Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Bangladesh aura bientôt deux raisons de plus de se plaindre des embouteillages

A Dacca, capitale du Bangladesh, la construction du métro est en cours. Photographie de Sharifuzzaman Aayan. Utilisée sous la licence CC BY-SA 5.1.

[Tous les liens associés renvoient à des pages en anglais, sauf mention contraire.]

Dacca, la capitale du Bangladesh, est connu depuis longtemps pour ses problèmes d'embouteillage. Le projet en cours concernant la construction de la ligne 6 MRT de métro sur 20 km de long devrait résoudre les embouteillages qui bloquent quotidiennement toute la ville. Mais ce projet, qui devait soulager le trafic, a aussi apporté une liste croissante de problèmes de transport.

Les embouteillages dus à la construction ont littéralement mis la ville au point mort. Après l'annonce du gouvernement de construire deux autres lignes de métro avant même que la ligne 6 MRT ne soit finalisée, les citoyens de Dacca se sont exprimés dans les média sociaux pour faire part de leur amère frustration.

Le désastre du métro à Dacca

La construction de la première ligne de métro (Ligne 6 MRT) a commencé en 2016 et sa fin a été repoussée à 2021.

Les chantiers ont aggravé le trafic, diminuant les routes disponibles. A certains endroits, la largeur de la route a été réduite de moitié, amenant le trafic à stagner avec de nombreuses personnes patientant dans leur voiture durant des heures. De plus, la construction en elle-même produit une grande quantité de poussière et crée de la pollution auditive.

Abdul Awal, un lecteur du quotidien Daily Prothom Alo, mentionne ses peines dans la section commentaires d'un article [bn] :

এক মেট্রোরেলের কাজের জন্য জ্যামে বসে থাকতে থাকতে পশ্চাৎদেশ যে পরিমান ঘা হয়েছে তা শুকাতে শুকাতেই আরও কয়েক বছর লাগবে, তার উপর আরও দুইটা!!! এই জীবনে আর ঘা শুকানো হচ্ছে না বস!!!

Le mal de dos dont j'ai souffert en attendant dans l'embouteillage causé par la construction de la première ligne de métro prendra des années à guérir. Et vous parlez de deux lignes en plus!! Je ne guérirai jamais de la vie!!

Sur la page Facebook du quotidien Prothom Alo, un lecteur du nom de Raisa Mallick a écrit [bn]:

জ্যামে জীবন শেষ, বাংলার মানুষ মুক্তি চায়, দয়া করে মেট্রোরেল প্রকল্পের কাজ শেষ করেন, আর নতুন কিছু উদ্ভোদন করেন না, মতিঝিল থেকে মিরপুরে যাওয়া আসা করতে সময় লাগে ৫ থেকে ৬ ঘন্টা, আপনারাতো সিগনাল দিয়ে রাস্তা বন্ধ করে চলেন, সাধারণ মানুষের কি পরিমান কষ্ট হয় বুঝেন না।

Les embouteillages sont très pénibles, les gens veulent la paix, s'il vous plaît terminez le projet de construction du métro, ne commencez rien de nouveau. Il faut 5 à 6 heures pour aller de Motijheel à Mirpur. Vous qui vous déplacez en bloquant les routes par des signalisations particulières, vous ne comprenez pas les difficultés de la population.

En raison de la construction du métro, les embouteillages à Dacca ont augmenté. Photographie de Aktar Ahsan. Tiré de Flickr, publié sous la licence Creative Commons.

La construction de deux lignes de métro en plus augmentera certainement les embouteillages à Dacca. Ayub Rahman a demandé :

মাফ চাই। আর না।
যা শুরু করছেন তা আগে শেষ করেন!
We don't want the quantities,
we want quality

S'il vous plaît ! Assez !
Finissez d'abord ce que vous avez commencé !
Nous ne voulons pas de la quantité,
Nous voulons de la qualité.

