- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

@NativeLangsTech : Bill Cook parle, vit et respire le cri des bois, du 4 au 10 juillet 2019

Catégories: Médias citoyens

Photographie fournie par Bill Cook.

En 2019, dans le cadre d'une campagne de célébration de la diversité linguistique sur les réseaux sociaux [1], nous avons décidé d'inviter des militants linguistiques amérindiens et des Premières Nations à piloter le compte Twitter @NativeLangsTech [2] et à partager leur expérience sur la revitalisation et la promotion de leurs langues. Bill Cook (@creeinstructor1 [3]) nous explique ce qu'il a l'intention de discuter pendant sa semaine.

Rising Voices (RV) : Pouvez-vous nous parler de vous ?

ᑖᐣᓯ ᐃᑿ ᑳᑭᖬᐤ ᑮᖬᐚᐤ ᐆᑕ ᒪᒫᑖᐏᐋᐸᒋᐦᒋᑲᓂᐊᐢᑮᕽ, ᑖᑊ ᐄᓴ ᒥᐟᐦᐚᓯᐣ ᐃᑲᑹᒋᒥᑲᐏᔮᐣ ᐆᒼ ᐆᑕ ᓃᐢᑕ ᑕᐑᒋᐦᐃᐏᔮᐣ ᓂᓂᐦᐃᖬᐑᐲᑭᐢᑹᐏᓂᕽ᙮ ᐋᐦᐋᐤ ᐃᑯᓯ ᒫᑲ, ᒫᒋᐦᑖᑖᐣ

(Hello everyone here in the online world, I am honored to be asked to help and talk a bit about my Rock Cree language. Okay, let’s get started!)

Bill Cook nisithīkāson ikwa wapātakociwanohk, atihkosākahikanihk, kakanātahk ohci nītha ikwa niwīkin mīkwāc oskana-ka-āsastīki. My name is Bill Cook and I am from Southend, Reindeer Lake SK, Canada and I live in Regina, SK right now. I am a fluent speaker of Rock Cree better known as Woodland Cree ‘th’ dialect.

I have my BA in Cree Language Studies from FNUniv and currently completing my Masters in Education- Curriculum & Instruction through University of Regina. My work is on Indigenous Language Revitalization: Connecting Distant Cree Language Learners with Cree Language Speakers using Synchronous Video Chat Technology. I have taught the Cree Language for over a decade in all levels from the kinders all the way up to adults.

ᑖᐣᓯ ᐃᑿ ᑳᑭᖬᐤ ᑮᖬᐚᐤ ᐆᑕ ᒪᒫᑖᐏᐋᐸᒋᐦᒋᑲᓂᐊᐢᑮᕽ, ᑖᑊ ᐄᓴ ᒥᐟᐦᐚᓯᐣ ᐃᑲᑹᒋᒥᑲᐏᔮᐣ ᐆᒼ ᐆᑕ ᓃᐢᑕ ᑕᐑᒋᐦᐃᐏᔮᐣ ᓂᓂᐦᐃᖬᐑᐲᑭᐢᑹᐏᓂᕽ᙮ ᐋᐦᐋᐤ ᐃᑯᓯ ᒫᑲ, ᒫᒋᐦᑖᑖᐣ

(Bonjour à tous dans le monde numérique, je suis honoré qu'on m'ait demandé de venir vous parler un peu de ma langue, le cri des rochers [fr] [4]. Ok, on y va)

Bill Cook nisithīkāson ikwa wapātakociwanohk, atihkosākahikanihk, kakanātahk ohci nītha ikwa niwīkin mīkwāc oskana-ka-āsastīki.Je m'appelle Bill Cook et je viens de Southend, près du Lac des rennes, dans le Saskatchewan, au Canada. Je vis en ce moment à Regina, aussi dans le Saskatchewan. Je parle couramment le cri des rochers, aussi appelé “dialecte en th” du cri des bois.

J'ai une licence d’études de la langue crie de l’Université des Premières Nations, et je suis en train de terminer mon master en Éducation, Programmes scolaires et Enseignement à l’Université de Regina. Mon travail porte sur la Revitalisation des langues autochtones : Connecter les apprenants de cri à distance avec des locuteurs en utilisant les technologies de chat synchrones. J'enseigne le cri à tous les niveaux, des enfants aux adultes, depuis plus de dix ans.

