Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

@DigiAfricanLang : Zaituni Njovu rend Internet accessible à tous en swahili, du 3 au 9 avril 2019

Photographie fournie par Zaituni Njovu.

En 2019, dans le cadre d'une campagne de célébration de la diversité linguistique sur les réseaux sociaux, nous avons décidé d'inviter des militants linguistiques africains à piloter le compte Twitter @DigiAfricanLang et à partager leur expérience sur la revitalisation et la promotion des langues africaines. Zaituni Njovu (@Zaituni_Njovu) nous explique ce qu'elle a l'intention de discuter pendant sa semaine.

Rising Voices (RV) : Pouvez-vous nous parler de vous ?

My name is Zaituni Njovu from Dar es salaam, Tanzania. My background is in Education and Information Technology. I am a founder of the Zaina Foundation in Tanzania, and our organization empowers women in technology. Our current projects are digital security awareness and digital rights in different groups of women and human rights defenders in Tanzania. We are also partners with Localization Lab in translating some of technological tools into the Swahili language. We recently finished translation of the Signal mobile app into Swahili and now we are working on localizing the Tor Browser.

Je m'appelle Zaituni Njovu et je viens de Dar es Salam, en Tanzanie. J'ai une formation en éducation et technologie de l'information. J'ai créé la foundation Zaina en Tanzanie pour autonomiser les femmes dans la technologie. Nos projets actuels portent sur la sensibilisation à la sécurité numérique et sur les droits numériques auprès de différents groupes de femmes et de défenseurs des droits humains en Tanzanie. En partenariat avec le Localization Lab, nous traduisons certains outils en swahili. Nous avons récemment terminé de traduire l'application Signal, et nous travaillons maintenant sur le navigateur Tor.

RV : Quel est l'état actuel de votre langue sur et en dehors d'Internet ?

My Swahili language on the internet is not very famous, and there are not many tools available in Swahili. You may find only few tools available like Google and Facebook, so more efforts are needed to make my language available online. Offline, we have many speakers nowadays – more that 72 million in Africa and the number is still growing due to up and coming Swahili speakers. There is the spread of the Swahili language among African countries and even outside Africa.

Ma langue, le swahili, n'est pas très connue sur Internet, et il n'y a pas beaucoup d'outils disponibles en swahili. Vous ne pouvez en trouver que quelques uns comme Google et Facebook, et il y a donc beaucoup de travail à faire pour rendre le swahili accessible sur Internet. Dans la vie courante, nous avons beaucoup de locuteurs : plus de 72 millions en Afrique, un chiffre qui augmente encore grâce à de nouveaux locuteurs. Il y a la diffusion du swahili au sein des pays africains et même en dehors de l'Afrique.

RV : Sur quels sujets allez-vous communiquer sur le compte @DigiAfricanLang ?

During my week, I would like to focus on sharing why it is important to localize tools into the Swahili language. I will specifically discuss how we localized Signal and Tor as a case tools. Also, I will share information about challenges we faced during the localization of tools in the Swahili language among my community of Swahili Speakers. I will share some stories from our localization sprint. I need to motivate people to get to know about the Swahili language and hopefully to share with them some Swahili stories and resources.

Pendant ma semaine, je voudrais me concentrer sur les raisons pour lesquelles la traduction et la localisation d'outils en swahili est importante. Plus spécifiquement, je vais discuter les traductions de Signal et de Tor et partager les difficultés que nous avons rencontrées pendant la traduction de ces outils au sein de ma communauté de locuteurs swahilis. Je raconterai quelques histoires sur notre sprint de localisation. J'ai besoin de motiver les gens à connaitre le swahili, et j'espère partager avec eux quelques récits et ressources en swahili.

RV : Qu'est-ce qui motive votre militantisme linguistique pour le swahili ? Qu'espérez-vous pour votre langue ?

To support the majority of people from Swahili community who can't speak or read English to use technology. Most of the tools are in English hence many people are left behind. Also I need to empower women to use technology because most of them they have never been to school and have been left behind in technology. Thus in our localization sprint, we involve women with 80% participation of women. I hope to spread the Swahili language into the world and my dream is to have all technological tools available in the Swahili language.

Soutenir la majorité des gens de la communauté swahilie qui ne peuvent ni parler ni écrire en anglais, à utiliser la technologie. La plupart des outils sont en anglais, ce qui fait que beaucoup de gens sont laissés de côté. J'ai aussi besoin d'autonomiser les femmes à faire de meme, car la plupart d'entre elles n'ont jamais été à l'école et ont été abandonnées par la technologie. C'est pourquoi, dans nos sprints de traduction, nous impliquons 80% de femmes. J'espère diffuser la langue swahilie dans le monde, et mon rêve est que tous les outils technologiques soient disponibles en swahili.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site