Certains ont suggéré une alternative à des lignes de métro en plus, pour réduire les embouteillages à Dacca. Ashfaqul Arefin écrit :

[…] জ্যাম কমাতে হলে কয়েক স্তরের যোগাযোগ ব্যবস্থা চালু করতে হবে: সড়ক, মেট্রোরেল এবং পানিপথ। ঢাকার শহরের ম্যাপ দেখলে বুঝতে পারবেন যে, ঢাকার লেক গুলোকে জায়গায় জায়গায় একটু সংযোগ করে দিতে পারলে ধানমন্ডি থেকে গুলশান পর্যন্ত পানিপথেও যাতায়াত করা যাবে, পথে পড়বে কলাবাগান, কাওরানবাজার, হাতিরপুল, তেজগাঁও, নয়াটোলা, মীরবাগ, রামপুরা, বাড্ডা, মহাখালী ও নিকেতন। ফলে চাপ কমবে সড়ক ও মেট্রোরেলের উপর।

[…] Pour réduire les embouteillages, il faudrait mettre en place différents niveaux d'infrastructures : la voie routière, le métro  et la voie fluviale. En regardant le plan de la ville de Dacca, il est possible de voir qu'en faisant communiquer les lacs de Dacca par certains endroits, on pourrait circuler de Dhanmondi à Gulshan par voie fluviale, en passant par Kolabangan, Kaoranbazar, Hatirpool, Tejgaon, Noatola, Mirbag, Rampura, Badda, Mohakhali et Niketon. Par conséquent, la voie routière et le métro pourraient être soulagés.

La mégapole de Dacca a une population estimée à 19.84 millions d'habitants. Photographie d'Ahnaf Saber. Utilisée sous la licence CC BY-SA 5.1.

De la vie hors de Dacca

Les bureaux, les tribunaux, les commerces, les emplois, l'éducation, les soins médicaux — dans le pays, tout est concentré dans la capitale Dacca. Le manque de développement dans les villes en dehors de Dacca est évident. La population doit forcément se rendre à Dacca, que cela soit pour un emploi décent ou pour de meilleurs services médicaux. Un lecteur du nom d'Akhtaruzzaman témoigne [bn] raconte la perte d'un être cher pour n'avoir pas reçu de traitement médical dans une ville en dehors de Dacca :

সবকিছুই দরকারি, সাস্থ খাতে উন্নয়ন খুব জরুরী হয়ে পড়েছে। আমার চাচা স্ট্রোক করার পর দেখলাম কোন জেলা শহরে চিকিৎসা নাই বাধ্য হয়ে ঢাকায় নিয়ে এসে দেখি তার গোল্ডেন আওয়ার অনেক আগেই শেষ হয়ে গেছে । মেট্রোরেল দরকার তার চাইতে বেশি দরকার প্রত্যেক জেলা শহরে specialized হসপিটাল ।

Nous avons besoin de tout, mais dans le domaine de la santé le besoin de développement est devenu urgent. Quand mon oncle [le petit frère de mon père] a eu un accident vasculaire cérébral, j'ai vu qu'il n'y avait aucun soin possible dans les villes de district [de banlieue]. Nous avons été obligés de venir à Dacca, mais c'était trop tard pour lui. Plus qu'une ligne de métro, nous avons d'abord besoin d'hôpitaux spécialisés dans toutes les villes de districts.

Azhar Alam suggère d'installer des usines dans les districts hors de Dacca :

এতো টাকা ব্যায় মেট্রোরেলে না করে ঢাকার বাইরের জেলা গুলোতে এই টাকা ব্যায় করে শিল্প কারখানা গড়ে তুললে মানুষ ঢাকামূখী কম হবে আর কর্মসংস্থানও বাড়বে।

Au lieu de dépenser autant d'argent pour le métro, si cet argent était dépensé pour la mise en place d'usines dans les districts hors de Dacca, les gens viendraient moins à Dacca et le nombre d'entreprises augmenterait.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site