Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Quatre lieux réels qui auraient pu figurer dans Game of Thrones

Collage d'illustrations de lieux provenant de la série télévisée « Game of Thrones » (Le Trône de Fer) et « Le Poing des Premiers Hommes » de Franz Miklis/Fantasy Flight Games, assorties de photos de lieux réels qui auraient pu les inspirer (fair use/CC via Wikipédia).

La huitième et dernière saison de la série télévisée à succès Game of Thrones (Le Trône de Fer) diffusée par HBO sera présentée pour la première fois [en anglais] en avril 2019. Les fans du monde entier se préparent donc à une dernière dose de querelles dynastiques, d'intrigues politiques et de malédiction surnaturelle imminente sur les continents fictifs de Westeros et Essos.

La série télévisée est adaptée d'une série de romans écrits par George R. R. Martin. Ce dernier s'est inspiré d'évènements et de lieux historiques réels, dont la ville de Venise, qui a servi probablement de modèle pour Braavos, et dont la baie est gardée par une statue géante appelée le titan de Braavos ressemblant au fameux colosse de Rhodes.

La somptueuse production télévisuelle a été tournée dans de nombreux endroits superbes du monde entier. Les éclaireurs, qui repèrent les lieux de tournage, n'en auraient sans doute pas visité beaucoup plus. Dommage qu'ils ne nous aient pas consultés ici à Global Voices, car nous avons aussi quelques recommandations. Les voilà ci-dessous. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

1. La salle des visages, à Braavos (La Tour des Crânes, à Niš, en Serbie)

Un mur de la Tour des crânes à Niš, en Serbie. Photo de freesrpska.org téléchargée sur Wikipédia, CC BY-SA. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:%C4%86ele_kula,_Ni%C5%A1,_Srbija.jpg

Dans Game of Thrones, la salle des visages [en anglais] abrite les visages écorchés des morts dans une grande salle de la Demeure du Noir et du Blanc, un temple de la ville de Braavos qui sert de quartier général à une confrérie de religieux assassins connue sous le nom de Sans-Visage.

Un équivalent dans la vie réelle peut être trouvé dans la Tour des Crânes située à Niš, ville au sud de la Serbie. L'édifice, est maintenant localisé dans l'église chrétienne orthodoxe serbe. À l'origine, il a été bâti par les Ottomans en 1809 pour exposer les têtes coupées des rebelles participant au premier soulèvement serbe.

La tour de 4,5 mètres de haut contenait à l'origine 952 crânes incrustés sur quatre côtés en 14 rangées. Mais avec le temps, beaucoup sont tombés et ont disparu. Certains ont été récupérés par des proches et enterrés, ou volés par des chasseurs de souvenirs. La Tour des Crânes devait dissuader les futurs rebelles. Mais au lieu de cela, elle est devenue un symbole de ressentiment contre les Ottomans, qui ont finalement été contraints de quitter la région en 1878.

Ce site a le statut officiel de monument culturel d'importance exceptionnelle. Il représente l'une des plus grandes attractions touristiques de la région de Niš, accueillant des dizaines de milliers de visiteurs par an.

En 2014, le site internet de Mental Floss a fait figurer la Tour des Crânes parmi les « 10 meilleures constructions faites avec des os » du monde entier.

2. Les Contrées de l'éternel hiver (à Oïmiakon, en Russie)

Après le coucher du soleil, près d'Oïmiakon en Yakoutie. Photo de Maarten Takens, CC BY-SA. https://www.flickr.com/photos/takens/8684784715/

Dans Game of Thrones (Le Trône de Fer), les Contrées de l'éternel hiver [en anglais] sont la partie la plus septentrionale du continent de Westeros, bien au-delà du Mur. Il s'agit d'un endroit toujours fermé en hiver et gelé à perpétuité.

Les échanges au sein de la communauté Global Voices ont défini le village d’Oïmiakon en Russie comme un endroit où l'on peut faire l'expérience de ce que ce serait de vivre dans le pays du Peuple libre.

Oïmiakon est une zone habitée et irrévocablement l'endroit le plus froid sur terre. Il est situé dans la partie de la Sibérie connue sous le nom de Yakoutie (officiellement la République de Sakha), un terme familier aux joueurs d'un autre phénomène de culture pop, le jeu de stratégie Risk. Cette région  est présentée aux touristes internationaux comme « le pôle du froid » [en anglais].

En 2017, un radiodiffuseur yakoutien local a écrit à HBO [en russe] pour lui suggérer de filmer le final de la série dans la région, y compris à Oïmiakon. Car selon lui, « il n'y a pas de meilleur endroit pour montrer le véritable hiver ». La suggestion a toutefois été ignorée. L'Irlande du Nord et l'Islande restent les lieux de tournage de la dernière saison pour les scènes au nord de Westeros.

