Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le regard de Haruki Murakami sur le Japon de l'ère Heisei

Haruki Murakami

Haruki Murakami lors d'un débat en Équateur, novembre 2018. Image dans le domaine public.

Dans un récent entretien, le romancier japonais Haruki Murakami faisait un retour en arrière sur l’ère Heisei du Japon, qui allait s'achever le 30 avril 2019, avec l'abdication de l'empereur Akihito.

En tant que romancier, Murakami est souvent considéré comme représentatif de l'ère Heisei, qui s'est ouverte le 8 janvier 1989. Outre l'éclatement de la bulle spéculative et la récession économique des années 1990, l'ère Heisei a connu en 1995 un tremblement de terre majeur qui a détruit la ville de Kobe, un autre puissant tremblement de terre avec tsunami en 2011 qui a fait plus de 20.000 morts et provoqué un accident nucléaire majeur, et des catastrophes naturelles liées au changement climatique.

Dans l'entretien, Murakami affirme :

I don’t know why, but my books seem to be read especially when what we had before suddenly collapsed or disappeared. I feel that (my books) began to be essentially accepted in Japan around the time when the Heisei era started with the death of the emperor, the asset-inflated economy collapsed and the Great Hanshin Earthquake and the sarin incident occurred.

Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que mes livres sont particulièrement lus quand ce que nous avions soudain s'effondre ou disparaît. J'ai le sentiment que (mes livres) ont commencé à être essentiellement acceptés au Japon vers le début de l'ère Heisei avec la mort de l'empereur, l'effondrement de l'économie spéculative, le grand tremblement de terre de Hanshin et l'incident du gaz sarin.

Murakami était interviewé après que son roman “1Q84” a été élu meilleur livre publié entre 1989 et 2018 par un panel de 120 critiques littéraires dans une rétrospective de l'ère Heisei réalisée par le journal Asahi Shimbun.

Dans l'entretien, Murakami évoque bon nombre de ses livres, dont “1Q84″, “Après le tremblement de terre”, et “Underground: L'attentat au gaz de Tokyo et la psyché japonaise”.

L’intégralité de l'entretien avec Haruki Murakami se trouve sur le site web de l'Asahi Shimbun (en anglais).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site