Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'héroïsation de Pablo Escobar dénoncée par des journalistes colombiens

Capture d'écran d'un épisode de la chaîne YouTube La Pulla, intitulé “Pablo Escobar est un héros”.

Si le phénomène n'est pas né avec la série Netflix, il ne fait aucun doute que Narcos a contribué à faire renaître la légende du baron de la drogue colombien, Pablo Escobar, dans la culture populaire nord-américaine. Depuis sa création en 2015, cette série controversée n'a cessé d’alimenter des discussions sur la Colombie et son image internationale de paradis de la cocaïne, dominé par des trafiquants de drogue charismatiques.

En réaction à ces discussions, les journalistes colombiens derrière la chaîne YouTube La Pulla (ou “Sarcasmes”) – un projet porté par le quotidien colombien El Espectador – ont réalisé une vidéo pour répondre aux personnes qui continuent d'héroïser Pablo Escobar. La vidéo met notamment en exergue les épisodes tragiques – et les chiffres accablants – de l'une des périodes les plus sombres de l'histoire colombienne, et rappelle l'assassinat de Guillermo Cano, l'ancien directeur d'El Espectador, le 17 décembre 1986, ainsi que l'attentat à la bombe perpétré près des bureaux du journal en septembre 1989.

It is common in other countries to see people with T-shirts of him, encouraged by series such as Netflix's ‘Narcos’. And then when they come to Colombia they pay a lot of money to go on a tour so they can admire his great accomplishments. […] This “hero” prompted thousands of people to run towards drug trafficking money [like] pigeons chasing corn and rendered the national economy into a little pot to launder the money that came from drug trafficking. This “hero” was not a friend of the people: he committed 623 attacks, left 1710 civilians in pain, and killed 402.

This “hero” forced us to escape from an abandoned briefcase in the street or from a stationed car with no one inside [thinking] there [it was] one more bomb. This “hero” forced us to stay indoors, to suspect from everyone, and to react with fire and violence. This hero forced us to live in constant fear.

Il est fréquent de voir, à l'étranger, des personnes qui portent un t-shirt à son effigie, influencées par des séries comme “Narcos”, diffusée sur Netflix. Et lorsqu'elles viennent en Colombie, ces mêmes personnes sont également prêtes à payer cher pour participer à une visite guidée et admirer ses exploits. […] Ce “héros” a poussé des milliers de personnes à courir après l'argent du narcotrafic, tels des pigeons qui courent après le maïs, et a fondre l'économie du pays dans une petite casserole pour blanchir l'argent qui provenait du trafic de drogue. Ce “héros” n'était pas l'ami du peuple. Il a commis 623 attentats, blessé 1710 civils et en a tué 402.

Ce “héros” nous a appris à fuir face à un bagage abandonné dans la rue ou face à une voiture garée sans personne à l'intérieur, de peur qu'il y ait à nouveau une bombe. Ce “héros” nous a forcés à rester cloîtrés chez nous, à suspecter tout le monde, et à réagir par le feu et la violence. Ce “héros” nous a appris à vivre dans une peur permanente.

Les visites guidées auxquelles se réfère la vidéo sont connues sont le nom des Narco Tours, qui emmènent les touristes à travers la ville de Medellín dans différents lieux associés à la vie de Pablo Escobar. En 2018, le média partenaire de Global Voices, Radio Ambulante, avait évoqué cette visite guidée dans l'un des épisodes de son podcast, lui-même récompensé.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site