3. La Baie de la Néra (La Corne d'Or, à Istanbul, en Turquie)

Dans le monde de Game of Thrones, la Baie de la Néra [en anglais] est un bras de mer situé sur la côte est du Westeros. Elle débouche sur le Détroit, mer relativement étroite . On y trouve Port-Réal, la capitale du Royaume des Sept Couronnes.

La Corne d'Or, principale entrée du Bosphore à Istanbul, en Turquie, s'avère un substitut crédible de la baie de Néra en situation réelle. Jadis, c'était la principale voie navigable utilisée pour atteindre Constantinople, la capitale de l'Empire romain oriental, plus tard connu sous le nom d'Empire byzantin. La baie servait de base principale à la marine byzantine. Et contrairement à son sosie de Game of Thrones, une longue chaîne à travers son embouchure empêchait les navires ennemis d'entrer et de se rapprocher de la ville.

Mais la chaîne n'a pas suffi à stopper les envahisseurs les plus tenaces. Les voleurs slaves vikings de la Rus’ de Kiev au Xème siècle et le sultan ottoman Mehmed II en 1453 ont tous contourné la chaîne en portant leurs (vikings et ottomans) navires légers hors du Bosphore et autour de Galata, la tour qui ancrait la chaîne à l'extrémité de la baie. Ils ont ensuite remis à l'eau les navires dans la baie fermée. En 1204, pendant la quatrième croisade, les navires vénitiens sont parvenus à briser la chaîne avec un bélier.

Contrairement aux deux envahisseurs ultérieurs, qui ont réussi à prendre la ville, les défenseurs de Constantinople ont réussi à vaincre la Rus’ de Kiev en utilisant le feu grégeois. Ce feu est un composé combustible émis par un lance-flammes et employé pour mettre le feu aux navires ennemis.

Greek Fire, real-life historical equivalent to Game of Thrones' wildfire.

Un navire byzantin utilise le feu grégeois contre un navire d'un rebelle, Thomas le Slave, en 821. Illustration du XIIe siècle de la Chronique de Skylitzès de Madrid. Domaine public, via Wikipédia.

L'équivalent du feu grégeois du Game of Thrones est le feu de forêt [en anglais], un liquide vert volatil. Il était utilisé par l'armée commandée par Tyrion Lannister pour gagner la bataille de la Néra [en anglais]. La composition des armes chimiques historiques et fictives est restée secrète.

Pour la série télévisée, l'ancienne cité médiévale de Dubrovnik, sur la côte croate de la mer Adriatique, était le lieu de tournage de nombreuses scènes en plein air à Port-Réal.

4. Le Poing des Premiers Hommes (à Sigirîya, au Sri Lanka)

Le Poing des Premiers Hommes [en anglais] de Game of Thrones est un « ancien fort circulaire » dans les Contrées de l'éternel hiver, « situé au sommet d'une colline arrondie défendable avec une excellente vue de la campagne environnante ». Il sert de position défensive par la Garde de Nuit dans les batailles contre le Peuple libre et les morts-vivants de Marcheurs Blancs.

Un équivalent terrestre de cette montagne est situé loin des régions polaires glacées des tropiques, près de l'équateur, dans un environnement que les fans de Game of Thrones estimeraient plus proche des fameuses « îles d'Été » : le centre du Sri Lanka.

Vue de l'ancien rocher forteresse de Sigirîya au Sri Lanka. Photo de Filip Stojanovski, CC-BY.

À l'époque de son apogée, loin d'être un avant-poste isolé dans le désert, l'ancienne forteresse rocheuse Sigirîya (ou le Rocher du Lion) servit de capitale à un royaume légendaire du Ve siècle.Le palais du roi, Kassapa, se dresse au sommet d'une colonne rocheuse de près de 200 mètres de haut qui domine la vaste plaine qui l'entoure. Il fut abandonné après la mort du roi et plus tard utilisé comme monastère bouddhiste jusqu'au 14ème siècle.

Au sommet du rocher les ruines du trône du roi sont encore visibles. Il était construit en pierre dans une structure plus vaste.

Les ruines de l'ancien trône au sommet de la forteresse de Sigirîya. Aujourd'hui il est interdit de s'y asseoir. Photo de Filip Stojanovski, CC-BY. Cliquez pour l'agrandir.

En 1982, l'UNESCO a classé Sigirîya au patrimoine mondial de l'humanité. La même année, il a servi de lieu de tournage pour le vidéoclip de la chanson « Save a Prayer » de Duran Duran.

Existe-il des endroits dans votre pays qui ressemblent à ceux de Games of Thrones ? N'hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires ci-dessous.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site