelle du maya.

RV : Qu'espérez-vous pour votre langue ?

Sueño con que existan más medios en donde mi idioma pueda estar presente y que en un futuro pueda decir que existe desde plataformas hasta programas y contenido no solo en maya, sino en gran cantidad de lenguas originarias.

Je rêve qu'il existe plus de médias dans lesquels ma langue puisse être présente, et que dans le futur, je puisse dire que tout, depuis les plate-formes aux programmes et aux contenus existent non seulement en maya, mais dans un grand nombre de langues autochtones.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site