RV : Quel est l'état actuel de votre langue sur et en dehors d'Internet ?

I am currently teaching Cree online courses for First Nations University of Canada as a sessional (part-time). I will also be doing an online Cree course for Winnipeg Holistic Expressive Arts Therapy Institute in the fall of 2019. I have offered Free Cree Online through social media in the past. I am doing Cree language camps, workshops as an instructor, and voice over work for a show called Louis Says on APTN. I am always developing new material on my own time with plans to share them on my website once I have completed them. I share audio files via quizlet with my current students, but they are free and for everyone that needs them. Here’s my website: www.creeclass.com [5]

En ce moment, j'enseigne, à temps partiel, le cri en ligne pour l’Université des Premières Nations du Canada. Je vais aussi donner un cours de cri en ligne pour le Winnipeg Holistic Expressive Arts Therapy Institute à l'automne 2019. Dans le passé, j'ai donne des leçons gratuites sur Internet via les médias sociaux. J'organise des camps d'immersion en cri, des ateliers en tant qu'instructeur et du sous-titrage pour une émission intitulée Louis Says sur APTM. Je suis toujours en train de développer de nouvelles ressources dans mon temps libre, pour les publier sur mon site internet une fois terminées. Je partage des fichiers audio via Quizlet avec mes étudiants actuels, mais ils sont gratuits et pour tous ceux qui en ont besoin. Mon site est www.creeclass.com [5].

RV : Sur quels sujets allez-vous communiquer sur le compte @NativeLangsTech ?

I will share the Rock Cree language and culture within my week of being a host of @NativeLangsTech with some: videos, audio, pictures, memes, humor, and other useful material that can help Cree language learners and speakers.

Je vais parler de la langue et de la culture cries des bois avec quelques vidéos, audios, images, mèmes, humour et d'autre matériel qui peuvent aider les étudiants et les locuteurs de cri.

RV : Qu'est-ce qui motive votre militantisme linguistique pour le cri ? Qu'espérez-vous pour votre langue ?

I consider myself as ‘owīcihowīw – a helper’ of the Cree language, I don’t know everything about the language and always learning new things on a daily basis. But I share what I know and technology lets me do this sharing because our Indigenous languages are meant to be shared and passed on. I am currently teaching nitānis (my daughter) to speak the language and do that in many different ways. Code-switching where I switch from English to Cree and vise-versa seems to be working for her at this time and I will continue to do this with her. We are also making short one minute videos teaching the Cree language featuring nitānis as the instructor. My hopes are to be able to work with people that are working with Indigenous Language Revitalization throughout the nation. I am currently seeking full-time employment in anything Indigenous Language Revitalization so this would be great to be able to join a solid team that are passionate in saving their Indigenous languages so we can pass on our languages and cultures to the next generation.

Je me considère comme un “owīcihowīw”, un assistant, de la langue crie. Je ne sais pas tout de la langue et j'apprends toujours de nouvelles choses chaque jour. Mais je partage ce que je connais et la technologie me permet de faire ce partage, parce que nos langues autochtones sont faites pour être partagées et transmises. Je suis en train d'enseigner à ma nitānis (ma fille) de parler cri, et je le fais de nombreuses différentes façons. L'alternance de code [code-switching, l'acte de passer naturellement d'une langue à l'autre d'une phrase, d'une expression ou d'un mot à un autre, NdT], où je passe de l'anglais au cri et vice-versa, semble être ce qui marche le mieux pour elle en ce moment et je vais continuer ainsi. Nous réalisons aussi de courtes vidéos d'une minute avec nitānis pour instructrice. Mon espoir est de pouvoir travailler avec des gens qui œuvrent pour la revitalisation des langues autochtones dans tout le pays. Je suis en train de chercher un travail à plein temps dans n'importe quel projet de revitalisation linguistique, et ce serait vraiment fantastique de me joindre à une équipe solide, passionnée par la sauvegarde de leurs langues autochtones, de façon que nous puissions transmettre nos langues et nos cultures à la prochaine génération.