Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un artiste hongkongais livre une interprétation surréaliste des manifestations anti-extradition

Surreal HK : Des post-its colorés envahissent la ville… au sens propre, principalement pour soutenir les manifestations et exprimer de la colère à l'encontre du gouvernement hongkongais. Image tirée de la page Instagram de Surrealhk. Utilisée avec permission.

Le Lennon Wall de Hong Kong est une œuvre artistique collaborative qui tire son nom d'un premier mur [fr] créé à Prague après la mort du chanteur John Lennon. La version hongkongaise du mur en mosaïque est apparue pour la première fois lors du mouvement des parapluies de 2014, lorsque les manifestants ont recouvert l'escalier menant aux bureaux du Gouvernement de Hong Kong de post-its colorés portant des messages de soutien. Lors des manifestations anti-extradition de 2019, le mur a réapparu et d'autres murs Lennon ont fait leur apparition partout sur l'île.

L'image éditée ci-dessus, montrant l'extérieur du siège du gouvernement de Hong Kong couvert de post-its, est récemment devenue virale sur les médias sociaux hongkongais. L'artiste à l'origine de l'image est Tommy Fung, photographe et graphiste, qui a créé le compte Surreal Hong Kong (Hong Kong surréaliste) sur les médias sociaux pour commenter la vie à Hong Kong.

Dans une interview accordée à Global Voices par téléphone, Tommy Fung raconte avoir émigré au Venezuela lorsqu'il était enfant et être retourné à Hong Kong en 2016 face aux difficultés croissantes engendrées par l'environnement politique et économique vénézuelien.

Le projet Surreal Hong Kong a débuté comme un simple passe-temps en 2016, mais son compte Instagram lui a vite valu des demandes de publicités et des offres d'emploi, devenant ainsi une source majeure de revenus pour Tommy Fung. L'artiste explique la raison pour laquelle son travail se concentre sur un « Hong Kong surréaliste » :

When I first returned back to Hong Kong, everything looked so surreal to me: people here keep working without taking rest, everything is moving so fast. Back in Venezuela, the economy was so poor and political environment so unstable, but people are happy. While in Hong Kong, the city is so rich and safe, people are unhappy and do not have a sense of humor. The project is an outcome of my exploration of the city. At the same time, I want to magnify the sense of surrealist order which supports the rational reality that we are living in.

La première fois que je suis revenu à Hong Kong, tout me paraissait si surréaliste : les gens ici travaillent sans répit, tout va si vite. Au Venezuela, même si l'économie était au plus bas et l'environnement politique très instable, les gens étaient heureux. Alors qu'à Hong Kong, qui est une ville si riche et sûre, les gens sont malheureux et n'ont pas le sens de l'humour. Ce projet est le résultat de mon exploration de la ville. En même temps, je veux magnifier cette sensation d'ordre surréaliste qui vient s'appuyer sur la réalité rationnelle dans laquelle nous vivons.

Il compare son style de retouche d'images aux travaux d'autres artistes :

A majority of the photoshopped images circulating online are too politically loaded. Very often, they are satire and mockery of the political situation. Politics is at the center of the work while artistic aspect is secondary. While my works are inspired by the reality and they cover a diverse aspect of lives in Hong Kong with a more positive attitude.

La majorité des images photoshoppées qui circulent en ligne sont bien trop chargées politiquement. Très souvent, elles relèvent de la satire et caricaturent la situation politique. La politique est au centre de l’œuvre, tandis que l'aspect artistique est secondaire. Au contraire, mon travail est inspiré de la réalité et couvre plusieurs aspects de la vie à Hong Kong avec une vision plus positive.

« Peu importe leur aspect coloré, ces appartements sous-divisés en pièces ne sont que de sombres habitacles que certains appellent leur chez-soi. » Image tirée de la page Instagram de Surrealhk. Utilisée avec permission.

Mais l'artiste est loin d'être apolitique. Ses deux œuvres favorites portent des messages sociaux et politiques forts. Son premier choix : cette image retouchée du domaine de Choi Hung :

Choi Hung Estate has become a popular touristic site for photo-taking because of its distinctive rainbow color. I edited the image to reflect the housing problem in Hong Kong – that apartments have become smaller and smaller as the property market is getting out of control.

Le domaine de Choi Hung est devenu un site touristique très populaire auprès des amateurs de photographie à cause de sa couleur arc-en-ciel très reconnaissable. J'ai retouché l'image pour illustrer la crise du logement à Hong Kong – les appartements sont de plus en plus petits et le marché immobilier est hors de contrôle.

Le mur Lennon sur les bâtiments gouvernementaux (en illustration de cet article) est une autre de ses créations préférées. Il dit s'être inspiré directement de la rue. Photoshopper la photo lui a pris 20 heures, car chaque post-it présent sur l'image provient de vraies notes affichées sur différents murs Lennon à travers la ville

The message of this work is very clear, every voice deserves to be heard.

Le message que porte cette œuvre est très clair, chaque voix mérite d'être entendue.

Tommy et son appareil photo prennent part aux manifestations anti-extradition depuis le mois de juin. En plus du mur Lennon, ses œuvres ont comparé les manifestants à des super-héros, assimilé le pouvoir de la mobilisation à Dragon Ball Z et dépeint les manifestants comme s'opposant à Godzilla.

« Lève-toi et fais entendre ta voix ! Ensemble nous sommes plus puissants que tu ne l'imagines ! » Image tirée de la page Instagram de Surrealhk. Utilisée avec permission.

« Pas besoin de super-pouvoirs pour être un héros ! » Image tirée de la page Instagram de Surrealhk. Utilisée avec permission.

« Nous sommes la lumière qui brille dans l'obscurité… enfin, nous et Goku ! » Image tirée de la page Instagram de Surrealhk. Utilisée avec permission.

The protests have been very surreal and it inspired me to represent and magnify the messages. I know that protesters are very depressed and hope my works can inject more positive energy into the movement. For example, when I see the lights on the protesters’ mobile-phones, the small dots can be aggregated into a powerful force like the dragon ball.

Les manifestations ont été très surréalistes et m'ont inspirées à représenter et magnifier leurs messages. Je sais que les manifestants sont extrêmement abattus, et j'espère que mon travail peut injecter davantage d'énergie positive dans le mouvement. Par exemple, lorsque je vois les écrans lumineux des portables des manifestants, ces petits points peuvent être agrégés en une force aussi puissante que celle de Dragon Ball Z.

L'artiste ne cache pas sa frustration face au gouvernement hongkongais :

I really hope that they could work harder for a better Hong Kong and take Hong Kong people’s interest as the core of their administration.

J'espère vraiment qu'ils puissent travailler plus dur pour améliorer Hong Kong et maintenir l'intérêt des citoyens hongkongais au cœur de leur administration.

Lorsqu'on lui demande s'il souhaite s'adresser aux lecteurs de Global Voices, Tommy Fung réplique avec une phrase de soutien à Hong Kong, et l'un des slogans les plus utilisés au cours des manifestations anti-extradition : Hong Kong Add Oil ! [NDLT : « Hong Kong, ajoute de l'huile ! » — gayou, 加油 en cantonais, littéralement « ajoute de l'huile », est un encouragement équivalent à « tiens bon »]

Pour en savoir plus sur les manifestations anti-extradition à Hong Kong, retrouvez la couverture spéciale de Global Voices [en anglais].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site