Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Global Voices devient la source principale du concours mondial de traduction en République tchèque

Strč prst skrz krk. Non, ce n'est pas une coquille causée par un chat marchant sur le clavier—mais bien une véritable phrase tchèque qui signifie « enfonce ton doigt dans ta gorge ». Il ne s'agit peut-être pas de la phrase la plus utile, mais ce virelangue est souvent cité comme un exemple de la quasi « impossibilité » d'apprendre cette langue slave archaïque parlée par 10 millions de personnes en Europe centrale.

Le son ř, qui existe seulement en tchèque, ajoute un obstacle supplémentaire à la difficulté de maîtriser la langue.

Pourtant un nombre croissant d'étrangers ignorent les avertissements et s'adaptent courageusement à la structure grammaticale kafkaïenne. Ils tordent ainsi leurs langues pour articuler le son « ř » impossible à prononcer. Si certains le font par amour de la littérature tchèque, la plupart le font pour accéder au marché du travail tchèque. Car la République tchèque connaît actuellement l'un des taux de chômage le plus bas d'Europe.

Par conséquent, le gouvernement tchèque a créé plusieurs initiatives au cours des dernières années pour enseigner le tchèque comme langue étrangère. C'est dans ce contexte que deux institutions se sont réunies pour lancer un concours de traduction annuel pour les étudiants étrangers en langue tchèque. Depuis 2015, l’Institut pour les études linguistiques et préparatoires (ÚJOP) [en anglais], de l’Université Charles de Prague (l'une des plus anciennes universités d'Europe continentale), et la Direction générale de la traduction de la Commission européenne (DGT) [en anglais] organisent une conférence internationale qui comprend un concours de traduction. Pour leur édition 2019, ils ont choisi d'utiliser Global Voices comme source de leurs textes à traduire.

Comme l'explique Jan Faber, agent de terrain à la DGT à Prague, et lui-même un traducteur d'anglais et de polonais :

« Le concours constitue un vrai défi particulier pour les organisateurs. Cette année, nous avons des participants de Chine, de France, de Slovénie, de Pologne, de Russie et d'Italie, et nous devons identifier un texte de longueur, de style et de difficulté similaires. Pour l'édition de cette année, nous avons décidé de sélectionner un article publié dans Global Voices dans la plupart des langues susmentionnées. Global Voices est tout simplement parfait, car il fournit des articles sur des sujets intéressants et d'actualité publiés en plusieurs versions linguistiques. En outre ils sont traduits par des locuteurs natifs dans un langage contemporain et un style accessible ».

GV souhaite bonne chance à tous les participants et a hâte d'interviewer les heureux gagnants en avril.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site